Accueil / Actu du web / Location immobilière : les pièges à éviter

Location immobilière : les pièges à éviter

product_thumbnailUn nouveau guide sur la location immobilière vient de paraître chez Lulu Éditeur. Sources de nombreux conflits, les relations bailleur – locataire sont souvent difficiles. Qui n’a jamais contesté un état des lieux, des dégradations locatives ou des charges exorbitantes ? Les organismes de conciliation et les tribunaux sont très souvent sollicités pour régler ces litiges locatifs. Le nouveau manuel « location immobilière : les pièges à éviter » répond aux questions des locataires mécontents.

Les trois étapes de la location

Dans ce guide, l’auteur (Emmanuel Carpentra) nous détaille les trois moments d’une location où des problèmes peuvent apparaître. Tout d’abord, lors de la recherche d’un logement, il peut y avoir un litige locatif avec un marchand de liste, une régie immobilière ou un bailleur malhonnête. Il convient d’être très prudent lors de la signature du bail, de la visite de l’appartement (ou de la maison) et de l’établissement de l’état des lieux d’entrée. Avec un certain humour, Monsieur Carpentra nous raconte comment une jeune étudiante américaine s’est faite escroquer par l’ancien locataire d’un studio qui, en ayant conservé un jeu de clés, a reloué le logement en se faisant passer pour le fils du propriétaire. La victime a du faire une croix sur sa caution, qu’elle avait réglée en espèces. Pendant la location et lors de la sortie du logement, d’autres litiges locatifs sont également envisageables et cet ouvrage nous précise lesquels.

Des cas pratiques, des jurisprudences et des modèles de lettres pour défendre vos droits

Illustré par de nombreux exemples, des jurisprudences classées par thèmes et des modèles de lettres de contestation, le manuel « location immobilière : les pièges à éviter » vous apporte les clés pour solutionner votre litige locatif. Il vous explique les différentes voies de recours pour régler vos conflits (procédure amiable, assistance du conciliateur de justice, saisine de la commission départementale de conciliation) et il vous conseille sur les actions à entreprendre et sur la marche à suivre pour mettre un terme à vote contentieux. Il est important de savoir que le recours aux tribunaux n’est pas une obligation, car il existe de nombreux moyens de concilier son litige locatif sans passer par la voie judiciaire.

Si vous rencontrez un problème avec votre régie immobilière ou avec votre propriétaire, lisez le guide location immobilière : les pièges à éviter (en version classique ou en ebook) pour déjouer tous vos litiges locatifs !

A propos Agence

A lire aussi

Fleurs de saison : soutenir la fleur locale grâce au Slow Flower

Initié par les Anglo-saxons, le mouvement « Slow Flower » se démocratise de plus en ...

4 commentaires

  1. Prêt hypothecaire immobilier

    La location immobilière, source de conflits bien souvent et d’arnaques. Un livre intéressant, et souvent la ligne de l’amiable est tellement plus simple et efficace alors que souvent nous sommes obligé de passer par la justice.

  2. Il y a de plus en plus de litige locatif. Moi, j’en ai eu un dernièrement et ce guide m’a vraiment aidé. La régie FONCIA me gardait ma caution et me réclamait en plus 430 € pour un lavabo soi-disant bouché par des cheveux et pour des volets cassés. Mon copain voulait payer, moi j’ai envoyé une lettre type du bouquin très séche et, miracle, ils sont revenus sur leur décision « dans un souci d’appaisement » d’après le courrier. Là, j’ai bien rigolé!

  3. je dirais plutot l’inverse ..c’est grâce à la loi duflot que les locataires vont être mieux protégés d’ailleurs pour être exact il vaudrait mieux parler de loi alur car la loi duflot concerne la défiscalisation (voir http://www.la-loiduflot.org )

  4. Il est vrai que de nos jours il faut faire attention à toutes les arnaques que l’on peut rencontrer en matière de logement… Surtout qu’avec les dernières réformes comme la loi Duflot qui favorise la construction de logements éco-responsables (cf : http://www.loi-duflot.fr/questions-reponses/types-logements-loi-duflot/), les propriétaires vont essayer de se démarquer de la concurrence pour louer leur logement ! Face à tous ces pièges, il ne faut pas s’étonner si la demande de logements est de plus en plus faible et en baisse : http://www.insee.fr/fr/themes/info-rapide.asp?id=57

Lire les articles précédents :
La doggy box, la box des chiens qui veulent devenir une star

Nous avions découvert il y a peu la Doggy box mais aussi la Kitty box ...

Le groupe CAUSE fête ses 10 ans

Le 16 mai  est marqué par les 10 ans du groupe Cause, groupe majeur de la ...

L’Hôtel L’Orangeraie , un havre de paix

La rédaction de France Net Infos vous propose depuis quelques temps déja des reportages pour ...

Fermer