Accueil / Culture / Miniartextil, une 10ème édition placée sous le signe de l’amour !

Miniartextil, une 10ème édition placée sous le signe de l’amour !

Celia Caliari, Hybris, porphyre, soie, coton, verre de Murrano, cocons de soie, différentes fibres
Celia Caliari, Hybris, porphyre, soie, coton, verre de Murrano, cocons de soie, différentes fibres

Miniartextil célèbre son 10ème anniversaire au Beffroi de la Ville de Montrouge avec plus de 60 œuvres d’artistes internationaux. Dix ans de créativité, de découvertes, d’innovations : désormais incontournable dans le calendrier des amateurs d’art textile, des collectionneurs et des passionnés de déco et de mode, l’exposition, venue de Côme en Italie, présente à la fois 54 mini-textiles de 20 cm3 et 9 installations monumentales, passant ainsi de l’infiniment petit à l’infiniment grand avec des croisements des genres passionnants.

Cette année, c’est le très sensuel thème d’Eros qui a été retenu : évocations du dieu mythologique, de sa puissance créatrice, de son énergie vitale, mais aussi de l’amour dans tous ses états, des plus passionnels aux plus tendres, des plus dévorants aux plus poétiques. Les artistes n’ont pas pour autant oublié qu’Eros est indissociable de Thanatos, sa pulsion contraire et complémentaire qui suscite quelques affrontements dans cette exposition, d’une belle élégance. Les artistes choisis ont utilisé un grand nombre de matières et de matériaux, allant du simple fil de soie, de lin au fil métallique, d’or et de fer, mais aussi de la ficelle, des plumes, des cocons de ver à soie, du porphyre, du verre de Murano, des électrodes et même des collants ! Le papier, défini par son matériau premier, la fibre végétale ou animale, est aussi un textile que de nombreux artistes japonais ont utilisé pour réaliser des oeuvres légères et raffinées grâce à ce matériau subtil et délicat, élégant et plus solide qu’il n’y paraît… Le métal pur, parfois présent, suscite quelques interrogations pour sa légitimité dans ce concours…

Voir la galerie d’images sur ArtCatalyse : Miniartextil

Pour la 3ème année consécutive, le textile tisse aussi sa toile dans tout Paris grâce à un parcours « off » étoffé, dans des galeries et lieux culturels partenaires. Parmi eux, la Maison de la Culture du Japon présente trois installations monumentales, faisant honneur aux nombreux artistes textiles japonais présents dans la sélection.

De Côme à Montrouge, une tradition de l’art textile chaque année renouvelée

Initiée par les collectionneurs italiens Nazzarena Bortolaso et Mimmo Totaro au travers de l’association Arte&Arte, l’exposition Miniartextil est née en 1991 à Côme, ville ayant conservé une forte tradition d’industrie textile, notamment au travers de la soie. Chaque année, le jury de Miniartextil sélectionne autour d’un thème choisi une cinquantaine d’oeuvre parmi des candidatures chaque année plus nombreuses – plus de 450 provenant de 43 pays pour cette 23e édition – dans le domaine des mini-textiles. L’association Arte&Arte produit cette exposition – l’une des plus importantes au monde consacrées à l’art textile – avec le parrainage du Ministère de la Culture d’Italie, de la Région Lombardie, de la Ville de Côme, de la Chambre de Commerce de Côme et depuis 10 ans cette année, avec le concours de la Ville de Montrouge.

Exposition du 28 février au 23 mars 2014. Le Beffroi, 2 place Emile Cresp – 92120 Montrouge. Entrée libre tous les jours de 10h à 19h, nocturne le jeudi jusqu’à 21h.

A propos Agence

A lire aussi

La nouvelle saison du théâtre Anthéa d’Antibes

Alors que le théâtre Anthéa d’Antibes vient de fêter son cinquième anniversaire, une nouvelle saison ...

Lire les articles précédents :
Carnaval de Nice Roi de la Gastronomie

Pour l'édition 2014 du carnaval de Nice le Corso Carnavalesque est sorti ce week end ...

Hommage évènement à Claude Miller

La très dynamique association Cannes Cinéma vient de rendre un hommage exceptionnel au cinéaste Claude ...

« Je t’adore », une autre façon de dire Je t’aime aux autres

Les éditions Autrement publie dans la collection vintage "Je t'adore" écrit par Sandol Stoddard Warburg ...

Fermer