Accueil / Culture / Musique / Concerts / Youssou N’Dour au Marseille Jazz des Cinq Continents

Youssou N’Dour au Marseille Jazz des Cinq Continents

La tradition veut que le Marseille Jazz des Cinq Continents à Marseille ouvre sa programmation à de nombreuses esthétiques musicales dépassant les frontières du jazz. Ce fut le cas ce mercredi 25 juillet 2018 pour le fabuleux concert d’un artiste complet Youssou N’Dour, dont la célébrité de part le monde égale le talent. Avec une présence scénique incroyable et sa voix chaude et si singulière, Youssou N’Dour avec son groupe  le Super Étoile de Dakar ont réussi à établir un lien tangible avec un public chauffé à blanc, réceptif et sautillant, un pur régal pour les yeux, les oreilles et le coeur !

Youssou N’Dour

Retours de scène :
Dès mon arrivée à l’accueil presse, un large sourire aux lèvres, l’équipe d’accueil m’a gentiment souhaité la bienvenue dans ce festival convivial, aux allures de garden party, mais qui se paye le luxe chaque année de programmer des énormes vedettes. On se souviendra du passage de stars comme Charlie Winston, Caetano Veloso et Gilberto Gil, Goran Bregovic, Ibrahim Maalouf, Jamie Cullum ou Mélody Gardot pour ne citer que les trois dernières années. Pour cette édition, outre les pointures comme Selah Sue et Kool and the Gang, un des temps forts était sans conteste cette soirée du mercredi 25 juillet.

Somi

La première partie était assurée par une artiste bourrée de charme et de talent : Somi, une diva à la voix de cristal, accompagnée par des musiciens exceptionnels. Elle nous a livré un show sensible et teinté d’humanité, avec un discours touchant sur les femmes africaines et leurs combats de vie au quotidien. Ses qualités vocales ont épaté le public qui lui a offert des applaudissements nourris.

Enfin est arrivé sur scène au bout d’une longue attente le groupe « le Super Étoile de Dakar », pas moins de dix musiciens et deux choristes, vêtus de costumes traditionnels colorés, à l’énergie débordante et communicative. Dans une tenue dorée à mi-chemin entre la combinaison de cosmonaute et la couverture de survie, Youssou N’Dour a fait une entrée fracassante, nous transportant dès la première note de son set sur la planète Harmonie.

Youssou N’Dour

Avec un charisme écrasant et une sincérité pure, l’artiste qui avait fait découvrir à l’Europe la wold music aux côtés de Peter Gabriel dans les années ’80, m’a mis la chair de poule pendant tout son spectacle. Le public en communion totale a repris les pas de danse en choeur, et les refrains à l’unisson. Ce fut un des concerts les plus intenses que j’ai connus depuis ces deux dernières décennies, avec en prime une sensation de liberté, d’égalité et surtout de fraternité flottant dans l’air !

Le point culminant fut sans conteste le « tube » planétaire Seven Seconds repris en choeur par le public qui s’est surpris à frissonner malgré la chaleur de la soirée… De la musique utile et réconfortante, comme quand enfant on aimait se blottir dans des bras bienveillants, voilà le sentiment que j’ai ramené chez moi hier soir, comme, j’imagine, la plupart des gens qui ont eu le bonheur d’assister à ce spectacle rare. Allez aux concerts, boycottez les écrans, c’est bon pour la santé !

A propos alissash

A lire aussi

Frédéric Lenoir en conférence à Marseille

L’association pour la promotion du livre Parlez-moi d’un livre, en partenariat avec la Librairie Prado ...

Un commentaire

  1. Ce fut un moment inoubliable, Mr Youssou N’Dour exceptionnel !!
    Merci pour ce moment de partage .

Lire les articles précédents :
ToizeMoi-parents-modèles
Parents modèles à la Comédie Caumartin

Après "Camille et Simon fêtent leur divorce", Marie Blanche et Alain Chapuis (l’hilarant tavernier de ...

Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi

Les Editions Fayard présentent un roman à la fois fort et sensible : Il est ...

Le Pycnogenol®, une solution naturelle pour plus de confort lors des longs voyages

Selon une étude récente, consommer 150 mg de Pycnogenol®, avant et après un long voyage, ...

Fermer