accession or order number dissertation dining room creative writing in inglese doing homework help with my statistics homework creative writing teacher requirements taking a nap before doing homework help me write a thesis sentence

Les Nuits Claires 2017 : quand Peter Doherty rencontre Feynman

2017 devait être l’année de la fête. Mais 3 mois plus tard entre deux grippes fiévreuses et une actualité toujours plus anxiogène, on est à deux doigts de s’écouter en boucle l’intégrale de Barbara pour retrouver le moral. C’est dire à quel point on a le cafard. La 3ème édition des Nuits Claires s’impose comme le remède ultime pour que la nouvelle année devienne réalité ! Bouclez votre week-end du 24-25 mars au Palais de Tokyo, et accordez-vous un shoot de good vibes.  

L’année dernière, Marie Claire avait tapé très fort en mettant en lumière le duo franco-britannique Postaal. Un somptueux amuse-bouche pop électro acide adoubé par The Shoes. Logique donc que l’on retrouve en tête d’affiche le groupe rémois, adepte de Dj Set psychédélique à la croisée d’une rave-party sous acides et d’un rock mélodieux qui suinte la bière, à l’image de leur second album Chemicals.  

Punk is not dead, mais un rockeur peut cacher un lover. Les Nuits Claires vous accorderont une parenthèse mélancolique pour attendrir vos petits coeurs de midinettes avec Peter Doherty. Mais rassurez-vous, vos larmes sécheront vite car “le malheur est le père du bonheur de demain” selon Albert Cohen. Une philosophie qui hante les comptines pop de Broken Back, dont les plaintes sentimentales se diluent dans une électro lounge teintée de folk pour mieux contredire cette vérité : les histoires d’amour finissent toujours mal. 

 

Feynman, la révélation 2017

 

Feynman

Au delà des têtes d’affiches qui illuminent les tendances pop électro à la mode, Marie Claire aime aussi partager ses coups coeurs et mettre en lumière de futurs grands artistes. Et s’il y a bien un nom qu’il faut que vous reteniez cette année c’est celui de Feynman. Particularité : en plus d’être beau gosse, ce jeune parisien est l’auteur d’une electronica de toute beauté. Oui Marie Claire sait faire plaisir à ses lectrices…

A 27 ans, Yoann Feynman est le co-fondateur du label Fakemusic. Après s’être fait une réputation outre-atlantique de dj-producteur aux sonorités éclectiques mais toujours poétiques. Son premier album Air illustre avec maestro toutes les facettes d’un univers riche en influences, où l’électro se réinvente en toute sobriété et festivité au détour d’un banquet auquel sont conviés Jean-Michel Jarre, Daft Punk, Brodinski et Moderat. Un melting pot électro sensuel et addictif, qui vous fait voyager dans l’esprit euphorique d’un artiste enfin disposé à embrasser les spotlights.  

 

 

 

A propos Yohann.Marchand

Contact pro : yoh.marchand@gmail.com Twitter : @Mister_Yohann

A lire aussi

HK & Les Saltimbanks phénomène musical sur les routes de France

HK le chanteur s’est baptisé comme cela depuis de nombreuses années, en vérité c’est sous …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com