Accueil / Santé / Le Sativex : un impact sociétal considérable

Le Sativex : un impact sociétal considérable

Le Sativex : un nouvel espoir pour les patients atteints de sclérose en plaques  dans leur lutte contre la douleur.

Le 9 janvier dernier, l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de la Santé (ANSM) accordait une Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) au Sativex. Ce médicament à base de cannabis et administré sous forme de spray, devrait être disponible en France dès 2015. Au-delà du débat sur la légalisation du cannabis qui a quelque peu occulté les caractéristiques intrinsèques de ce médicament, le Sativex représente avant tout une lueur d’espoir, pour les patients atteints de sclérose en plaques, dans leur combat au quotidien contre la douleur.

La sclérose en plaques touche 80 000 personnes sur le territoire Français. Cette pathologie atteint principalement de jeunes adultes –l’âge moyen du diagnostic se situe autour de 30 ans- et dans deux tiers des cas, des femmes. La sclérose en plaques est la première cause de handicap non traumatique en France chez le sujet jeune. L’impact sociétal est considérable pour ces jeunes patients, tant au niveau de leurs projets familiaux, que professionnels. Pourtant… cette pathologie reste peu connue du grand public et encore trop peu prise en compte par les pouvoirs publics pour améliorer la vie au quotidien des malades .Une origine de la pathologie difficile à cerner et une évolution imprévisible. L’origine de la pathologie est encore mal connue. Elle associe à la fois un terrain individuel favorable et des facteurs environnementaux (tabac, virus, vitamine D…).

Elle se caractérise par le développement d’une réaction inflammatoire contre la myéline du système nerveux central. Elle peut toucher aussi bien le cerveau que la moelle épinière. La sclérose en plaques est une maladie chronique, une fois contractée, elle accompagne le patient tout au long de sa vie. Les symptômes sont variés et le niveau d’intensité diffère selon les individus et le degré de pathologie développé : troubles visuels, difficultés motrices (au niveau des mains ou des jambes), faiblesse sensitive, problèmes urinaires, désordres cognitifs…Son évolution est imprévisible et il n’existe à l’heure actuelle aucun traitement curatif. Seuls des traitements pour tenter de repousser les agressions du système nerveux et soulager les souffrances des patients sont aujourd’hui proposés. C’est pourquoi, il est indispensable de poursuivre l’effort de recherche pour trouver des solutions adaptées à chaque stade de la maladie.

L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM) a accordé le 9 janvier dernier, une autorisation de mise sur le Marché (AMM) au Sativex, médicament dérivé du cannabis et administré sous forme de spray. L’agence Européenne du médicament avait déjà conclu à un rapport bénéfice-risque positif à l’issue de son évaluation des données fournies par le laboratoire britannique GW Pharmaceuticals et ce traitement est aujourd’hui commercialisé dans plus de vingt pays. L’an dernier, la Ligue Française contre la Sclérose en plaques avait adressé un courrier au Ministère de la Santé pour plaider en faveur de la mise sur le Marché du Sativex. Elle se félicite aujourd’hui de l’engagement de la Ministre pour apporter aux malades une nouvelle solution thérapeutique.

Par ailleurs, le médicament est fabriqué à partir de faibles doses d’extraits de cannabis, il n’y-a donc ni risque d’accoutumance, ni risque d’effets récréatifs. L’indication thérapeutique sera extrêmement stricte en France : le Sativex sera prescrit aux seuls patients atteints de sclérose en plaques, souffrant de contractures sévères (spasticité) très douloureuses, pouvant gêner la marche et perturber le sommeil. La prescription initiale sera réservée aux neurologues et médecins rééducateurs hospitaliers qui auront constaté, au préalable, l’inefficacité des autres traitements.

A propos de la Ligue Française contre  LA SCLEROSE EN PLAQUES

Reconnue d’utilité publique depuis 1997, l’association a été créée en 1986 par le Professeur René MARTEAU. Présidée par le Dr Olivier HEINZLEF, neurologue, l’association agit à la fois en :¨      Informant les personnes atteintes, les médecins, le grand public, ¨      Favorisant l’aide morale et matérielle aux patients et à leur famille, par l’action des correspondants et celle des associations adhérentes, ¨      Soutenant la recherche sur la sclérose en plaques, notamment par la mise en œuvre de programmes dédiés de recherche clinique,      Représentant les patients français auprès des institutions internationales de lutte contre la sclérose en plaques comme l’EMSP (Plateforme Européenne de SEP) ou la MSIF (Fédération Internationale des Sociétés de SEP).

Pour plus d’information, retrouvez-nous sur www.ligue-sclerose.fr et sur notre page Facebook www.facebook.com/LigueSclerose.

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Resilient Innovation présente Walk :un dispositif d’aide à la marche

Resilient Innovation est une société française spécialisée dans des solutions technologiques innovantes et créateur de Walk, ...

Un commentaire

  1. Je salue l’arrivée en France d’une médicament jusqu’alors ignoré pour des raisons idéologiques hypocrites.

    Lorsque vous dites
    « Par ailleurs, le médicament est fabriqué à partir de faibles doses d’extraits de cannabis, il n’y-a donc ni risque d’accoutumance, ni risque d’effets récréatifs. »

    -> Il faudrait plutôt dire que le sativex est fabriqué à partir d’extrait pures de cannabis, soit fortement dosé en THC et CBD. Les deux principales molécules du cannabis, qui en interaction annulent l’effet récréatif.
    De plus le cannabis n’engendre pas ou peu d’accoutumance.

Lire les articles précédents :
Le festival de Cannes à la cérémonie des Césars

Les nominations pour la cérémonie des Césars viennent d'être dévoilées. Sans grande surprise, La vie ...

Tony Carreira reprend « Sous le vent » avec Natasha St-Pier

Tony Carreira, le plus grand artiste portugais, présente son nouveau clip « Sous le vent ...

Flem en Concert à La Boule Noire, une belle découverte!

Vendredi dernier rendez-vous était donné à la Boule Noire pour découvrir un artiste que nous ...

Fermer