Accueil / Culture / Littérature / BD / Les souvivants, une bande dessinée post-apocalyptique

Les souvivants, une bande dessinée post-apocalyptique

Les souvivants est une bande dessinée de Davy Mourier et Edouard Cour, parue aux éditions Delcourt, en septembre 2019. Un récit complet post-apocalyptique, dans lequel deux inconnus, que tout oppose, vont devoir survivre ensemble.

les-souvivants-bd-delcourtUn homme s’arrête, en pleine montagne, à une station-service. Il commence à remplir le réservoir de sa voiture, tout en chantant. Il se prend légèrement pour Michael Jackson, et se pince les baloches. Malheureusement, le gars se fait vraiment mal, à tel point qu’il se retrouve à genoux, par terre. A ses côtés, la pompe à essence continue de déverser le liquide. Il demande pardon à ses Michel junior, avant de se rendre compte que ses genoux et ses tibias sont imbibés d’essence. Il râle de plus belle, car son costume est un sur-mesure ! L’homme ne s’aperçoit pas qu’un peu plus loin, une silhouette approche. Alors qu’il rentre dans la boutique, il remarque le bazar, le désordre total dans les rayons, sur les étals. A la caisse un homme étrange l’attend. L’acheteur pense qu’il est maquillé pour Halloween et le maquillage semble réellement réussi, tant il a été surpris. Il s’agit en fait d’un réel zombie…

les-souvivants-bd-delcourt-extraitAlors qu’il tente de prendre la fuite, il fait plus de gaffes qu’autre chose, à tel point qu’il se retrouve sans son pantalon, dans les bois, avec des zombies partout autour de lui. Il arrive bientôt devant une petite maison… C’est là, dans de drôles de circonstance que Michel va rencontrer Jean-Philippe. Deux hommes que tout oppose, l’un se prend pour Jean-Claude Vandam et l’autre est homosexuel. La bande dessinée est décalée et pleine d’humour, avec deux personnages qui ne sont pas faits pour être ensemble et qui pourtant vont devoir rassembler leurs forces pour tenter de survivre face à l’apocalypse zombie. Il y a de l’absurde, des situations impossibles, des coups de chance, des coups de gueule, des désaccords, beaucoup de dialogues, pas trop d’action, mais deux personnages délirants et amusants. Il va falloir être un peu plus tolérant et revoir ses priorités, pour survivre dans ce nouveau monde. Le dessin est original, avec un trait très fluide et dynamique, tout en noir, gris et blanc.

Les souvivants est une bande dessinée décalée, originale et pleine d’humour, une critique de l’apocalypse zombie, mais aussi de la discrimination. Un huis clos absurde et pourtant très drôle, pour un bon moment de lecture et un brin d’aventure.

A propos celine.durindel

A lire aussi

Noël avec Louis XIV au Château de Versailles

Le Parcours du Roi – Un évènement et une visite hors-norme à s’offrir pour les ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
La montée des jeux d’argent en ligne en Angleterre
La montée des jeux d’argent en ligne en Angleterre

On est très loin aujourd’hui du temps où l’on pouvait voir des salles de jeux ...

surfer-en-quete-de-la-photo-ultime-glenat
Surfer – En quête de la photo ultime

Surfer est un bel ouvrage, d’Anthony Pancia et Russell Ord, paru aux éditions Glénat, en ...

Melvita : Mon avis sur la nouvelle BB crème bio au nectar de roses

Melvita est une marque qui me suit depuis de nombreuses années. Ce n'est d'ailleurs pas ...

Fermer