Epitech et Sup’Internet : 3ème concours Open du web : le 6 décembre 2012 à Bordeaux, Lille et Paris

Open du web pour Sup’internet et Epitech

Une belle récurrence  pour la communauté internet ?

L’Ecole de l’Innovation et de l’Expertise Informatique et Sup’Internet, l’école supérieure des métiers de l’internet s’enorgueillissent du dynamisme du secteur de l’internet, qui malgré la crise économique, offre toujours de belles perspectives de développement (voir rapport de l’OCDE « Internet Economy Outlook »  d’octobre 2012. Ainsi s’allient-elles une troisième fois cette année pour le concours « Open du web ». Ce concours, ouvert à tous, se propose d’explorer les opportunités du marché, tant du côté de la demande (audit des compétences disponibles) que du côté de l’offre, par la présence de recruteurs. Cette initiative originale est attribuée à Moon Websites, agence parisienne spécialisée en création de sites Internet, très vite rejointe par l’EMII (l’École Européenne des Métiers de l’Internet, fondée par trois leaders de l’Internet en 2011 : Jacques-Antoine Granjon (fondateur de vente-privee.com), Marc Simoncini (fondateur de Meetic) et Xavier Niel, (fondateur de Free)) et Ibitux, spécialisé en conseil et solutions digitales. Les deux premières éditions furent parisiennes. En décembre, Bordeaux et Lille se mettront en ordre de bataille, preuve d’une vigueur qui ne se dément pas. Et c’est sans aucun doute une bonne nouvelle pour le marché de l’emploi…

Un concours à plusieurs modalités :

Une organisation « streamline »,  toute en optimisation…

 …qui plaît bien aux participants et qui concerne les trois centres d’examen simultanément. Les épreuves débuteront à 18h00 dans les trois établissements (voir déroulé intégral pour le centre de Paris ci-dessous). Quatre épreuves d’une durée maximale de trois heures composent l’examen, qui se donne l’objectif de distinguer deux profils : le généraliste ou l’expert. Les sujets abordés seront variés mais clairement dédiés aux initiés (SEO/SEM, webdesign, community management, développement, intégration, administration système).

Un jury d’une cinquantaine de membres (tous des professionnels d’internet !) corrige les épreuves en temps réel et délivrera une certification type « TOEIC » du Web (en test sur cette édition).

 

L’inscription :

S’inscrire au concours du 6 décembre 2012 ici: open du web (possible jusqu’au 5 décembre 2012, sous réserve de places disponibles). Coût de participation : 20 €. Aucun frais pour les personnes non concourantes. Elles peuvent néanmoins avoir accès aux recruteurs.

 Oui mais un concours pour quoi faire ?

Côté participants, les motivations à participer à un tel rendez-vous sont évidemment multiples. Par exemple, Samuel Bodin, étudiant à l’EMII est arrivé 2ème à l’édition précédente (juin 2012). Il a déclaré : «… Je n’étais pas spécialement intéressé par le recrutement car je ne suis pas pressé. Je ne pensais pas spécialement briller, donc j’y suis allé avec des amis de ma classe et d’autres élèves surtout pour passer un bon moment et se situer face aux professionnels… ».  Pour Thomas Hamou, 28 ans et déjà dans la vie professionnelle (il est arrivé 3ème au classement de l’édition du mois de juin), ses raisons ne furent pas bien différentes. Il a ainsi confié : «… Je voulais avant tout voir de quoi j’étais capable, tout en y allant relax. Je me dis et redis que je dois passer ma certification Zend[1] mais j’ai toujours d’autres choses à faire, tandis que là, je bloquais une après-midi et c’était réglé. En plus c’était pour le fun, je n’avais rien à perdre !  J’ai donc participé aux Open du Web pour l’aspect concours et m’informer du marché actuel auprès des entreprises présentes… ». Se confronter aux réalités du marché grâce à un concours élaboré par des professionnels semble un élément déterminant pour les candidats.

Côté recruteurs, comme pour Aurélien Boutaudou de Viadéo qui participait à la 2ème édition, il y a une vérité : « On est là pour voir un peu ce qui se passe dans la communauté du web, s’il y a des perles rares qui vont se distinguer sur le concours et voir si on peut recruter des profils sympas »… tout comme pour Jean-Marc Leglise, en charge des recrutements pour la société la Fourchette, qui est convaincu d’y trouver des talents, des passionnés, à savoir, des profils parfaits pour son établissement… L’engouement pour cet événement se confirme aussi tant le besoin de personnel paraît grand dans un domaine où la créativité, l’innovation sont les maîtres mots. La communauté internet assume donc pleinement son besoin de cohésion et de cohérence par ces rencontres professionnelles. Animer, partager, évaluer, recruter, des savoir-faire incontournables pour un secteur très concurrentiel.

 Déroulé de l’Open web dans le centre parisien :

Voici le programme pour le centre de Paris  (des retransmissions en simultané rendront possible la communication entre les trois sites) :

        17h00 : accueil

        17h15 : conférence d’ouverture par Tristan Nitot fondateur de Mozilla Europe

        17h45 : installation des candidats

        18h00 : lancement du concours

        21h00 : buffet, rencontre avec les recruteurs et les partenaires

        22h30 : annonce des résultats

                 23h00 : concert du groupe Twin Twin

Les lieux de rendez-vous du 6 décembre 2012 :

  • A Paris, dans les locaux de Sup’Internet : 24, rue Pasteur – Le Kremlin-Bicêtre (94270)
  • A Lille, dans les locaux d’Epitech : 9 Rue du Palais Rihour (59000)
  • A Bordeaux, dans les locaux d’Epitech : 89 Rue du Jardin public – (33000)

Consulter les sites des écoles :

Cliquer ci-après : Epitech pour en savoir plus sur ses formations

Cliquer ci-après : Sup’ Internet pour en savoir plus sur ses formations

Cliquer ici pour : EEMI

Voir vidéo de la 2ème édition : Open du web juin 2012

Configuration de l’espace recrutement de la dernière édition :

* 42 postes offerts (contrats CDD, CDI, free lance, stages, etc.).

– Les recruteurs :

La fourchette : spécialiste de la réservation de restaurants en ligne

Viadeo : acteur majeur dans la gestion de réseaux sociaux professionnels

My little Paris : blog des adresses secrètes et des idées de sorties insolites (à déguster 
avec le café du matin)

Eotim : cabinet de recrutement informatique et électronique

Agarik : spécialiste de l’hébergement et de l’infogérance d’infrastructures critiques du web

Smallable : spécialiste de la mode pour les 0-16 ans

Les argonautes : spécialiste de la communication en ligne

Ysance : spécialisée dans l’intégration de solutions innovantes et dans la réalisation de projets IT stratégiques

Papa pique et maman coud : boutique en ligne d’accessoires de mode et d’accessoires cheveux fantaisies pour femmes et enfants.


[1] Serveur d’applications Web industriel et complet pour déployer, exécuter et gérer les applications PHP (langue de scripts pour produire des pages web dynamiques) avec un haut niveau de fiabilité, de performance et de sécurité, aussi bien sur site que dans le Cloud.

A propos Agence

A lire aussi

Humour car 2020 le vaut bien !

Humour – 2020 tire à sa fin. Pour certains c’est une libération, alors que d’autres …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Read previous post:
Dominique Villain présentait son nouvel ouvrage, « Le travail du cinema 1 », au centre Pompidou le jeudi 15 novembre

 Dominique Villain, maître de conférences au département cinéma de l'Université Paris 8, nous a invité  à …

Le Elite Gym Massilia de Marseille : Les résultats

L'Elite Gym Massilia  est entré dans le vif du sujet ce samedi au Palais des …

Vendée Globe 2012-2013 Le livre officiel sur l’Everest des Mers

Après le départ réel du Vendée Globe 2012-2013 des Sables d’Olonne le samedi 10 novembre …

Close