mfa creative writing southern california teeth description creative writing studymode essay on winter season written in kannada language wichita state university mfa creative writing essay on advertising help us to buy better creative writing singapore poly revising and editing expository essay

Le dernier dragon, tome 2, Les cryptes de Dendérah

Les cryptes de Dendérah est le deuxième tome de la série Le dernier dragon, qui entremêle histoire et fantastique. Une bande dessinée de Jean-Pierre Pécau et Léo Pilipovic, parue aux éditions Delcourt, en septembre 2019, qui réinterprète les évènements survenus durant les grandes Croisades.

le-dernier-dragon-t2-les-cryptes-de-denderah-delcourtDans son atelier, Vinci demande à son assistant, Arturo, s’il a terminé de recopier certains textes. Le jeune apprenti répond qu’il ne lui reste plus que l’histoire du roi Pierre et la témoigne de Parme. Son maître, lui demande de commencer par Parme et de lui raconter les faits. Il est dit qu’à Parme, en octobre de l’an 1427, des habitants de la cité virent s’approcher un dragon blanc. Il était le même que le dragon des armes des Visconti. Le dragon se posa à terre et mit sa queue dans sa gueule. Il se changea aussitôt en être humain, avant de se dissiper d’un seul coup, ce qui donna aux gens beaucoup à penser et à dire. Vinci, ravit d’entendre cette fable, puis demande à son disciple de lui raconter la chronique de Fra Salimbene, à propos du roi d’Aragon Pierre III. On raconte donc qu’un jour, le roi Pierre entreprit l’ascension du mont Canigosus, avec plusieurs de ses chevaliers et fit une incroyable découverte, dans un grand lac, au sommet de la montagne.

le-dernier-dragon-t2-les-cryptes-de-denderah-delcourt-extraitLe récit débute avec quelques faits relatés, qui rappellent l’histoire des dragons. Vinci doit en faire un codex, pour César Borgia, qui est d’ailleurs la cible de la sorcière Drac. Celle-ci n’ayant pas attend son but, elle part pour le Levant, où la rumeur dit qu’un œuf de dragon s’y trouve. Umas, quant à elle poursuit sa mission et se rend à Saint-Jean-d-Acre, pour rejoindre l’ordre et recevoir de nouvelles instructions. Stali, la dragonnière déchue va tenter de redevenir quelqu’un en débarquant dans le mystérieux royaume des 5 terres. La bande dessinée est bien rythmée et découpée, permettant d’avancer tranquillement dans cette intrigue assez bien ficelée, et se révélant, petit à petit. Le récit est plaisant à découvrir, entre histoire médiévale et fantastique. Chacune des héroïnes avance vers un but précis, qui permettra peut-être de les réunir et de les confronter, à l’avenir… Le dessin est toujours aussi agréable et travaillé, un trait classique, néanmoins efficace et plus élaboré pour la représentation des dragons.

Les cryptes de Dendérah est le deuxième tome de la série entre histoire et fantastique, Le dernier dragon, qui offre une bande dessinée agréable à découvrir, qui en révèle un peu plus, offrant toujours de la réflexion et de belles scènes d’action.

A propos celine.durindel

A lire aussi

#Humour du joli mois de mai ♬

Humour – Ça déconfine, ça se vaccine (ou pas) et ça se marre…  Un véritable …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com