Accueil / Culture / Littérature / BD / Moi, Dragon, La saga, aux éditions Glénat.

Moi, Dragon, La saga, aux éditions Glénat.

501 MOI DRAGON[BD].inddMoi, Dragon est un one shot de Juan Gimenez, offrant un récit complet, paru aux éditions Glénat, le 28 janvier 2015, une histoire qui avait déjà été amorcée avec le tome 1 de Moi, Dragon, La fin de la Genèse, paru, lui en 2010, chez un autre éditeur.

Découpée en trois chapitres et un épilogue, la bande dessinée débute donc avec le premier tome paru en 2010, qui débute l’histoire en novembre 1280, aux abords de l’imposant château de Rosentall, où des artistes ambulants se rendaient. Dans l’un de ces deux chariots, une femme était sur le point de mettre au monde un enfant. Toute la troupe était heureuse de retrouver ce château où tous les ans ils viennent fêter l’anniversaire du roi Belmonth. Mais cette année, Valka ne pouvait pas donner de réception, car elle était sur le point d’accoucher en sûreté, entre les murs du château. Elle ne voulait pas revoir son amie d’enfance, la princesse Silvia, à cause de ses bandages et des traces sur sa peau qu’elle cachait. Une autre personne arrivait au château, un étrange personnage suivi par des soldats, un invité d’honneur Rob Bonn Magister de Payen, prince de Norfolken…

Voici donc le récit bien complet de Moi, Dragon, une trilogie qui se retrouve dans un seul et même album de 192 pages. Un récit où l’enfant qui va naître en est le narrateur, une façon originale et peu banal de présenter cette intrigue bien construite et fantastique. moi-dragon-saga-glenat-extraitMêlant habilement Moyen-Age, fantastique, drame familial, guerre, trahison, vengeance et magie, ce récit s’avère être prenant et intéressant. Une épopée fantastique qui se dévoilent petit à petit offrant ainsi ce qu’il faut de suspens jusqu’à l’épilogue. Une suite et fin bien menée pour cette bande dessinée que l’on pensait oubliée. L’intrigue est dynamisée par des temps de combats, de révélations et de transformations, des flashbacks viennent également éclairer la lanterne des lecteurs. Le dessin est superbe et très travaillé, le découpage est également intéressant offrant ainsi de belles planches.

Moi, Dragon est une bande dessinée qui a pu se terminée, pour le plus grand plaisir des lecteurs, qui quelques années auparavant, ont débuté cette aventure fantastique incroyable et pleine de mystères… Le bel ouvrage offre également un cahier graphique superbe, ainsi qu’un poster panoramique.

A propos celine.durindel

A lire aussi

J’aurais mieux fait de me taire (Boomerang thérapie) de Janette Paul

Le tout nouveau label Lj des éditions J’ai Lu présente une comédie sous forme de ...

Lire les articles précédents :
Oogie fait son festival à Marseille

Le LifeStore Oogie à Marseille propose son Festival pour 3 soirées inoubliables du jeudi 19 au ...

Des blocs de coloriages avec des messages et pensées zen et positifs.

Pour ce début d’année les éditions Larousse proposent deux jolis blocs, parus en janvier 2015, de ...

Les Poulettes au FemmEstival à la Verdière

L'office de la culture Provence Verdon organise dix jours de festivités autour de la femme ...

Fermer