Accueil / Culture / Littérature / BD / La porte de Brazenac, one shot des éditions Dargaud.

La porte de Brazenac, one shot des éditions Dargaud.

la-porte-brazenac-dargaudParu le 7 février 2014, aux éditions Dargaud, La porte de Brazenac est un album, de LEO et Rodolphe pour le scénario et Patrick Pion pour le dessin, qui invite le lecteur dans une aventure et découverte étrange d’une porte temporelle.

Hiver 1777, précepteur du jeune prince de Condé, Damien de Beltoise traverse le centre de la France, pour regagner Paris, mais lui et son cocher son pris dans une tempête dans les bois. La route barrée et la nuit tombant, ils doivent trouver un abri. Ils décident de faire demi-tour, un peu plus loin sur leur chemin, ils avaient croisé un petit chemin qui doit conduire à un domaine. Le chemin étroit et sombre semble effrayer le cocher, craignant les brigands, mais surtout les revenants… Enfin ils arrivent devant un château dont les grilles et portes sont grandes ouvertes, Damien de Beltoise, descend du carrosse et entre dans la grande demeure. Après avoir demandé s’il y avait quelqu’un, il voit de la lumière à l’étage, il monte, pousse une porte et voit un cercueil, avec un homme mort dedans, entouré de chandeliers. Il s’approche étonné et surpris vers le cercueil, lorsque quelqu’un l’interpelle en lui annonçant qu’il s’agit d’Alphonse, un majordome et un ami…

Voici une bande dessinée surprenante, inattendue et prenante, un scénario bien mené par LEO et Rodolphe, qui entraîne le lecteur dans un récit historique et fantastique. Après avoir fait la connaissance d’un étrange personnage, Damien Beltoise sympathise avec ce dernier, le baron Pierre de Brazenac. Il sela-porte-brazenac-dargaud-extrait morfond de n’avoir d’héritier et de combattre les ronces et mauvaises herbes de son domaine, au lieu d’être, comme ses aïeuls, un fier combattant. Après un repas et de longues discutions, ils viennent à parler de sciences naturelles et de végétaux, le baron souhaite donc faire voire à son hôte, une étrange fleur apparue dans son jardin… Quelques temps après le départ de Damien de Beltoise, Pierre de Brazenac, croise sur un chemin, un enfant avec un étrange oiseau et fait part de sa découverte dans une lettre pour son nouvel ami. Puis d’étranges autres phénomènes vont se produire sous les yeux étonnés du baron, un animal qui ne ressemble à rien de connu, deux enfants avec une sorte de véhicule et un chien… Jusqu’au jour, où il voit son cheval disparaître sous ses yeux à travers une sorte de porte temporelle ou parallèle ! Mêlant surnaturel, découverte et complot l’histoire est vraiment intéressante, le mystère plane un long moment, le dessin de Patrick Pion est par moment hachuré, le trait est assez juste.

La porte de Brazenac est une bande dessinée intéressante et très prenante, un voyage du passé vers le futur, une rencontre et des découvertes inattendues, un complot, du fantastique, un joli mélange pour un bon récit.

A propos celine.durindel

A lire aussi

Ouistiti fait rire les petits, une nouvelle collection pour les tout-petits

Des histoires fantaisistes et des imagiers rigolos sont à découvrir dans cette nouvelle collection, Ouistiti ...

Lire les articles précédents :
MIDEM le marché musical à Cannes

Le Marché International du Disque et de l’Edition Musicale est le plus grand rassemblement au ...

L’arnaque de l’éolien

Ruineux pour la nation, mais extrêmement profitable pour nombre d’intérêts particuliers, désastreux pour la balance ...

Tournage du film EVEREST : Photo du tournage

Début du tournage du film EVEREST. Le film sera distribué par Universal Pictures en 3D ...

Fermer