“Meurtres à Marie-Galante” sur France 3 : interview de Pascal Légitimus

Samedi 6 novembre, France 3 va diffuser « Meurtres à Marie-Galante » avec Pascal Légitimus. Le comédien incarne un commandant au SRPJ de Versailles, venu se reposer sur son île natale. Le meurtre d’un jeune homme va bouleverser ses vacances et le contraindre à mener l’enquête. Quelques jours avant la diffusion du programme, nous avons pu interviewer Pascal Légitimus. Le comédien est loin de s’ennuyer. Lorsqu’il ne tourne pas et qu’il n’est pas sur les planches, il écrit. Pour le plus grand plaisir du public.

Pascal Légitimus (copyright : Pascal Ito)

L’Alphabêtisier, un ouvrage qui met joyeusement les mots et la langue française à l’honneur

Il y a plus d’un an sortait L’Alphabêtisier (éditions Michel Lafon), un ouvrage « ludique, qui permet à la fois de s’amuser et de réfléchir», pour reprendre les termes de Pascal Légitimus. On peut ouvrir le livre à n’importe quelle page, choisir n’importe quelle lettre, et lire, le sourire aux lèvres, les analogismes, mots-valises, maximes, chansons et autres épitaphes que Pascal Légitimus s’est amusé à créer. Son ami Gilbert Jouin lui a proposé l’idée de base puis il a trouvé d’autres rubriques pour enrichir le livre.  Ce projet est le fruit d’un long travail, quotidien, qui l’a occupé pendant un an environ. « La langue française bouge énormément depuis des siècles. On est partis du latin et du grec. Avec les invasions, d’autres langages ont été ajoutés. A l’arrivée, ça donne quelque chose de très riche. On a un beau terreau qui nous permet d’avoir une langue métaphorique, très riche. A travers l’humour, on peut trouver des pistes pour égayer les gens et les faire réfléchir. » Avec les Inconnus, il maniait déjà avec brio les mots et les expressions. L’adjectif « bouleversifiant » est resté dans les mémoires de plusieurs générations ! « Jouer avec les mots, c’est mon ADN ! », reconnaît-il.

Depuis la rentrée, Pascal Légitimus se rend dans les salons du livre pour présenter L’Alphabêtisier. Il rencontre toujours beaucoup de succès. Les gens viennent d’abord vers lui par curiosité, pensant qu’il présente son autobiographie ou un roman, puis, il les fait rire et ils repartent avec le livre dédicacé, séduits par l’idée de L’Alphabêtisier !

Il serait vraiment dommage d’arrêter l’aventure du livre  en si bon chemin. Pascal Légitimus a encore plein d’idées en tête. Il nous a confié qu’il était en train de travailler sur la version 2 du livre : ce sera un ouvrage moins lourd (L’Alphabêtisier compte 288 pages), et différent. Pascal Légitimus ne nous en a pas dit plus, mais, comme il aime bien surprendre, on lui fait confiance pour nous faire encore rire et réfléchir. Le livre sortira sûrement l’année prochaine.

 

« J’écris tout le temps ! »

Pascal Légitimus écrit tout le temps, toujours animé par l’envie de « faire du bien aux gens ». « J’ai des choses à dire donc il faut que je les expulse !  J’écris et après je me demande après quelle forme ça prendra. » Lorsque ce n’est pas L’Alphabêtisier, c’est un film ou une mise en scène de théâtre.

Bien avant le Covid, il avait commencé l’écriture d’un long métrage se passant dans le milieu hospitalier. Il y aura l’infirmière antillaise Marie-Thérèse rendue célèbre par les Inconnus mais elle apparaîtra dans un autre contexte. Nous n’en saurons pas plus mais c’est suffisant pour éveiller notre curiosité. Ce qui est sûr, c’est que le film se fera.

En ce moment, il écrit donc L’Alphabêtisier 2, un film et deux pièces de théâtre. Rien que ça !

Acteur dans  «  Meurtres à Marie-Galante » sur France 3

Pascal Légitimus écrit mais il apprécie aussi qu’on lui propose des rôles. Samedi, France 3 va diffuser « Meurtres à Marie-Galante ». « Ca va faire du bien maintenant qu’il commence à faire froid ! », comme le souligne Pascal Légitimus. Aussi étonnant que cela puisse paraître, c’est la première fois qu’un film est tourné à Marie-Galante. Le comédien incarne un commandant de la police, qui vient d’être quitté par sa femme. Il débarque sur l’île pour prendre des vacances. Mais son séjour ne va pas se passer comme il l’espérait. L’un de ses neveux a disparu et la policière, avec laquelle il va mener l’enquête, lui en veut mais il ne sait pas pourquoi. « Mon personnage est sombre : j’ai des cernes, je n’ai pas l’air heureux. Un membre de sa famille a disparu. Il y a une certaine tension. Je n’ai jamais joué ce genre de personnages. »

« Mon credo, c’est de surprendre ! »

Il est vrai qu’on propose rarement à Pascal Légitimus des personnages dans des films dramatiques. « C’est 30% contre 70% ! », estime-t-il. Dans la série « Accusé » sur France 2, il a interprété un homme accusé de viol. Dans Le pharmacien de garde de Jean Veber, il jouait un travesti, amoureux de Guillaume Depardieu.

Ce qui motive ses choix d’acteur (mais aussi d’auteur et de réalisateur), c’est de se surprendre et de surprendre le public.

Dernièrement, on l’a vu aux côtés de Corinne Masiero, dans un épisode de « Capitaine Marleau », qui a été vu par plus de six millions de téléspectateurs.

Pascal Légitimus fait aussi des séminaires et des masterclass sur le handicap, le racisme, la différence avec notamment l’humoriste Laurent Barat ou le comédien Krystoff Fluder. « On fait des séminaires. L’après-midi, on parle aux enfants et on transmet nos parcours, moi en tant que métisse et Christophe en tant que personne de petite taille, et le soir on fait un spectacle à deux, autour de ces thèmes. » Il sera ainsi avec Krystoff Fluder le 2 décembre au Théâtre du Casino de Luchon. Transmettre des valeurs essentielles lui tient vraiment à coeur. C’est dans cet esprit-là qu’il participe depuis dix ans à « Vestiaires », la série sur le handicap sur France 2. « Plutôt que de parler, j’agis ! »

En tant que comédien, il va encore nous surprendre. C’est sûr. Il a d’autres projets, des tournages qui arriveront bientôt, et puis, sans doute, un film avec les Inconnus. Il en est question. « On a fait du bien aux gens avec les Inconnus », lance-t-il. C’est le moins que l’on puisse dire !

A propos laurence ray

A lire aussi

mille-nuits-plus-une-roman-medium

Mille nuits, plus une – Un roman Médium

Mille nuits, plus une est un roman jeunesse, de Victor Pouchet, illustré par Killofer, paru …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com