Nains, tome 21, Ulrog de la forge

Ulrog de la forge est le vingt et unième tome de la saga Nains, des éditions Soleil, qui présente une nouvelle histoire pleine de haine et de sang. Une bande dessinée de Nicolas Jarry et Pierre-Denis Goux, paru fin octobre 2021, qui présente les fils ennemis du légendaire Redwin…

nains-t21-Ulrog-de-la-forge-soleilTorun, le capitaine forgeron de la légion de fer, prend en ses mains en tranchoir mal en point. Il se demande comment un tel objet peut revenir dans un tel état. Il se demande comment son détenteur peut l’utiliser. Alors qu’il commence à se mettre au travail, il pense qu’il va en avoir pour la nuit… C’est à ce moment-là qu’un nain entre en donnant quelques conseils. Il explique que s’il laisse la lame immobile pendant la trempe, l’eau en ébullition entre en ébullition. C’est ainsi que les runes perdent en puissance. Torun n’accepte pas très bien que quelqu’un rentre sans y être invité. Mais le nain prend le tranchoir et lui demande d’activer le soufflet et de fermer sa trappe à braire. Lorsqu’il voit le marteau de l’autre nain, il reste surpris et demande à qui il a affaire… L’autre répond simplement qu’il est un poilu qui a l’amour du travail bien fait !

nains-t21-Ulrog-de-la-forge-soleil-extraitUlrog est à la recherche de son petit frère, Jorun. Il tente de retrouver sa trace, auprès du seigneur Brum, puis de Gurdan, et enfin auprès d’un village de pêcheurs. Là, il apprend que son frère a une famille qu’il a abandonnée. C’est sa fille, Yma, qui donne la dernière information nécessaire à Ulrog. Alors que les deux frères sont ennemis, l’aîné vient quand même demander de l’aide à son frère, car il a été accusé de trahison. La seule façon de sauver sa tête est d’entrer au conseil de l’ordre de la forge. Un combat l’attend, mais il sait que son frère est plus fort, pour cela.

La bande dessinée est captivante, présentant les deux frères ennemis du célèbre Redwin, qui vont devoir s’allier. En effet, seul Jorun est capable de maîtriser les runes d’Ulrog, et reste un combattant exceptionnel. Le récit est plein de références, on retrouve avec plaisir plusieurs personnages, mais l’histoire est complète, et nul besoin de connaître chacun pour s’y retrouver. De plus la narration est très bien construite, permettant de comprendre certaines choses. La tension est palpable entre les deux frères, mais le poids de l’accusation d’Ulrog pèse aussi dans cette intrigue bien menée. Les coups bas, la triche, le combat, le sang, les manigances sont au cœur de cet album bien rythmé et captivant, tout comme la fraternité, la famille, le sacrifice et les liens du sang. Le dessin est toujours fascinant, avec un trait travaillé, dynamique, plein de détails et de somptueux décors. De belles planches sont à découvrir, au fil des pages.

Ulrog de la forge est le vingt et unième tome de la saga Nains, des éditions Soleil, qui offre encore un beau récit. Un album plein de rage, de colère, de combats, de coups bas, mais aussi de fraternité et de sang, entre deux frères ennemis qui combattent le même mal…

A propos celine.durindel

A lire aussi

Le Théâtre de La Licorne de Cannes participe au festival Trajectoires

Le Festival Trajectoires a débuté le 5 janvier et se poursuit jusqu’au 5 février dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com