Keiji, le sixième tome – Mangetsu

C’est aux éditions Mangetsu, qu’est paru, en mai 2022, le sixième tome de Keiji, manga de Keiichiro Ryû, Tetsuo Hara et Moi Asô. Une série captivante, dans laquelle se poursuivent les frasques du kabuki-mono, qui attire ainsi l’attention de l’homme le plus puissant du Japon.

Keiji se retrouve enfin devant le seigneur Toyotomi, tous ses sbires et gardes, cachés dans le sol et derrière les palissades. Le kabuki-mono était en mauvaise posture, mais il restait le même, avec une coiffe témoignant du mépris envers le seigneur. Tous les grands seigneurs restèrent cois devant cette outrecuidance. Le jeune homme était plein de culot ! Chacun se demandait ce qu’allait faire le seigneur Toyotomi. Mais ce dernier était aussi un kabuki-mono… Il le laissait faire et se mit à rire, se moquant de sa natte. De son côté, Keiji voyait bien qu’il était trop loin pour tenter quoi que ce soit sur le seigneur. Même s’il sautait de toutes ses forces, il était encore bien trop loin pour atteindre sa cible. Le kabuki-mono s’imaginait les soldats cachés dans les pièces secrètes, les planques différentes, d’où pourraient surgir tous ses hommes armés, prêts à se battre pour sauver leur seigneur.

Keiji-T6-mangetsuLe récit est surprenant, avec cette entrevue particulière et pleine de suspense, entre le seigneur le plus puissant du Japon et Keiji, prêt à l’affronter et à le tuer. Mais rien ne va réellement se passer comme prévu, chacun rusant et s’amusant, mais mettant les nerfs à vif… Des flashbacks viennent apporter un rythme certain au manga, qui se lit assez facilement. Il est plaisant de retrouver ce héros particulier, rusé, joueur et combattif. Ce tome est assez comique, laissant aussi sa place au suspense et à la tension, ne sachant jamais réellement quand le combat va débuter. Des combats, il y en a à retrouver dans ce récit, qui se veut aussi un brin tragique et romantique. L’histoire est pleine de rebondissements, présentant des récits chevaleresques, avec des combats, un semblant de justice, de la bonté, de la droiture, de l’honneur, de la moquerie, des samouraïs… Le dessin est réussi, toujours expressif, fin, fluide et dynamique, offrant un bel ouvrage à découvrir.

Keiji est à retrouver dans un sixième tome, paru aux éditions Mangetsu, présentant des récits épiques et chevaleresques. La vie et les frasques du fière kabuki-mono, qui attire l’attention, agace plus d’un clan, ou encore les nobles seigneurs sont ainsi à découvrir.

Les manga Keiji aux éditions Mangetsu

A propos celine.durindel

A lire aussi

Docteur Catherine DOLTO – Les livres de la collection Mine de Rien

Dans la collection « Mine de Rien » aux Éditions Gallimard Jeunesse, il y a …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com