creative writing groups plymouth year 6 creative writing planning gcse creative writing sentence starters bitesize creative writing research paper written by ai help create a business plan creative writing trauma

Lorant Deutsch était en direct d’Anthéa avec son spectacle “Romanesque”

Il y a quelques jours, le théâtre Anthéa d’Antibes a offert à ses abonnés la retransmission en direct du spectacle de Lorant Deutsch, Romanesque. Adapté de son ouvrage, le spectacle, coproduit par Anthéa, avait déjà été joué en octobre 2019 dans la salle Pierre Vaneck, avant de rejoindre Paris, pendant plus d’un an.  De retour à Antibes, le comédien n’a pas caché son bonheur d’être sur scène. Le même jour, il a assuré deux représentations : d’abord dans l’après-midi pour les scolaires du département puis le soir pour les abonnés et quelques privilégiés présents dans la salle. Pendant près de deux heures, avec une énergie et un enthousiasme qui faisaient plaisir à voir, il nous a embarqués dans “la folle aventure de la langue française”, pour reprendre le titre de son ouvrage.

Lorant Deutsch est passionné par l’Histoire mais aussi par la langue française. Avec Romanesque, il réunit les deux domaines ; il se plonge dans les origines de notre langue en voyageant à travers les époques.

 Seul sur scène, il se transforme en professeur et remonte le temps, vêtu de costumes de circonstances et cartes géographiques à l’appui, pour expliquer l’histoire de notre langue. Plein d’enthousiasme, énergique, le comédien est parfaitement à l’aise lorsqu’il s’agit de livrer des anecdotes sur l’Histoire et d’indiquer l’étymologie de mots que l’on utilise chaque jour. Il se délecte et son plaisir est contagieux.

Le comédien l’affirme dès le début du spectacle : « on est tous des enfants, non pas d’Astérix mais de Jules César ! ».  Il explique alors que de la langue-mère, l’indo-européen, est né le latin. En s’appuyant sur des exemples précis, agrémentés de références anachroniques pleines d’humour, il s’attache à montrer que la langue française est une héritière directe du latin. Puis, il avance dans le temps et évoque les rois et leur influence sur l’évolution de la langue. Les années et les siècles passent et le français s’enrichit, se gonfle de synonymes et de nouveaux mots venus de plein d’autres pays.

Lorant Deutsch a réussi son pari, en rendant ludique et passionnante l’histoire de la langue française, promise encore à de nouveaux rebondissements. Loin de se figer, elle ne cesse d’évoluer. Comme le titre de la pièce l’indique, elle est « romanesque », pleine de péripéties.

Avant de quitter la scène, il a tenu à rendre hommage à Jacques Frantz, dont on entend la si célèbre voix (la voix française de De Niro notamment) dans le spectacle.

A propos laurence ray

A lire aussi

Et la vie reprit à petites foulées, signé Giulia Larigaldie

Et la vie reprit à petites foulées, signé Giulia Larigaldie, réalisatrice de biographies multimédia et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com