L’excellent “Derniers mètres jusqu’au cimetière”

Publié aux éditions Fleuve, le roman “Derniers mètres jusqu’au cimetière” de Antti Tuomainen nous transporte directement en Finlande avec ce roman totalement atypique. 

Antti Tuomainen (respirez après avoir dit son nom) nous emmène alors sur les traces de Jaakko, 37 ans, chef d’une entreprise spécialisée dans la culture de champignons “matsutake”. Ce rare champignon est très prisé par les Japonais hype qui sont prêts à mettre des sommes totalement déraisonnables ! 

Se sentant fébrile ces derniers temps, Jaakko prend rendez vous chez son médecin. Et il en ressort avec une très mauvaise nouvelle : il est en train de mourir ! Et le plus surprenant sont ses résultats de ses analyses qui montrent qu’on l’a empoisonné ! Lui qui pensait avoir une bonne grippe et qui pensait s’en sortir avec une ordonnance d’antibiotiques se retrouve bientôt à passer l’arme à gauche. Désabusé et sous le choc, il rentre chez lui et voit sa femme se faire culbuter sur le transat par un de ses employés. Trop c’est trop ! 

Plutôt que de profiter de ces derniers jours paisiblement, Jaakko va alors les passer à enquêter sur la personne qui a voulu sa mort. Et des ennemis, il en a un paquet ! Il ne va pas falloir chômer ! 

Jaakko va alors se retrouver à chercher la vérité tout en semant sur son parcours quelques morts. Le tout sans le vouloir … 

Tout au long du livre, on ne peut qu’adorer l’humour caustique de l’auteur ainsi que sa plume.  Le roman se veut à la fois loufoque, hilarant et réaliste, pour rien au monde on ne souhaiterait être à la place de Jaakko ! Mais on se plait à suivre sa quête de vérité et ses nombreuses aventures (totalement déroutantes). On se prend même au jeu de savoir qui l’a empoisonné. On soupçonne tour à tour sa femme, l’amant de sa femme, ses employés et même ses bougres (et idiots) de concurrents (et pourquoi pas les japonais tant qu’à faire). Et jusqu’à la dernière minute, le suspens reste haletant et oppressant. 

Antti Tuomainen sait alors nous mener par le bout du nez et nous faire prendre conscience que c’est dans les derniers mètres vers le cimetière qu’il faut profiter de chaque instant.

Le roman “Derniers mètres jusqu’au cimetière” est alors un cocktail réussi entre originalité et surprise littéraire ! A mettre vite dans sa pile à lire. 

A propos Jennifer Monnot

A lire aussi

les-filles-des-marins-perdus-glenat

Les filles des marins perdus

Les filles des marins perdus est un nouvel album de la collection Treize étrange, des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Read previous post:
Siddharta l’Opéra Rock au Palais des Sports – Paris

Siddharta l'Opéra Rock débarque au Dôme de Paris (Palais des Sports) à partir du 26 …

Double expo Yom de Saint Phalle sculpteur à Aubagne

Le Musée de la Légion étrangère et la Ville d’Aubagne présentent une double exposition : …

La gastronomie à l’honneur au Musée Regards de Provence à Marseille

Le magnifique Musée Regards de Provence de Marseille présente de Mars à Octobre 2019 deux …

Close