who were the vikings primary homework help essay written apa style creative writing club description mr bruff youtube creative writing essay hook creator

Yakari, tome 37, Le mangeur d’étoiles, chez Le Lombard.

C’est à la fin du mois d’octobre 2012, qu’est paru, chez Le Lombard, la trente septième aventure du petit indien le plus connu, Yakari. Dans cette nouvelle histoire, Derib et Job nous emmènent près d’un étang de nénuphars, où Yakari et Arc-en-ciel vont faire la connaissance d’un « Mangeur d’étoiles ».

Le récit commence dans un canoë, où l’on retrouve Yakari et Arc-en-ciel, cette dernière veut faire découvrir à son ami un étang extraordinaire. Après quelques coups de pagaie, et un peu de marche, les enfants arrivent à l’étendue d’eau, en partie recouverte de nénuphars. C’est alors qu’Arc-en-ciel raconte la légende du nénuphar à Yakari, une étoile qui voulait descendre sur terre. C’est comme ça qu’ils font les retrouvailles avec Elan lent, qui se sent persécuté par le corbeau Mic-Mac. L’oiseau atterri bientôt à côté des sioux et leurs explique qu’il cherche à se faire pardonner pour avoir maltraité Elan lent, c’est ainsi qu’il donne rendez-vous à tout le monde dès le lendemain pour une « énorme surprise ».

 

Une nouvelle aventure pour Yakari et ses amis, dont on ne se lasse pas, malgré toutes ses années d’aventures, on est heureux de retrouver plusieurs personnages, comme Mic-Mac, Elan lent, et les castors, Tilleul, Mille-gueules et Double-dent, qui vont, une fois de plus venir en aide à Yakari et son nouvel ami un élan blanc. Toujours avec un peu de suspense et de rebondissements pour nos petites têtes blondes, également le sens de la fraternité, l’entraide. De plus la belle parole de Grand aigle qui explique l’albinisme à Yakari et le fait qu’il peut exister de grandes différences dont on peut tirer des forces. Du côté du dessin pas de surprises, les traits sont toujours là, superbes, détaillés, souvent en mouvement, ce qui donne une belle dynamique.

Yakari reste donc un incontournable de la bande dessinée, que ce soit pour les petits comme pour les grands. L’histoire est belle, claire, aventureuse, instructive, sage, les couleurs et traits accompagnent à merveille ce nouveau récit du « Mangeur d’étoiles ».

A propos celine.durindel

A lire aussi

Football

Football – Mon documentaire animé aux Éditions Gallimard Jeunesse

Alors que l’Euro 2021 bat son plein, les Éditions Gallimard Jeunesse proposent un nouvel ouvrage …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com