Accueil / Sport / Cyclisme / Armstrong va-t-il tomber ?

Armstrong va-t-il tomber ?

Lance Armstrong est dans la tourmente depuis quelques mois, mais sont sort est sur le point d’être réglé. L’agence Américaine antidopage  (USADA), a transmit a l’Union Cycliste Internationale (UCI) un rapport de 1000 pages accusant Lance Armstrong ainsi que toute son équipe de la plus grande  affaire de dopage de l’histoire. 

Lance Armstrong, cible principale

Le septuple vainqueur du Tour de France est le principal accusé dans cette affaire. L’USADA a basé sont rapport essentiellement sur des témoignages. Tout commence le 20 Mai 2010, Floyd Landis, ancien coéquipier d’Armstrong , reconnait s’être dopé de façon systématique au cours de sa carrière sous les couleurs de l’US Postal entre 2001 et 2004. Plus tard, il affirmera  qu’Armstrong s’est fait transfuser « de multiples fois ». Mais il n’est pas le seul, Tyler Hamilton, également un ancien coéquipier du champion américain avoue en 2011 s’être dopé durant sa carrière, et déclare avoir vu Lance Armstrong se doper à l’occasion des Tours de France 1999 et 2000. Désormais, c’est l’ancienne soigneuse de l’US Postal, Emma O’Reilly qui avait déjà accusé Armstrong en 2004 qui refait surface. Son nouveau témoignage fait également partie du volumineux rapport de l’USADA et accuse, similairement à l’ensemble des autres récits ce terrifiant système.

Lance Armstrong au coeur d’un réseau

Le Boss n’était pas le seul a user de ces pratiques. Toute son équipe est impliquée dans cette affaire, des coureurs comme Hamilton, Landis, Hincapie en passant par le dirigeant, Johan Bruyneel. Ce dernier, manager de l’équipe Radioshack-Nissan cette saison et ancien mentor de Lance Armstrong durant ces 7 victoires sur le Tour de France, vient de ce faire licencier pour sa trop grande implication dans cette affaire de dopage. En effet, il a été cité 129 fois dans les 200 pages rendues publiques du dossier de l’USADA.

Nous en savons encore peu sur ce qui est annoncé comme un système de dopage professionnel. Néanmoins, un certain « motoman », aurait sur le Tour de France 1999, suivi la course avec sa moto, transportant dans un thermos de l’EPO et l’apportant a l’équipe américaine quand les coureurs en avaient besoin.

L’UCI rendra d’ici un mois son verdict

Pat McQuaid, le président de l’Union Cycliste Internationale a indiqué en fin de semaine, lors de son déplacement en Chine, que le dossier fournit par l’USADA était analysé par les avocats de l’UCI et qu’il rendra son verdict d’ici environ un mois sur le cas Armstrong.

En amont de cette décision, Christian Prudhomme s’est dit favorable afin de laisser le palmarès du Tour de France vierge sur sept ans.Le sort d’Armstrong, déjà radié a vie par l’USADA, ainsi que du reste de son équipe de l’époque est donc dans les mains des avocats de l’UCI et de Pat McQuaid.

 

SCALTRITTI Lucas

 

A propos AnthonyJ

A lire aussi

Gilbert and George, The Great Exhibition jusqu’au 6 janvier 2019 à LUMA Arles

Gilbert PROUSH et George PASSMORE, sont deux artistes plasticiens « So British ». Ces excentriques Londoniens, vivent ...

Lire les articles précédents :
Weez : la voiture sans permis 3 places pour 8000 €

Véritable véhicule dédié aux déplacements de proximité, Weez sait s’adapter aussi bien aux usages en ...

Transat Jacques Vabre fêtera les 20 ans en 2013

L’année 2013 fêtera les 20 ans de la Transat Jacques Vabre qui sera placée sous ...

Placebo : B3 qui annonce un nouvel album

Le groupe de rock alternatif Placebo revient sur le devant de la scène après 3 ...

Fermer