creative writing malta mount everest facts primary homework help engageny homework helper creative writing course navi mumbai creative writing worksheet for grade 2

Dead body road, un polar des éditions Delcourt

Dead body road est une bande dessinée de Justin Jordan et Matteo Scalera, parue aux éditions Delcourt, en novembre 2016. Un polar noir et ultra-violent, qui jongle parfaitement entre meurtre, règlement de compte, course-poursuite et vengeance.

dead body road delcourtDans la pénombre d’un bureau, un homme semble pressé. Il attend devant un ordinateur allumé, comme si un téléchargement, un transfert, était en train de se faire. Il regarde sa montre et finit par être satisfait du résultat. Il court dans une allée, de bureaux, un masque sur la tête. Il arrive devant une scène d’horreur, des hommes armés, avec un masque, tout comme lui, vient fait une véritable boucherie. Des cadavres gisent au sol, hommes, femmes, bureaucrates, flics… L’homme panique, puis s’enfuit. Il passe une porte et disparaît dans une ruelle. Sur une photo, on retrouve la même femme morte, une jeune flic, du nom d’Anna. Son mari est devant ces photos de la scène de crime. Il découvre l’horreur du carnage et semble déterminée à mener l’enquête, avec la complicité d’un ami, qui sait qu’il ne pourra pas lui faire changer d’avis… Orson prend une arme et s’en va !

dead body road delcourt extraitLe scénario est très découpé, sous forme de chapitre, comme les films de Tarantino, plusieurs personnages et scènes sont présentées, pour se mettre, petit à petit, en rapport, et apporter toutes les lumières pour la fin. C’est par un braquage qui se déroule mal, que l’histoire débute réellement, avec une femme abattue et un mari qui va chercher à tout prix à connaître la vérité et assouvir sa vengeance. Intrigue, mystère, tuerie, coups bas, quête, enquête, course-poursuite, bagarre, tout est plutôt sanglant, violent et noir, dans ce polar bien construit. L’exercice est malgré tout par moment maladroit et manque de dynamisme et de profondeur, pour interpeller réellement les lecteurs. La bande dessinée est malgré tout intéressante et entraînante, pour cette enquête et vengeance à l’approche originale. Le dessin est strict, bien découpé, avec un cadrage qui dynamise l’histoire sanglante à découvrir.

Dead body road est un polar mené de façon original, qui manque d’un petit quelque chose, mais qui reste malgré tout, avec l’ambiance et les planches dynamiques, une bande dessinée noire et violente à découvrir.

A propos celine.durindel

A lire aussi

réussir-BAC-francais-special-2022-larousse

Réussir le BAC français – Spécial BAC 2022

C’est aux éditions Larousse, qu’est paru, en septembre 2021, le guide Réussir le BAC français, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com