Accueil / Santé / Les plantes du bien- être.

Les plantes du bien- être.

Les plantes du bien être

                Les Editions du Chêne ont publié un livre particulièrement intéressant et bien réalisé : Les plantes du bien- être de Michel Pierre. Michel Pierre, herboriste renommé depuis plus de quarante ans, y présente les plantes les plus couramment vendues dans une herboristerie. Pour chacune d’entre- elles, une fiche descriptive est réalisée en précisant :

·         Les noms latins et français, la famille, les noms communs ;

·         La description de la plante, les lieux de récolte ou de culture ;

·         Les parties utilisées, leurs modes de présentation ;

·         Les composants chimiques connus ;

·         Les propriétés et indications, avec pour certaines le mode d’action du ou des principe(s) actif(s) ;

·         L’utilisation et le mode d’emploi ;

·         Les précautions d’emploi.

                Dans son avant- propos, Michel Pierre, nous rappelle que l’Homme s’est toujours intéressé aux plantes. Il nous parle, également, du métier d’herboriste, en le définissant comme « une profession à part entière » et nous fait faire un petit tour d’horizon dans nos pays voisins. Il nous met en garde, aussi, contre la menace qui pèse sur la liberté dans les pays d’Europe avec une directive visant à « harmoniser les disparités entre les Etats en matière de plantes médicinales et à réserver la vente au milieu pharmaceutique. » Directive ayant de nombreuses conséquences (érosion dans la diversité des plantes, non prise en compte de la culture de chaque pays…)

                Avant de partir à la découverte des différentes plantes spécialement sélectionnées par Michel Pierre, qui a « pris soin d’éliminer toutes les plantes les plus dangereuses », on découvre la petite histoire des plantes médicinales puis il nous parle de la phytothérapie et de la pharmacognosie. On termine très judicieusement avec une présentation des différentes substances actives des plantes (les acides phénoliques, les alcaloïdes, l’allantoïne, les anthocyanes, les coumarines, les flavonoïdes, les glucosides, l’huile essentielle, l’huile grasse, les iridoïdes, les mucilages, les pectines, les polysaccharides, les quinones, les tanins, les saponosides, les tétrapènes (ou les caroténoïdes)) et un rappel concernant la récolte et la préparation des plantes médicinales.

 

« Tout est poison, rien n’est poison.
La dose fait le poison. » (Paracelse)

                Il est évident que ce livre n’a pas pour but de remplacer un avis médical et qu’il ne faut pas oublier de suivre les précautions d’emploi et les posologies sans dépasser les doses. De même qu’il faut s’assurer d’avoir bien identifié les plantes avant de les utiliser. Cela étant face à l’agissement de certains pharmaciens et laboratoires, mais aussi au vue du nombre d’effets indésirables que l’on ne compte plus, il est intéressant de se rappeler certaines bases connues depuis de nombreuses années. Par ailleurs, ce bel ouvrage rappellera pour certains les herbiers réalisés à l’école, ou à la maison, pour les plus passionnés, cela leur permettra d’accroitre leur connaissance, quant à d’autres cela ne sera pas sans leur rappeler  quelques notes de cours …

Rédigé par Aurélie Rioult.

Retrouvez l’ensemble de la rubrique santé ici.

A propos Agence

A lire aussi

feed

Feed. – La FoodTech française nutritionnellement parfaite

1 Feed. = 1 repas complet, beaucoup mieux qu’un sandwich sans intérêt nutritionnel. En barre ...

Lire les articles précédents :
Badlands, L’enfant-hibou, premier tome d’un western fantastique.

Paru le 19 mars 2014, aux éditions Soleil, le premier tome de Badlands, intitulé L’enfant-hibou, ...

Maxime Le Forestier à Nice le 13 mars

La salle était comble jeudi 13 Mars au Palais de la Méditerranée à Nice pour ...

La diversité MyseKit: des kits beauté personnalisés pour votre peau

Quand Joëlle Travers, fondatrice de MyseKit décide de lancer son concept en 2012, c’est un ...

Fermer