Accueil / Loisirs / Jeux de societés / Crimebox Investigation : devenez un expert

Crimebox Investigation : devenez un expert

Vous êtes fan de séries policières, vous avez l’âme d’un expert ou tout simplement vous aimez jouer en famille ; Crimebox vous promet des soirées animées. De 2 à 8 joueurs, ce jeu d’enquête propose de nombreuses possibilités : challenge individuel ou en groupe d’enquêteurs, investigation coopérative, ou ambiance procès en endossant le rôle d’un procureur ou d’un avocat. De plus l’éditeur Ludonaute a développé un extension « investigation paranormale »qui permet aux accrocs de changer d’ambiance.

La présentation :

– 7 cartes de mise en place posées dès le début de la partie pour poser le début de

crimebox plateaul’enquête : la scène de crime, le domicile de la victime et ceux des 3 suspects.

– 45 cartes de situation initiale qui précisent le lieu, les premières observations recueillies sur la scène du crime, les autopsies, les identités des protagonistes de l’affaire (victime ou suspects)

– 76 cartes d’investigation qui apportent des précisions tout au long de la partie ; les pièces à conviction, les rapports d’enquête, les relations et liens entre les différents personnages de l’enquête, les analyses (ADN ou relevés d’empreintes)

– 4 cartes rôles qui ne seront utilisées qu’en mode procès.

La mise en place et le déroulement :

crimebox carte
La carte Crime Box

1/ Partie individuelle : Il suffit de disposer au centre de la table des cartes de mise en place de la scène de crime, puis de piocher au hasard l’identité de la victime et des trois suspects ainsi que celles de la première observation, de l’autopsie et du lieu. Voilà le tableau macabre est dressé, la partie peut commencer. Tour à tour chacun des joueurs complète la scène en piochant dans les paquets de carte « investigation » afin d’apporter des précisions à l’enquête. Au fur et à mesure, la scène de crime se détaille. Le premier enquêteur qui pense pouvoir expliquer le « qui, pourquoi et comment » en utilisant toutes les cartes présentes sur la scène de crime, est déclaré vainqueur s’il est parvenu à convaincre le bien-fondé de ses conclusions aux autres enquêteurs.

2/ Partie coopérative : Cette partie est conseillée comme partie d’initiation ou pour les joueurs qui préfèrent jouer ensemble. Cette partie se déroule comme indiquée en partie individuelle mais lorsqu’un joueur lance une résolution de l’affaire, les autres joueurs peuvent intervenir et apporter ses propres conclusions. La victoire est alors collective.

3/ Partie Flash : Ce mode est prévu pour des parties courtes en version casse-tête. Toutes les cartes sont placées au hasard pour révéler d’un seul coup le tableau d’enquête. Le premier joueur ayant une solution cohérente pour cette enquête est déclaré vainqueur.

4/Mode procès : Dans ce mode, les cartes rôles sont distribuées. Chaque joueur doit incarner une rôle particulier : soit avocat d’un des trois suspects, soit procureur. La première phase de la partie se déroule comme en partie individuelle mais les avocats auront à coeur de charger les autres suspects en plaçant des cartes compromettantes sur les autres suspects. Le Procureur doit équilibrer la partie en plaçant ses cartes sur les suspects qui en ont le moins. Dès que ce dernier n’a plus de soupçons sur la culpabilité d’un suspect, la seconde phase du jeu prend place :

. Réquisitoire : Le Procureur (ou l’équipe du Procureur) doit expliquer le mobile, le déroulement et étayer son accusation sur le suspect désigné comme coupable. Les avocats des autres suspects endossent alors les rôles de jurés.

. Plaidoirie : L’avocat (ou l’équipe de l’avocat) du suspect déclaré coupable doit exposer ses arguments afin de tenter d’innocenter « son client ». Ils doivent démonter les arguments évoqués par le Procureur tout en restant cohérents et convaincants.

. Délibération : Les jurés délibèrent, pèsent le pour et le contre des argumentations du Procureur à charge et de l’avocat à décharge. Ils procèdent au vote.

. Verdict : Les jurés indiquent individuellement et simultanément pouce en l’air si le suspect est innocent, ou pouce vers le bas si le suspect est coupable. Ce vote détermine qui du Procureur ou de l’Avocat de la défense aura gagné.

Nous avons joué à Crimebox Investigation :

Les plus : Ce jeu est extrêmement convivial et drôle. Dynamique et vivant, il donne la part belle aux discussions et aux rigolades. Les règles sont simples à intégrer, le jeu facile à mettre en place. Aucune monotonie possible, les parties sont courtes et entraînantes. Nous avons particulièrement apprécié le mode procès qui permet aux amateurs de jeux de rôles de s’éclater.  Une extension « enquêtes paranomales » à la X-Files qui promet des rires à profusion. Les différents modes de jeu qui permettent de s’amuser en fonction du nombre de joueurs et de son humeur.

Les moins : Comme évoqué dans « les plus », les parties sont courtes et certains enquêteurs à l’imagination fertile ont tôt fait de résoudre les énigmes.

A propos carolinemarquet

A lire aussi

La Maison Godard : la tradition sur nos tables de fêtes

Pour les fêtes de fin d’année, la Maison Godard, créée en 1978 et spécialiste du ...

Lire les articles précédents :
Grand Prix de La Marseillaise : Pim Ligthart vainqueur

La première course sur route en France n'a pas souri aux coureurs français. C'est le ...

Handball : La France décroche le titre suprême

L'équipe de France de Handball a remporté ce dimanche 1er février le titre suprême lors ...

Enduropale 2015, l’enduro fête ses vainqueurs

Il y a 40ans, Thierry Sabine, attaché de presse de la commune du Touquet Paris Plage proposait à Léonce Depretz,...

Fermer