Accueil / Sport / Cyclisme / Saison cycliste 2015 : Au Tour des Cadors

Saison cycliste 2015 : Au Tour des Cadors

sans-titreQue nous réserve la saison 2015 ? Ou plutôt que nous réservent les cadors ? A quelques jours des premières courses en janvier, les cadors, peu nombreux, seront t’ils aussi forts qu’en 2014 ? Une nouvelle génération est t’elle en train de s’imposer ? Pour répondre à ces questions il convient de revenir sur cette dernière année, marquée par une Grande Boucle inattendue où les principaux leaders ont dû abandonner, à l’image de Contador et de Froome, laissant ainsi la victoire à l’italien Nibali, venu sur le Tour pour le gagner. Un contrat rempli donc, mais rappelons le, sous couvert de suspicion de dopage, puisque plusieurs coureurs de l’équipe Astana ont été contrôlés positifs dont Maxim Iglinskiy, présent sur le Tour au côté de Nibali. Même si l’italien a affirmé récemment qu’il était stupide de se doper, et alors qu’il se donne l’image d’un coureur propre, quand on connaît le passé sulfureux de son Directeur sportif, Alexandre Vinokourov, on ne peut encore, hélas, traîner une certaine méfiance autour de lui. D’ailleurs, si l’on considère que le cyclisme est un sport d’équipe, et que l’on prend en compte les cas avérés de dopages dans son équipe, pourquoi sa victoire ne serait t’elle pas remise en cause ? Aussi honnête qu’il paraît, Nibali ne remet pas en cause sa victoire…Laissons donc planer le doute, comme il le dit, dans les quatre ans, tout ce sait….

Revenons à la compétition. Pour ce qui est des grands Tours, on peut compter les cadors sur le bout des doigts : Nibali, Contador, Froome, Quintana. Quatre coureurs seulement. Certes d’autres coureurs, encore en activité en 2015 ont remporté un grand tour, comme Basso, Scarponi, Horner, Hesjedal, ValverdeWiggins, Cunego et l’étonnant Cobo, vainqueur de la Vuelta en 2011. Mais on ne peut, hélas pour eux, les voir remporter un autre grand tour. Remarquons tout d’abord leur âge. Pour la plupart ils ont dépassé les 35 ans, un âge plutôt avancé, et aucun à l’exception de Alejandro Valverde, n’a confirmé par la suite. Remarquons aussi l’étonnante longévité de l’américain Christopher Horner, qui aura 44 ans l’an prochain et qui a rejoint une équipe continentale américaine. On ne relève donc dans le peloton professionnel 2015, que 12 coureurs ayant remporté un grand tour. Si l’on se réfère aux résultats, les noms qui semblent être en mesure de jouer la gagne restent bien les quatre : Nibali, Contador, Froome et Quintana, de par leur régularité. Les deux premiers cités étant les seuls à avoir remporté les 3 Tours.

En 2014, ces quatre là étaient au top ! A commencer par le colombien Quintana, le plus jeune d’entre eux, qui aura 25 ans en 2015 et qui a remporté dès janvier, le Tour de San Luis, avant de remporter plus tard le Tour d’Italie, sa première victoire sur un grand tour. Pour Alberto Contador, le plus âgé des quatre, la réussite a aussi été présente puisqu’il a remporté le Tirreno Adriatico, le Tour du Pays Basque et le Tour d’Espagne. Sans la chute de Froome et de Contador sur le Tour, le scénario aurait sûrement été différent et on ne peut que regretter d’avoir pu assister à un tel affrontement. D’ailleurs, cette année 2014 marque une certaine déception du côté du britannique Christopher Froome, qui a certes remporté le Tour d’Oman et le Tour de Romandie, mais qui n’a jamais pu inquiéter Contador sur la Vuelta. La confrontation tant attendue sur le Tour entre Froome et Contador, reportée sur la Vuelta suite à leur abandon, n’a pas été à la hauteur des attentes. Froome ayant été cette année, nettement moins fringant qu’en 2013. Il est donc le grand perdant des quatre cadors. Les trois autres cadors ayant remporté chacun un grand tour en 2014.

Qui peut donc venir inquiéter la suprématie de ces quatre là ? Betancur, Uran, Aru, Majka ? Un autre ? Fabio Aru et Rafal Majka ont démontré un vrai potentiel avec pour le premier, une place dans les 10 premiers sur deux grands tours en 2014. On ne termine pas 3ème du Giro et 5ème de la Vuelta à 24 ans par hasard, et de plus, la même année ! Fabio Aru pourrait donc bien devenir le 5ème cadors dès 2015. Le second, Majka, a quand à lui terminé 6ème du Giro, avant de finir 44ème du Tour, en remportant deux belles étapes, et tout en s’emparant du maillot à poids. Il a aussi remporté le Tour de Pologne par la suite. Rigoberto Uran semble lui aussi taillé pour les grands tours. Deux fois 2ème du Giro en 2013 et 2014, le colombien aura 28 ans en 2015, l’âge de confirmer toutes les attentes placées en lui, alors que son programme 2015 annonce justement sa présence sur le Giro et le Tour. D’autres coureurs à l’exemple de l’américain Tejay Van Garderen et du belge Jurgen Van Den Broeck ou encore du hollandais Bauke Mollema ont un potentiel intéressant, mais ne sont pas en mesure de remporter un grand Tour. Ce sont des coureurs qui auront l’occasion de se placer dans les 10 premiers comme ils l’ont déjà fait, mais de là à gagner….De même que le colombien Carlos Betancur, vainqueur de Paris Nice en 2014, semble manquer de régularité. 5ème du Giro en 2013, il a été très décevant par la suite, avec une 126ème place sur  la Vuelta 2013 et une 158ème place en 2014.

Côté français, on rêverait de voir un de nos coureurs l’emporter. Cette année, Jean-Christophe Péraud a terminé tout près en se classant 2ème, ce qui n’était pas arrivé depuis 1997, avec un certain Richard Virenque. Une excellente place pour ce coureur venu tard dans le peloton professionnel, qui aura tout de même 38 ans en 2015. Alors qui ? Qui de Thibaut Pinot, Warren Barguil, Romain Bardet pourrait remporter un grand tour en 2015 ou venir inquiéter les cadors ? Au vu de ses résultats, Thibaut Pinot, qui aura 25 ans en 2015, semble le plus costaud : 10ème du Tour en 2012, 3ème en 2014 et 7ème du Tour d’Espagne en 2013. Warren Barguil, autre prétendant, en prend aussi bien le chemin après avoir confirmé cette année ses 2 victoires d’étapes acquises sur la Vuelta l’an dernier, pour son premier grand Tour. Avec une excellente 8ème place sur la Vuelta 2014 malgré un plateau des plus relevés, le breton, âgé de 24 ans l’an prochain, a confirmé toutes les attentes placées en lui, mais il devra gagner en puissance pour espérer s’imposer un jour. On ne peut oublier Pierre Rolland, 4ème du Giro et 11ème du Tour en 2014, qui est un coureur talentueux, mais dont il manquera certainement un petit quelque chose pour se retrouver sur la première place du podium. Un podium serait tout de même dans ses cordes sur le prochain Tour très montagneux.

Que penser d’un Romain Sicard, qui aura 27 ans en 2015 ? Champion du Monde Espoir devant Carlos Betancur et victorieux sur le Tour de l’Avenir, en 2009, devant un certain Tejay Van Garderen, le basque est l’un des coureurs les plus talentueux de sa génération. Revenu à un niveau très correct en 2014 après des problèmes physiques, Romain Sicard s’est offert une belle 13ème place sur la Vuelta, qui va lui permettre en 2015 de jouer une place de leader au sein de l’équipe Europcar, non retenue sur le World Tour pour la nouvelle saison. Un coup dur pour l’équipe, qui remet en cause le programme d’un bon nombre de coureurs et qui devra tout faire pour se faire inviter sur la Grande Boucle. C’est en tout cas une belle source de motivation pour l’équipe de Bernaudeau, qui ne manque pas de bons coureurs, à l’exemple de Bryan Coquard, Cyril Gautier, Pierre Rolland, Natnael Berhane, Kévin Réza, Romain Sicard et bien sûr Thomas Voeckler, en capitaine de route. Espérons que les résultats soient là pour sauvegarder l’équipe avec un nouveau sponsor, puisque Europcar arrête son contrat fin 2015.

Une nouvelle génération est t’elle en train de prendre le pouvoir ?  Pas si sûr. Alberto Contador est le plus âgé, avec 33 ans l’an prochain, et il est bien déterminé à finir sa carrière en beauté, lui qui a annoncé récemment vouloir arrêter avant ses 35 ans. Nibali aura quand à lui 31 ans, et Froome 30 ans. Pas de quoi partir en retraite. A noter que Froome a annoncé son intention de se présenter au départ du Giro et de la Vuelta en 2015 en faisant l’impasse sur le Tour, qui ne comportera qu’un seul contre la montre. De quoi satisfaire le plus jeune de nos quatre cadors, Nairo Quintana. Le grimpeur colombien, 25 ans en 2015 a déjà fait ses preuves avec une 2ème place sur le Tour en 2013 pour sa première participation et une victoire sur le Giro en 2014 pour sa première participation.

Il semble évident que nos quatre leaders, Nibali, Contador, Froome et Quintana seront encore les hommes à battre l’an prochain sur les trois grands tours. Ce qui est sûr aussi, c’est que l’un d’eux à l’image de Froome en 2014, sera le grand perdant, tandis que d’autres noms pointent le bout de leur nez. Rigoberto Uran, un autre colombien pourrait voler la vedette à Quintana, de même que Fabio Aru, un autre italien, pourrait voler la vedette à Nibali. Le polonais Michal Kwiatkowski, 25 ans l’an prochain comme Quintana et Pinot, et Champion du Monde sur route en titre, pourrait aussi être l’un des hommes à surveiller de près. Côté français, Rolland, Pinot, Barguil  et Sicard sans oublier l’éternel Péraud, qui envisageait après le Tour l’éventualité d’une participation au Giro seront sûrement aussi des prétendants à une place sur un podium de grand tour. Pour le spectacle, il seraient intéressant de voir nos quatre cadors s’affronter au top de leur forme. Au vu de l’annonce de Froome ce ne sera malheureusement pas le cas. Mais si Quintana, Contador, Nibali et autres, Uran, Aru se retrouvent au départ d’un grand tour ensemble, et on pense bien sûr à la Grande Boucle, le spectacle devrait être de toute beauté. Affaire à suivre…

 

 

A propos guillaume joubert

Après avoir été rédacteur sur divers sites musicaux comme Rocknfrance, Zikannuaire, Punksociety, Zik'nblog, et animateur d'une émission de radio diffusée sur 12 radios, dont 7 FM, en France, en Belgique et en Suisse, j'ai décidé de reprendre l'écriture sur FranceNetInfos. C'est un plaisir de participer à la diffusion d'informations régionales et nationales, sur des sujets qui me tiennent à coeur comme, entres autres, la culture, le cyclisme et l'environnement.

A lire aussi

Coupe du Monde

Coupe du monde 2018 : l’apogée des publicitaires

La Coupe du monde de football 2018 c’était des Français unis, de la joie, des ...

Lire les articles précédents :
Charlie Winston : Nouvel album en janvier

Charlie Winston revient en 2015 avec un nouvel album intitulé "Curio City", dont la sortie est ...

Clôture des 27ème Rencontres cinématographiques de Cannes

Samedi 13 Décembre, au théâtre Palais Croisette s'est déroulée la cérémonie de clôture des 27èmes ...

Croassimo, un jeu d’adresse et de stratégie.

Croassimo est un jeu Djeco, pour les enfants à partir de cinq ans, qui propose de jouer ...

Fermer