Deux ans de vacances, le deuxième chapitre

Le deuxième chapitre de la trilogie Deux ans de vacances, de Frédéric Brrémaud, Philippe Chanoinat et Hamo, est paru aux éditions Vent d’ouest, en juin 2018. Une bande dessinée librement inspirée du roman de Jules Verne, un classique de la littérature d’aventure.

deux-ans-de-vacances-chapitre-2-vents-douestL’hiver était encore là. Il y avait encore quelques nappes de neige éparses. La nature était baignée par un soleil lumineux, sur cette île, où les enfants travaillaient. La petite communauté était en ébullition. Ils s’installaient dans un nouveau refuge, et les efforts de tous payaient. Les jeunes profitaient des heures de la marée, pour transporter le matériel, avec moins d’efforts, et lorsque le muscle venait à manquer, les enfants faisaient travailler leur matière grise. Tout le monde s’affairait paisiblement, au son des coups de feu de Doniphan, qui partait toujours à la chasse. L’installation se passait à bon rythme, et chacun remplissait sa tâche au mieux. Les enfants avaient même fait une carte de l’île et s’attelèrent à donner un nom aux différentes parties de ce grand rocher, perdu en mer… Les réserves étaient nombreuses dans leur grotte, bientôt la place allait manquer.

deux-ans-de-vacances-chapitre-2-vents-douest-extraitL’aventure continue pour les enfants naufragés sur cette île plutôt agréable à vivre. La communauté est très bien organisée et tout le monde s’affaire. Les idées sont nombreuses, pour tenter de s’en aller, de faire signe, d’appeler à l’aide… Malheureusement, il faut du temps pour cela. Malgré tout, les enfants ne baissent pas les bras et redouble d’efforts et d’inventivité. Jusqu’à un soir d’orage, où ils aperçoivent un voilier… Des naufragés sont sur île des enfants, mais ils sont bien trop nombreux et dangereux, pour ce petit bout de terre. Le scénario est plaisant à découvrir, très fluide et bien posé, c’est petit à petit que le lecteur prend conscience de la gravité de la chose. Les évènements s’enchainent à la fin de ce deuxième chapitre. La bande dessinée offre un dessin toujours rond et assez doux, très plaisant, avec des personnages expressifs.

Deux ans de vacances, bande dessinée inspirée librement du roman de Jules Verne, continue de conter les aventures d’enfants naufragés, dans ce deuxième chapitre, qui s’annonce palpitant, plein de rebondissements, avec une fin sous tension…

A propos celine.durindel

A lire aussi

mon-premier-livre-je-fete-noel-langue-au-chat

Mon premier livre – Deux nouveaux titres pour la collection

La collection Mon premier livre, des éditions Langue au chat, se complète avec deux nouveaux …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com