Accueil / Culture / Littérature / BD / La route de Tibilissi

La route de Tibilissi

La route de Tibilissi est une bande dessinée originale de David Chauvel et Alex Kosakowski, parue aux éditions Delcourt, en avril 2018. Un voyage dangereux et insolite, de deux orphelins en fuite, dans un pays en guerre…

la-route-de-Tibilissi-delcourtLa neige recouvre le sol. Dans la forêt, des personnes courent. Un jeune homme en tête, une femme qui tient la main d’un enfant, et un homme qui reste en arrière. Une famille fuit. Le père encourage les siens à aller plus vite. Une flèche est plantée dans le tronc d’un arbre non loin d’eux. Ils se retournent et aperçoivent, en hauteur, deux silhouettes menaçantes. Les deux archers tirent de nouveau. L’un d’eux touche la femme. Une flèche dans le dos, celle-ci lâche la main de son enfant avant de tomber à genoux, à terre. De sa bouche, du sang coule. Le père de famille tente de la relever, mais il est, lui aussi atteint par une flèche. A terre, il ordonne à ses enfants de prendre sa hache et de partir vite. Ils doivent fuir à Tibilissi, pour retrouver leur grand-père. Les deux enfants écoutent sans dire un mot, ils obéissent et courent dans la forêt enneigée…

la-route-de-Tibilissi-delcourt-extraitLes deux jeunes personnages sont confrontés aux atrocités de la guerre. Leur village est détruit, pillé, ils ont perdu leurs parents, morts devant eux, en voulant fuir. Livres à eux-mêmes, ils vont devoir affronter le froid, la faim le chagrin et la peur. Face à ces atrocités, le plus jeune enfant va se défendre avec l’aide de son imaginaire. Leur voyage va être périlleux, dangereux, avec de bonnes comme de mauvaises rencontres. La bande dessinée découpée en plusieurs chapitres est très agréable à lire, la lecture est plaisante et intrigante, très fluide. Ainsi, le récit se lit facilement, l’épopée est insolite et le final inattendu. Pour cette histoire qui oscille aisément entre réalité et imaginaire, le dessin est très vif, offrant des personnages expressifs, des scènes touchantes et un trait travaillé.

La route de Tibilissi est une bande dessinée prenante et touchante, un voyage dangereux et insolite de deux enfants orphelins depuis peu, accompagnés de deux étranges personnages, qui vont devoir traverser le pays en guerre…

A propos celine.durindel

A lire aussi

sherlock-holmes

Sherlock Holmes au Théâtre du Splendid à partir du 29 juin 2018

Sherlock Holmes et le mystère de la vallée de Boscombe – Fan de Conan Doyle ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
fete des mères
Quel cadeau offrir pour la fête des mères ?

Nous sommes justes à quelques jours de la fête des Mères et vous êtes à ...

L’appel du 8 juin de SOS Méditerranée France

La Rédaction Marseille de FranceNetInfos se doit de relayer cette information très importante de SOS ...

Courbet, Degas, Cézanne… au Musée Cantini de Marseille

Du 18 mai au 23 septembre 2018, le superbe Musée Cantini de Marseille présente une ...

Fermer