Accueil / Culture / Littérature / BD / Médicis, Livre 1, Cosme l’ancien, De la boue au marbre

Médicis, Livre 1, Cosme l’ancien, De la boue au marbre

Voici une nouvelle collection pour les éditions Soleil, Médicis,  qui va présenter le destin de cette famille de banquiers, visionnaires, qui va s’élever petit à petit. Cosme l’ancien, De la boue au marbre, est le premier tome de cette série historique, une bande dessinée d’Olivier Peru et Giovanni Lorusso, parue fin janvier 2017.

medicis-t1-cosme-ancien-boue-au-marbre-soleil1407, à Florence, le jeune Cosme Médicis,  passe dans la rue, parmi la foule, sur son cheval. Il est interpellé par un noble, Rinaldo, qui semble vouloir le provoquer. Mais le jeune Cosme, qui a la langue habille, sait jouer des mots et remet correctement le noble à sa place. Rapidement le père intervient et rappelle au jeune Médicis, qu’il n’a pas à faire la morale à son fils. Des menaces se font bientôt ressentir par Rinaldo. Un peu plus loin, un ami de Cosme, Domenico, lui demande de faire attention ton, car Rinaldo peut s’avérer dangereux, c’est un homme fier, ambitieux et fort. Sûr de lui, Cosme répond qu’il en est tout autant pour lui, mais qu’il se garde bien de le montrer en public ! C’est par son père, les bras grands ouverts, que Cosme est accueilli. La famille Médicis reçoit aujourd’hui, la visite du cardinal Costa. Cosme demande alors à son père si celui-ci est venu, par la même occasion rembourser une partie de son prêt. Le cardinal arrive alors, avec une certaine surdité sélective…

medicis-t1-cosme-ancien-boue-au-marbre-soleil-extraitLes Médicis sont encore inconnus, mais le jeune Cosme, qui doit reprendre l’affaire familiale, est un personnage qui aime se cultiver et se cultiver. Ainsi il apprend, en quelques sortes l’art des mots, leurs valeurs et leurs sens. Il en jouera beaucoup, pour s’en sortir et faire naître, sous un nouveau jour le nom de sa famille. La bande dessinée se veut au plus proche de l’histoire et raconte, en même temps que celle du jeune Cosme, celle de Florence, qui va, elle aussi s’élever petit à petit. Les deux destins liés, le récit s’écrit et se lit facilement, avec des esprits de vengeance, et les confrontations de deux grandes familles. Des rôles qui vont, petit à petit, s’inverser, pour définir des personnages de plus en plus imposants, voir visionnaires, conspirateurs guerriers ou encore assassins… Le dessin est très dynamique et plaisant à découvrir, le trait fluide, les personnages expressifs et le décor bien travaillé.

Cosme l’ancien, De la boue au marbre est le premier tome d’une série qui présente les Médicis, simples banquiers qui vont s’élever grâce à l’argent, petit à petit, génération après génération…

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos celine.durindel

A lire aussi

Fondu au noir, la nouvelle création d’Ed Brubaker et Sean Phillips

Fondu au noir est un thriller hollywoodien, une bande dessinée qui offre un récit complet ...