Accueil / Sport / Gymnastique / Chp Europe de Gym Sophia : pas de finale pour les séniors

Chp Europe de Gym Sophia : pas de finale pour les séniors

Cette deuxième journée de compétition au sein de l’Arena Armeec mettait à l’honneur 26 équipes de nationalités différentes appartenant à la catégorie senior. Contrairement à la compétition junior de la veille, le format de la compétition était 5-3-3, cela signifie que chaque équipe compte 5 gymnastes, 3 gymnastes se présentent à chaque agrès et les 3 notes comptent. Pour les juniors, 4 passages par agrès était autorisés et seules les 3 meilleures notes étaient retenues. Les seniors n’avaient donc pas droit à l’erreur.

Comme pour la compétition junior, la journée était scindée en 4 subdivisions, les plus petites nations sont passées dans les 3 premières subdivisions tandis que les « big » étaient attendues dans la 4e et dernière subdivision de la journée, à savoir la Russie, la Roumanie, la Grande-Bretagne, l’Italie, l’Allemagne, la France, l’Espagne et la Belgique. Dans les 3 premières subdivisions, c’est la Suisse emmenée par Giulia Steingruber (qui obtient un extraordinaire total de 57,765) qui prend la tête de la classification provisoire avec un total de 163,663 points.

Les objectifs fixés par l’entraineur national de l’équipe de France, Véronique Legras-Snoek, étaient les suivants : une finale par équipe et 3 finales par agrès (le concours général n’a lieu qu’une année sur deux pour la catégorie senior, le prochain aura lieu en 2015).

Claire Martin
Claire Martin

La France s’est d’abord élancée au sol avec la sublime Claire Martin qui obtient un 12,800 suite à une chute sur la dernière diagonale en double arrière groupé, une note plutôt encourageante sans tenir compte du point de pénalité. Elle est suivie de Valentine Sabatou qui réalise un bon exercice et sort une note à 13,600. Marine Brevet clôture cette rotation avec un bon 13,700, quelques petites erreurs de trop l’ont empêché d’aller chercher quelques dixièmes supplémentaires. A ce stade, la France réalise une bonne compétition.

L’équipe aborde ensuite le saut de cheval où le niveau des filles est relativement homogène comme en témoignent les notes : Marine Brevet 13,900, Youna Dufournet 13,766 et Valentine Sabatou 13,700.

Les barres asymétriques se présentent alors. Valentine Pikul ouvre le bal avec un exercice solide qui la récompense d’un bon 13,533. Valentine Sabatou présente un exercice un peu moins fluide, une réception de lâché un peu proche de la barre supérieure, mais dans l’ensemble correct et obtient la note de 13,200. C’est à présent au tour de Youna, la finale en ligne de mire, elle s’élance et les choses se passent mal dès le départ, elle perd la dynamique de son exercice et enchaine des erreurs importantes. Elle obtient un décevant 12,266. C’est le début de la descente dans le classement pour les françaises.

Il reste un agrès, la poutre. Marine Brevet s’élance mais la pression aura raison d’elle, provoquant deux chutes, avec pour résultat une note de 11,933. Youna Dufournet poursuit avec un exercice moyen qui obtient la note de 13,266. Claire Martin termine cette journée de compétition par un exercice rempli à la fois d’élégance et de précision. Cerise sur le gâteau, Claire obtient la superbe note de 14,133 qui lui permet d’accéder à la finale poutre qui se déroulera dimanche. Une belle performance pour sa première participation.

Voici le classement des 8 équipes qualifiées pour la finale du samedi :

La très surprenante Grande-Bretagne (172,147), la Roumanie (171,130), la Russie (170,621), l’Italie (166,928), l’Allemagne (166,695), la Suisse (163,663), la Belgique (162,630) et enfin l’Espagne (162,271).

Au total la France n’aura obtenu qu’un maigre total de 159,797, inférieur à leur prestation antérieure (environ 160 points) et une décevante 11e place (loin du top 8 qualificatif pour la finale par équipe). Le contrat est loin d’être rempli et des questions commencent à se poser.

Que se passe-t-il dans le camp français ? Cela fait un moment que la France stagne, loin des podiums alors que d’autres plus petits pays montrent des progrès étonnants. A cette allure, nous ne parviendrons jamais à qualifier une équipe pour les Jeux de Rio 2016, ce serait alors là une première que nul ne souhaite!

Un contre-exemple parfait serait la Belgique, ce petit pays qui n’est pas encore parvenu à qualifier une équipe pour les Jeux Olympiques. Et pourtant, aujourd’hui, la Belgique a bel et bien terminé à la 7e position avec 3 points d’avance sur les françaises, ces mêmes françaises qui les avaient pourtant battues lors d’un match préparatoire opposant la France, la Belgique et la Roumanie. Ironie du sort, la Belgique est aujourd’hui entrainée l’ex entraineur national français, Yves Kieffer, qui a poussé Emilie Lepennec au plus haut niveau remportant l’or olympique aux barres asymétriques à Athènes en 2004.

Alors où le problème se situe-t-il ? S’agit-il d’un problème d’infrastructure ? de potentiel ? de mode d’entrainement ? de préparation psychologique ? Nous n’avons pas la réponse certes mais le débat est ouvert. La France regorge de talent, ceci est un fait certain, malheureusement il semble que nous n’arrivions pas à exploiter ces talents. Je pense notamment à Doriane Thobie qui n’a pas pu aller au bout de ses rêves suite à une blessure au pied empêchant sa participation aux JO 2012. Enormément de talents ont connu des arrêts prématurés ces dernières années, alors sans doute que nous n’exploitons pas ces talents au bon moment. En tout cas, la question mérite réflexion, nous n’avons pas la prétention d’y apporter des réponses.

Nous retrouverons ainsi Claire Martin en finale à la poutre ce dimanche (7e qualifiée).

Demain, ce sera la finale au concours général pour nos deux compatriotes dans la catégorie junior, à savoir Loan His et Marine Boyer.

Nous vous tiendrons informé des résultats.

Pour les résultats complets d’aujourd’hui cliquez ici :

http://www.longinestiming.com/File/Download?id=00000D000000000000FFFFFFFFFFFF02

Pour la liste des gymnastes qualifiées pour les finales par agrès senior cliquez ici :

http://www.longinestiming.com/File/Download?id=00000D0000000001FFFFFFFFFFFFFF00

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos Emilie Lefebvre

A lire aussi

Tour d’Oman 2018 : Bryan Coquard s’impose sur la première étape

Tour d’Oman 2018 : Bryan Coquard s’impose sur la première étape Bryan Coquard s’est imposé ...

Lire les articles précédents :
Terre de Cocagne : Des soins gourmands à savourer

La marque Terre de Cocagne a vu le jour en 2007, située à Mazamet petite ...

VACUUM de Lukas Jüliger

Depuis quelques temps, les éditeurs indépendants français s' intéressent à la jeune garde de la ...

Festival de Cannes J2 Mike Leigh, Mr Turner

La journée a commencé avec le très beau film de Mike Leigh, Mr Turner, qui ...

Fermer