Accueil / Culture / Littérature / BD / La nuit des morts-vivants, tome 1, Les fautes du père.

La nuit des morts-vivants, tome 1, Les fautes du père.

nuit-des-morts-vivants-t1-fautes-pere-vents-douestC’est aux éditions Vents d’ouest qu’est paru le 3 septembre 2014, le premier tome de la bande dessinée La nuit des morts-vivants, Les fautes du père, est une réécriture du film culte, par Jean-Luc Istin et Elia Bonetti.

Dans un laboratoire des expériences sont menés sur un singe, son cœur vient de lâché, alors les scientifiques injectent un sérum dans la perfusion du cobaye… Le cœur du singe ne reprend pas, mais son cerveau est à plein régime. Tout à coup, le singe ouvre les yeux, puis se redresse sur la table et attaque les scientifiques. L’un d’eux arrive à tuer la bête qui semblait enragé, il est alors emmené dans un incinérateur, parmi des centaines d’autres cadavres de singes… ils sont tous brûlés ! Lizbeth est chez sa psychologue, elles parlent toutes deux de mort, l’inquiétante idée de mourir. Lizbeth est ici parce que son mari le lui a proposé, mais elle préfère se soigner au travail. Alors la psychologue lui propose une séance d’hypnose, afin qu’elle puisse retrouver ses souvenirs d’enfance lorsqu’elle était encore chez ses vrais parents…

Le scénario est posé, bien mis en place et révèle petit à petit le caractère des différents personnages, qui restent malgré tout mystérieux. Le lecteur suit d’un côté Lizbeth qui est partie avec son frère, Leland, sur la tombe de leurs parents adoptifs, puis d’un autre son mari et ses deux enfants qui dû partir précipitamment de la maison, car des « vilains »nuit-des-morts-vivants-t1-fautes-pere-vents-douest-extrait tentent de les manger ! Une énième histoire de zombies qui se lit assez facilement, reste classique, sans trop grandes surprises. Le seul point trouble et mystérieux ce sont les souvenirs de Lizbeth qui lui reviennent, des flashbacks inquiétants, énigmatiques. Mais quel est le point commun avec les zombies qui ont déjà dévasté toutes les grandes villes et ces souvenirs refoulés ? Le dessin est également classique, fluide et dynamique, il reste agréable à voir.

Les fautes du père, est le premier tome de la bande dessinée La nuit des morts-vivants, une réécriture moderne du célèbre film du même nom, un récit fluide, qui se lit facilement, et laisse quelques questions en suspens.

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos celine.durindel

A lire aussi

Qu’y a-t-il derrière cette porte ? Ouvre-la pour voir !

Qu’y a-t-il derrière cette porte ? Ouvre-la pour voir ! est le nouvel album interactif de Nicola ...

2 commentaires

  1. pepin renaud

    est qu’il y aura une suite a cette bd

    • Bonjour

      Oui il y aura une suite puisque 3 tomes sont prévu à ce jour

Lire les articles précédents :
Emilie, la tempête, le vingt-troisième tome d’une série indémodable.

Paru aux éditions Casterman, du groupe Flammarion, Emilie arrive avec une aventure pleine de frisson, intitulée ...

1944, la Libération au musée d’Histoire de Marseille

Le Musée d’Histoire de Marseille, présente sa nouvelle exposition intitulée « 1944, la Libération » ...

Zefestival du film LGBT en octobre en région PACA

Zefestival du film LGBT, organisé par l'association Polychromes, est devenu depuis quelques années un événement ...

Fermer