Accueil / Culture / Exposition Picasso, voyages imaginaires – Marseille 2018

Exposition Picasso, voyages imaginaires – Marseille 2018

L’exposition Picasso, voyages imaginaires, est répartie sur les deux sites du Mucem et de la Vieille Charité. Au Mucem, l’exposition présente l’exposition Picasso et les Ballets russes, entre Italie et Espagne. Au Centre de la Vieille Charité, l’exposition rassemble plus de cent chefs-d’œuvre – peintures, sculptures, assemblages, dessins – en dialogue avec la collection de cartes postales de l’artiste et des œuvres maîtresses des musées de Marseille.

picasso exposition marseille

Il est à noter que les deux musées proposent un billet combiné pour les deux expositions.

PICASSO exposition mucemPicasso et les ballets Russes au Mucem

Picasso a réalisé les décors et les costumes pour la compagnie russe de Serge Diaghilev, les Ballets Parade, programmés en mai 1917 à Paris. Par la suite, il travaillera pour les autres ballets : Tricorne (1919), Pulcinella (1920), et Cuadro Flamenco (1921).

Pour s’inspirer des arts et traditions populaires, Picasso a entrepris un voyage en Italie avec Jean Cocteau. Il est allé notamment à Naples en mars et avril 2017. Cette expérience lui permet d’acquérir les mouvements du corps par la danse, les représentations populaires aussi bien par le biais du  théâtre de marionnettes, de la commedia dell’arte, de l’art sacré ou du folklore espagnol.

L’exposition met en parallèle les œuvres de Picasso : toiles, dessins, esquisses, maquettes, costumes, et des objets issus des collections du Mucem qui correspondent à ce qui a pu inspirer l’artiste. On peut ainsi se rendre compte comment Picasso a su assimiler et réinterpréter ces représentations populaires.

Commissariat général : Sylvain Bellenger, Directeur Général du musée de Capodimonte, Luigi Gallo, historien de l’art, Carmine Romano, historien de l’art Scénographie : Dodeskaden

Picasso Les voyages imaginaires à la Vieille charité

Picasso a réalisé de nombreuses œuvres en s’inspirant notamment de cartes postales, de masques africains achetés à Marseille en 1912. Ces masques auront une grande influence sur l’évolution des œuvres de Picasso et de son approche cubiste. Picasso peut ainsi enrichir son imagination par toutes ses cultures.

La Vieille Charité, expose sur quatre salles plus de cent réalisations : peintures, sculptures, assemblages, dessins ainsi que les éléments d’inspiration : collection de cartes postales de l’artiste et d’œuvres des musées de Marseille dans cette thématique.

L’exposition propose cinq destinations : Bohème BleueAfrique fantômeAmour antiqueSoleil noir et Orient rêvé.

Lorsqu’on arrive dans la première salle, par les mots écrits par Picasso, on comprend l’étendue de l’œuvre : « Si on marquait sur une carte tous les itinéraires par ou j’ai passé et si on les reliait par un trait cela figurerait peut-être un minotaure. »

L’exposition se termine dans la magnifique Chapelle de La vielle charité – avec son dôme uniqe de forme elliptique – en présentant l’ensemble sculpté Les Baigneurs. L’œuvre en bronze est magnifiée dans cette architecture baroque de Pierre Puget construite en pierres roses et blanches

Commissariat général : Xavier Rey, directeur des musées de Marseille ; Christine Poullain, directrice honoraire des musées de Marseille; Guillaume Theulière, conservateur adjoint au directeur des musées de Marseille ; Scénographie : e.deux – Etienne Lefrançois, Emmanuelle Garciapicasso lesbaigneurs Vieille Charité Marseille

A propos michellaurent

A lire aussi

Les aventuriers du Transvaal – L’or de Kruger

Les aventuriers du Transvaal est une nouvelle série de Jean-Claude Bartoll et Bernard Köllé, qui ...

Lire les articles précédents :
BD/ Les 5 choses à ne jamais lui dire – Édition Warum

Peut-on résumer un moment décisionnel de notre vie en 5 choses à faire (et/ou à dire) ...

Otis Stacks, Fashion Drunk
Otis Stacks continue de fasciner avec leur nouveau titre Sorry

Otis Stacks fait un retour en force avec l'émouvant clip de leur tube Sorry, leur ...

Tintin, le Diable et le Bon Dieu de Bob Garcia

Tintin, le Diable et le Bon Dieu du spécialiste « hergéen » Bob Garcia est paru aux ...

Fermer