Accueil / Culture / Littérature / BD / Les survivants de la révolte finale de l’apocalypse : L’ultime prophétie de la sorbetière perdue

Les survivants de la révolte finale de l’apocalypse : L’ultime prophétie de la sorbetière perdue

C’est aux éditions Delcourt, dans la collection Tapas qu’est parue, en mai 2018, la bande dessinée déjantée Les survivants de la révolte finale de l’apocalypse : L’ultime prophétie de la sorbetière perdue, d’Allan Barte.

survivants-revolte-finale-apocalypse-ultime-prophetie-sorbetiere-delcourtParis, 2057, des gardes armés dans les rues de la ville et des habitants tout de blanc habillés. Parmi la population, dans la rue, une femme semble se démarquer des autres. Avec un sac en bandoulière, elle se cache à un coin de rue, court dans une ruelle, comme si elle ne voulait pas être repérée. Elle déplace une plaque d’égout regarde derrière elle et descend. Au bout d’un tunnel, elle se retrouve face à trois jeunes gens, habillés de couleurs. Elle rejoint ses amis, rebuts de la société, elle enlève ses habits blancs, pour montrer des couleurs. Shalindra demande si Emy est là. Elle apprend que la jeune fille ne reviendra plus, car son voisin l’a vue avec des habits de couleur. La colère gronde, les quatre amis en ont marre de cette société cadenassée et décident de se révolter… Après une brève discussion, ils prennent les armes qu’ils peuvent, pour aller en direction du palais présidentiel !

survivants-revolte-finale-apocalypse-ultime-prophetie-sorbetiere-delcourt-extraitAprès avoir déclenché une catastrophe, quinze années plus tard, on retrouve un héros, un étranger qui voir faire une quête et tenter de retrouver la fille à la natte, qu’il a pu découvrir dans une étrange prophétie. Le scénario est simple et très décalée, jouant avec les styles, offrant beaucoup d’humour, un peu d’action, une quête et une étrange vengeance… Les personnages sont atypiques, drôles et pour certains, malgré tout, attachants. Certaines scènes sont improbables et pourtant tellement hilarantes ! Force et ridicule s’entremêlent dans cette bande dessinée qui se moque des personnages et de ce monde. Le dessin est très simple, les personnages expressifs, offrant le strict nécessaire à cette histoire dynamique et drôle.

Les survivants de la révolte de l’apocalypse : L’ultime prophétie de la sorbetière perdue est une bande dessinée à l’humour décalé, une histoire improbable et pourtant plaisante à lire et à découvrir, à travers un univers coloré et hilarant.

A propos celine.durindel

A lire aussi

J’aurais mieux fait de me taire (Boomerang thérapie) de Janette Paul

Le tout nouveau label Lj des éditions J’ai Lu présente une comédie sous forme de ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
saloon-cique-eloize-paris
Le Cirque Eloize dans Saloon – Le 13eme Art – Paris

Saloon, une comédie acrobatique et musicale digne des plus grands westerns. La célèbre compagnie circassienne ...

Oiseaux d’Amérique : Le livre-poster de J-Jacques Audubon aux Ed. BnF

Les Éditions BnF proposent une collection de livres-posters nous permettant de découvrir les plus belles ...

Deux nouveaux albums pour l’ami des petits, T’choupi !

T’choupi fait du camping et T’choupi champion de foot ! sont les deux nouveaux albums, dans ...

Fermer