Accueil / Culture / Tout le bleu du ciel par Mélissa Da Costa chez Carnets Nord

Tout le bleu du ciel par Mélissa Da Costa chez Carnets Nord

Les excellentes éditions Carnets Nord présentent un premier roman à fleur de peau : Tout le bleu du ciel par Mélissa Da Costa.

Tout le bleu du ciel

L’argument du roman :

Petiteannonce.fr : Émile, 26 ans, condamné à une espérance de vie de deux ans par un Alzheimer précoce, souhaite prendre le large pour un ultime voyage. Recherche compagnon(ne) pour partager avec moi ce dernier périple.

Émile a décidé de fuir l’hôpital, la compassion de sa famille et de ses amis. À son propre étonnement, il reçoit une réponse à cette annonce. Trois jours plus tard, avec le camping-car acheté secrètement, il retrouve Joanne, une jeune femme, qui a pour seul bagage un sac à dos, un grand chapeau noir, et aucune explication sur sa présence. Ainsi commence un voyage stupéfiant de beauté. À chaque détour de ce périple naît, à travers la rencontre avec les autres et la découverte de soi, la joie, la peur, l’amitié, l’amour qui peu à peu percent la carapace de douleurs d’Émile. Une écriture vive et alerte, des dialogues impeccables, des personnages justes et attachants qui nous emportent jusqu’à un dénouement inattendu, chargé d’émotions.

On ne sort pas intact de ce récit, mené de main de maître par Mélissa Da Costa, une jeune auteure de 28 ans, qui a toujours écrit et publie là son premier roman.

Mélissa da Costa

Quelques mots sur l’auteure :

Mélissa Da Costa a vingt-huit ans. Après des études d’économie et de gestion, elle est chargée de communication dans le domaine de l’énergie et du climat. Elle suit également des formations en aromathérapie, naturopathie et sophrologie.

Mon avis de lectrice : 

Pour un premier roman, on ne peut que s’incliner sur la maîtrise parfaite dont a fait preuve Mélissa Da Costa pour construire son histoire, développer ses personnages et surtout pour les relater dans un style pur. J’ai beaucoup apprécié le ton frais et décalé pour traiter d’un sujet grave sans apitoiement.

Avec pudeur et retenue, Mélissa Da Costa a développé son livre comme un road book basé sur le besoin de fuir la réalité trop dure de la vie qui sait si bien se montrer injuste. Ses personnages évoluent sur le fil du rasoir et apprennent à s’apprivoiser comme le Renard et le Petit Prince, en mettant en commun leurs désillusions, mais en gardant une force intérieure qui s’appelle l’instinct de survie.

Tout le bleu du ciel de Mélissa Da Costa aux éditions Carnets Nord est une perle de littérature moderne, six cent pages bouleversantes de réalisme et de poésie entremêlées. Bravo Mélissa, nous attendons avec grande impatience la suite de votre oeuvre ! Belles lectures.

 

A propos alissash

A lire aussi

Festival Urban Week : street ta culture, jeune urbain

Du 18 au 22 septembre, le festival Urban Week squatte le Parvis de La Défense ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.