Accueil / Actu du web / Android : « mobile by design », l’OS qui rebat les cartes du paiement en ligne

Android : « mobile by design », l’OS qui rebat les cartes du paiement en ligne

L’OS « mobile by design » développée sous Android, et qui permet d’individualiser les parcours d’achat en fonction des besoins spécifiques de chaque commerçant, est une évolution majeure du secteur du paiement en ligne, qui ringardise les systèmes propriétaires des deux géants du secteur, Ingenico et Verifone, estime l’expert Guillaume Rochet de Hub One.

« L’OS “mobile by design” Android amène une nouvelle façon de penser le commerce. Beaucoup plus ouvert que les anciens systèmes propriétaires des géants Ingenico et Verifone, il permet aux acteurs du retail de faire évoluer les parcours d’achat en se concentrant uniquement sur les attentes des clients finaux », explique M. Rochet, Business Development Manager chez l’opérateur Hub One, l’un des leaders français de l’Internet en milieu professionnel.

Pour le spécialiste Hub One, l’OS Android est un véritable « coup de pied dans la fourmilière » par rapport à la situation de duopole dominée par le français Ingenico et l’américain Verifone, qui trustent à eux deux plus de 80% du marché du paiement en ligne à l’échelle de la planète. Deux géants qui s’efforcent d’imposer via leurs terminaux de paiement leur système d’exploitation propriétaire. Jusqu’à récemment, tous les commerçants devaient donc s’adapter aux offres catalogues sans possibilité d’évolution et de customisation… et s’aligner sur des tarifs artificiellement gonflés.

Une situation qu’Android vient totalement bousculer selon Guillaume Rochet. « L’OS de Google permet de se libérer de la vision centrée sur le terminal des constructeurs historiques pour adresser les nouvelles problématiques des parcours clients omnicanaux et s’adapter aux spécificités métier des professionnels ». Une solution qui arrive même à point, à en croire l’analyste de Hub One, car le marché est mature pour « un parcours client unique, fluide et sans couture, sur les ventes ».

L’OS d’Android bénéficie de plusieurs atouts de poids pour renverser les positions dominantes du secteur. De nombreux commerces et sites de vente en ligne opèrent d’ores et déjà sur des outils Android, ce qui facilite la migration. Par ailleurs Android peut s’adapter aux architectures en place tout en offrant un niveau de sécurité optimal. Enfin, et c’est le principal argument en sa faveur, « mobile by design » « donne une plus grande latitude dans le développement de middlewares et de surcouches applicatives ». Des détails techniques qui permettent néanmoins par exemple de réduire de moitié les délais d’encaissement des achats en ligne.

Guillaume Rochet d’insister sur les garanties sécuritaires qu’offre Android. « Outre son approche de défense multicouche (des applications au matériel), Android a avec lui la force du nombre. Le fait de s’appuyer sur une plateforme logicielle libre permet à l’ensemble de la communauté (chercheurs, développeurs, fabricants) de contribuer à la recherche de vulnérabilités et à la résolution des failles de sécurité ». Un niveau de sécurité encore renforcé par les mises à jour quasi mensuelles de l’OS.

Monsieur Rochet imagine enfin l’évolution des solutions de paiement avec la généralisation de l’OS Android. « On pourrait très bien imaginer des appareils nomades tout-en-un, équipés d’un lecteur de code-barre, d’applications de traçabilité, de géolocalisation, de suivi des stocks et d’un système d’acceptation des paiements mobiles. On tendrait alors à une standardisation des flux d’information, de la fabrication à la vente, en passant par la livraison, avec une diminution du nombre d’erreurs pour la plus grande satisfaction des clients finaux», conclut-il.

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

À l’heure où Instagram est devenu le réseau social de référence pour les professionnels et les stars de la planète, de nombreuses personnes tentent d’acheter des followers pour accroître leur visibilité et ainsi leur réputation. Et même les célébrités s’y mettent ! En effet Mbappe, Neymar, Toni Kroos pour ne citer qu’eux n'hésitent plus à utiliser cette possibilité et les bénéfices qu’elle peut apporter. Décryptage sur ce phénomène. Les joueurs avec le taux le plus élevé de followers achetés Selon une étude publiée par ICMP (The Institute of Contemporary Music Performance), le taux de faux followers abonnés au compte de différents sportifs, et notamment joueurs de football, est assez impressionnant. L’institut a réussi à distinguer les faux abonnés des vrais, tout simplement en identifiant leur engagement sur le réseau social. On remarque ainsi que Toni Kroos a par exemple 51% de faux followers, Neymar 46% et Mbappe 45%. L’institut a ainsi analysé une cinquantaine de sportifs, au milieu de stars internationales du showbiz comme Jennifer Lopez ou encore Kourtney Kardashian ou Miley Cyrus. Intérêt d’une telle pratique Sans les réseaux sociaux, il est dorénavant très difficile de se faire connaître, d’acquérir des abonnés ciblés et de réussir sur le Web. Chaque entreprise ou célébrité se doit d’avoir une présence sur Facebook, Instagram ou encore Twitter. Le but premier étant de toucher un large public et développer de plus en plus sa notoriété. Le must reste bien entendu l’acquisition de followers actifs. On sait aujourd’hui que les influenceurs sont payés pour leur placement de produits, or plus ils sont suivis plus le cachet est important. Pour assurer leur crédibilité certains sont prêtes à faire gonfler artificiellement le nombre de leurs followers en les achetant. Débuter sur un réseau social est une chose des plus simple, il suffit de s’inscrire, rentrer quelques photos, une description, et le tour est joué. Le problème commence lorsqu’il faut commencer à réaliser des publications et à gagner des followers. Cela demande beaucoup de temps et d’énergie, tant en termes d’organisation que d’investissement personnel dans les différentes publications. Les followers venant rarement d’eux-mêmes, il faut aller les chercher et leur donner envie de vous rejoindre. Il faudra ensuite leur donner envie de rester pour les conserver. Ce n’est pas toujours facile. Beaucoup de personnes ont donc dans l’idée de commencer par acheter des followers pour accroître rapidement leur communauté et prendre un raccourci pour que leur présence soit réussie sur les réseaux sociaux. L’achat de followers semble donc intéressant pour s’assurer une image. Des abonnés Instagram achetés sur Supremeboost.com Où acheter des followers ? Dans cette course aux abonnés Instagram beaucoup de sites spécialisés se sont montés sur Internet, notamment Supremeboost.com. Supremeboost est le plus grand fournisseur de followers Instagram. Sur ce site vous pouvez par exemple acheter 100 followers pour 0,99 € ou encore 50 000 pour 249 €. Comme vous pouvez le voir, la livraison automatique de followers n’est pas si chère. Pour une centaine d’euros, il est possible d’acheter des milliers de followers Instagram, et en un temps très rapide. Des options existent même pour avoir des fans de façon progressive (plus « naturelle ») ou des commentaires pour compléter ainsi qu’une livraison automatique de likes qui permettent de ne pas faire faiblir le fameux taux d’engagement. Pourquoi acheter sur un site fiable des vrais followers ? Un compte qui acquiert un nombre conséquent de followers en très peu de temps devient vite suspect et peu crédible aux yeux des autres utilisateurs. Les influenceurs (blogueur, célébrité, etc.) sont particulièrement touchés par cette problématique et il est très simple de vérifier si le profil a eu recours ou non à l’achat de followers, notamment via les outils d’analyse proposés par Instagram. En dehors de ces outils d’analyse, la liste des followers peut révéler beaucoup de choses : si la majorité des followers sont sans photo de profil, que les noms sont cryptés… cela peut être révélateur de faux profils. Il est donc très important d’avoir recours à un achat de vrais followers. Second problème : les fakes n’apportent aucune interaction, alors qu’Instagram est un réseau social où l’engagement des utilisateurs est particulièrement important. En effet, les followers achetés n’ont en général que très peu d’intérêt pour le compte qu’ils suivent et ils n’apporteront aucun like ou commentaire. Pour pallier le problème, il est possible d’acheter en option des likes ou des commentaires sur les mêmes pages spécialisées, mais cela amène véritablement dans un cercle vicieux qui est complètement contre-productif. Dernier problème : les followers sont présents pour une durée déterminée. Ainsi, à la fin de cette durée, il n’est pas rare de voir son nombre d’abonnés dégringoler, ce qui vous oblige par la suite à reprendre un abonnement. Encore une fois, vous vous retrouverez rapidement dans un cercle vicieux qui oblige à commander toujours plus d’abonnés pour ne pas voir sa notoriété descendre en flèche et que vos « vrais abonnés » se rendent compte de votre supercherie, ce qui aurait très probablement pour effet de les voir se désabonner eux aussi. C’est pourquoi il est très important de se tourner vers un site fiable qui propose des garanties tel que Supremeboost. Acheter des followers Instagram semble donc être une bonne idée à la base, mais attention de le faire dans les règles de l’art. La traque d’Instagram Ces dernières années, Instagram a régulièrement durci sa politique et plusieurs grands sites permettant l’achat de followers ont été fermés, seuls les plus fiables sont restés. Chaque année, le réseau social ferme des millions de faux comptes, ce qui induit une perte conséquente pour les utilisateurs qui en achètent. De nombreux professionnels en relation avec les instagrammeurs cherchent également à faire le ménage de leur côté. Ce marché semble d’ailleurs être de plus en plus encadré par les autorités, tout du moins en Union européenne. D’où l’importance de se tourner vers un site fiable et durable. Près d’un follower sur deux de Mbappé sont des Fake followers Nous notons donc d’après l’étude publiée, que près d’un follower sur deux de Mbappé sont des followers achetés (46% de ses instagram followers ), sur un total de 31,200,000 ce qui est énorme ! Acheter des followers instagram s’adresse donc à tous, même au plus connu. Le business du marketing d’influence pèse plusieurs milliards de dollars dans le monde, de nombreuses entreprises se sont créées pour répondre à cette demande croissante, et il est donc fort probable que cette augmentation rapide des followers perdure encore dans le temps, surtout quand on voit que les plus connus ont recours à l’achat de followers et que le prix des placements produits est impacté par le nombre de followers.

Kylian Mbappe, Neymar, Toni Kroos … ils ont fait gonfler leur compte Instagram fictivement par l’achat de followers

À l’heure où Instagram est devenu le réseau social de référence pour les professionnels et ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
 Amora® célèbre 100 ans de goût sur les tables françaises et devient fournisseur officiel du Tour de France.

Amora®, marque patrimoniale née à Dijon en 1919, présente dans près de 8 foyers français ...

choisir ses lunettes de soleil
Comment bien choisir ses lunettes de soleil ?

Une superbe paire de lunettes de soleil peut instantanément rehausser votre look, même si vous ...

Economie -voyage
Les façons d’économiser de l’argent pour vos voyages

Chaque voyageur a la fantaisie de faire le tour du monde à bord de villages ...

Fermer