stickman doing homework creative writing my pet dog cheapest mfa creative writing programs key selection criteria writing service cheap essay writing service reddit

J’veux pas vieillir, une BD hilarante signée Hélène Bruller

Illustratrice et auteure de bande-dessinée, Hélène Bruller a de très belles et audacieuses créations à son actif. On peut notamment citer Je veux le prince charmant (2004), Faut qu’on parle (2011) ou encore Starfuckeuse (2014). Et elle nous fait le plaisir de continuer à mettre à profit son humour et son talent pour nous proposer une nouvelle bande-Dessinée, qui s’intitule J’veux pas vieillir.

Accessible sans être banale, déjantée sans tomber dans l’humour facile, une BD particulièrement bien réussie.

Parue en septembre 2017 aux Éditions Hugo et Cie, J’veux pas vieillir illustre avec brio les réflexions d’une femme qui approche la cinquantaine. 

Dès la première page, l’univers d’Hélène Bruller se dessine sous nos petits yeux hilares. Et c’est avec dérision qu’elle dépeint le temps qui passe et le fossé qui se creuse entre le monde « des jeunes » et le monde « des vieux ». A 47 ans, l’âge nous rattrape toujours, même lorsque l’on court vite : arthrite, cheveux blancs, rides… Oui, vieillir c’est moche, flasque et inéluctable. Mais l’on n’a pas vraiment le choix, alors autant l’accepter (et en rire !).

Hélène Bruller nous présente des planches totalement délirantes.

Un brin de folie (juste un brin ?) qui saura ravir toutes les générations, j’en suis certain ! Accessible sans être banale, déjantée sans tomber dans l’humour facile, une BD particulièrement bien réussie.

L’auteure, avec un humour purement corrosif, apporte un véritable message d’espoir à travers cette création. Oui, il faut profiter de chaque instant, quel que soit son âge et sans jamais se soucier du regard des autres.

Dans une société qui prône l’éternelle jeunesse, Hélène Bruller opte finalement pour être simplement elle-même et s’accepter telle qu’elle est. Pas si simple cela dit. Une ode à la vie, une création remplie de légèreté et d’esprit.

Bref, on en veut encore !

A propos remy salle

A lire aussi

le-zizi-de-l-ange-chroniques-spectacle-vivant-delcourt

Le zizi de l’ange – Chroniques d’un spectacle vivant

Le zizi du l’ange – Chroniques d’un spectacle vivant est un récit complet de Marion …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com