Fred Blin, A-t-on toujours raison ? : oui, non, parce que, et vive la liberté !

“A-t-on toujours raison ?”

Vaste question philosophique à laquelle Fred Blin tente de répondre. À force de démonstrations loufoques et de malaises hilarants. Tel un enfant qui se rêve artiste, ou d’un artiste raté qui a gardé son âme d’enfant ?

Vous avez cinq heures. 

Fred Blin prévient, sa démonstration shakespearienne aura des longueurs et beaucoup de promesses. Elle en reste pour le moins riche en fous rires. On passe d’une idée à l’autre dans un chaos participatif, hyper millimétré. Ça n’a aucun sens, tout donnant corps à une foi inébranlable. Tout est vérité, car “l’humour est à la rigolade“.

A-t-on toujours raison de rire du malheur d’autrui ? D’applaudir des échecs pathétiques, de trouver satisfaction dans l’humiliation ? Fred Blin nous convie à une expérience théâtrale cathartique, affreusement drôle.

Oui, non, parce que, et vive la liberté !

Fred Blin nous enferme dans une promesse de spectacle qui se transforme en cauchemar. Au point de nous supplier de quitter la salle à force d’invectives : “J’en ai rien à foutre de vos commentaires !“. Et plus la situation dégénère, plus on chérit cet instant où il glissera sur cette peau de banane.

“A-t-on toujours raison ?” Oh que oui, surtout avec le talent de Fred Blin. Derrière cette farce ubuesque, c’est une leçon de clown qui nous est offert. Une promesse de s’oublier dans un rire enfantin, pour mieux vivre en toute liberté ses désillusions d’adulte.

Fred Blin, A-t-on toujours raison ?
jusqu’au 12 juin au Théâtre du Petit Saint-Martin

A lire aussi

Festival de Cannes J2 : Tom Cruise à l’honneur

Pour ce premier jour de la compétition, le Festival présentait deux films : Le Otto montagne …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com