Mimiphisto – Le fils du diable

Mimiphisto Le fils du diable est un récit complet, de Pierre-Henry Laporterie, paru aux éditions Soleil, dans la collection Métamorphose, en octobre 2022. Une bande dessinée somptueuse, comme un livret musical et théâtral, qui met en scène le jeune Mimiphisto, qui devra prendre la suite de son père.

mimiphisto-fils-du-diable-SoleilVoici l’histoire du fils du diable, de Mimiphisto, qui débuta avec un étrange spectacle. Méphistophélès était un chef d’orchestre qui battait la mesure, avec ardeur, pour mener le royaume des Enfers, à la baguette. En contrebas, il y avait le fin fond des Enfers. Ce lieu était comme un vaste métro tentaculaire. Des créatures de toutes sortes descendaient et montaient, sans cesse, de wagons surpeuplés. Un ballet d’âmes damnées qui étaient contraintes d’avancer, et de remuer sur la cadence démoniaque. A la surface vivait Mimiphisto, le fils du diable. Son père lui répétait souvent qu’un jour il prendrait sa place et le royaume des Enfers serait à lui… Mais avant cela, Mimiphisto devait faire ses preuves. Il devait faire une démonstration devant son précepteur pour pouvoir gagner sa première baguette !

mimiphisto-fils-du-diable-Soleil-extraitLe récit est coupé en actes, comme une pièce de théâtre, permettant de structurer la bande dessinée et de passer plus rapidement d’un fait à l’autre. L’histoire est étrange, pleine de mystères, présentant le digne héritier du diable. Un jeune enfant, un petit diablotin, qui doit faire ses preuves, pour prendre la succession de son père. Malheureusement, malgré ses efforts, il ne semble pas assumer la tâche qui l’attend. Le récit se lit assez facilement, il est assez simple, plaisant, présentant le poids des traditions familiales et le conformisme. Mais le fils du diable, qui tente de faire au mieux, n’arrive pas à se faire entendre et à trouver sa voix. Il va faire ses propres expériences, loin de tous… Le récit présente aussi un drame, une relation générationnelle difficile, une transmission familiale dure à porter, des attentes trop pénibles. Le dessin est moderne, avec un trait doux, une atmosphère captivante et sombre.

Mimiphisto Le fils du diable est un bel album des éditons Soleil, paru dans la collection Métamorphose. Un récit complet qui s’intéresse à la transmission parentale, au conformisme, parfois difficile à accepter, dans l’univers inquiétant et fascinant des Enfers.

Lien Amazon

A propos celine.durindel

A lire aussi

L'épée, la famine et la peste - Aurélie Wellenstein

L’épée, la famine et la peste, d’Aurélie Wellenstein

Découvrez le premier tome du nouveau dyptique d’Aurélie Wellenstein : L’épée, la famine et la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com