Accueil / Sport / Handball / Mondial: Les Experts, faciles mais pas trop…

Mondial: Les Experts, faciles mais pas trop…

Daniel Narcisse survole la défense Jaune et Verte (photo FFHB)

A Granollers, Karabatic et consorts n’ont pas livré ce soir un match exceptionnel, il ne faut pas se le cacher. Les champions du Monde en titre se sont certes imposés 27-22 face à la modeste mais non moins joueuse équipe du Brésil. Les « Experts » semblaient trop faciles, moins constructifs que contre le Monténégro, deux jours auparavant. Un manque de concentration, mais surtout de sérieux dans l’animation du jeu sont à noter après cette rencontre.

A la suite d’un début de match tonitruant, les Bleus enfilent les buts comme des perles, menant aisément de +5 dès la 12e minute. De l’autre côté du terrain, Thierry Omeyer s’occupe du reste. En effet l’alsacien est écoeurant en cette première période (16arrêts/29tirs sur l’ensemble) et ne concédant que cinq buts sur cette même mi-temps. Mais si les français ont cette réussite au but, le mérite revient notamment à Michael Guigou (élu homme du match, 75% de réussite, six buts) , adroit autant en phase de jeu active où il domine les un-contre-un que sur les jets à sept mètres où il soigne ses statistiques . Les brésiliens sont résignés et semblent voir la valise se profiler à l’horizon quand les deux équipes rentrent aux vestiaires (12-5 pour la France), avec juste avant,  la blessure à la cheville de Cédric Sorhaindo, qui s’est rapidement remis sur pied mais est resté sur le banc pour la suite de la rencontre.

La pause reverdit les Jaunes mais refroidit les Bleus. Malgré quelques éclairs de génie en attaque venus de Karabatic, de Luc Abalo, de Samuel Honrubia ou encore du jeune Valentin Porte, ce sont bien les brésiliens qui prennent le jeu à leur compte. Infligeant même au meilleur « 7 » du monde un cinglant 5-0 entre la 18e et la 22e minute de la seconde mi-temps. Les champions olympiques ne sont guère propres en relance et en repli, des maux récurrents sur ces premiers matchs du mondial espagnol. Mais ce sont rapidement les cadres qui vont remettre la chaloupe bleue à bons flots. Le meilleur handballeur du monde, le réunionnais Daniel Narcisse et l’emblématique capitaine Jérôme Fernandez clôturent  le score. Le coup d’accélèrateur de fin de match vient essentiellement d’eux.  Mais faudrait-il noter également la belle performance des joueurs de Jordi Ribera qui ont su mettre sur le chemin des handballeurs tricolores une défense rugueuse et peu perméable, du moins, beaucoup moins de ce qu’on aurait pensé a priori. Arthur Patrianova et Alexandro Pozzer en sont de beaux exemples de la belle performance des Auriverdes.

Ce match n’entrera certainement pas dans les annales du handball français mais montre que les Bleus ont encore de la ressource et semblent encore très loin de leur véritable niveau de jeu. Gestion de l’état de forme? Simple entrée et montée assurée en puissance? Sans doute. En tous les cas, c’est ce qu’il faudra observer lors des prochains matchs et pas plus tard que ce mercredi à 20h45 avec un nouveau face à face contre les Argentins, battus deux fois en l’espace d’un semaine en phase de préparation de ces mêmes championnats du Monde (26-10 et 27-20).

Guillaume Baret

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

boeing-boeing-theatre-daunou-2018-slider

Boeing Boeing au Théâtre Daunou – Paris

Boeing Boeing – Créée en 1958, la pièce de Marc Camoletti détient le record de ...

Lire les articles précédents :
Un nouveau divertissement présenté par Nagui sur France 2

Une grande soirée placée sous le signe de la bonne humeur, des souvenirs et de notre mémoire ...

Salon Who’s Next Paris du 19 au 22 janvier 2013

Le salon Who's Next Paris se tiendra au Parc des expositions de la Porte de ...

Le batteur François Laudet , invite Aurore Voilqué.

Née en 1978, Aurore Voilqué débute le violon à l’age de 3 ans avec la ...

Fermer