Accueil / Culture / Littérature / BD / Siberia 56, Tome 2, Morbius.

Siberia 56, Tome 2, Morbius.

501 SIBERIA 56 T02[BD].indd

Paru le 15 octobre 2014, aux éditions Glénat, le second tome de Siberia 56, Morbius, de Christophe Bec et Alexis Sentenac, révèle quelques indices sur cette mystérieuse planète et ses vestiges, tout comme le redoutable prédateur invisible…

96 années plutôt, en orbite de Siberia 56, la 1ère mission est sur le point d’atterrir et de fouler pour la première fois le sol glacé de la planète. Après que leur navette soit passée à côté du satellite orbital 56, ils atterrissent sur Siberia 56. Cinq années plus tard, après avoir bâti une base, une équipe se met en place pour continuer à inspecter et répertorier les connaissances et la géographie de la planète. Mais sur leur chemin, alors qu’ils avaient trouvé un excellent endroit pour construire la future base, ils se font attaquer par quelque chose, des hommes se mettent à hurler, ils sont déchiquetés dans les airs… Sur Siberia 56 à l’heure actuelle, Ned est le seul rescapé de la 13è mission, il a réussi à rejoindre la base humaine de la planète, où il doit depuis plusieurs jours raconter les faits pour le compte rendu. Mais il en a marre de raconter toujours la même chose, il voudrait récupérer les corps de ses amis et savoir, connaître ce qui les a attaqué…

Siberia 56, planète hostile, se révèle un peu plus dans ce second tome, mais le mystère plane toujours et tenir en haleine le lecteur… En effet, quelques flashbacks viennent animer la bande dessinée pour offrir quelques réponses ou encore plus de questions ! Car dès la première mission, des informations ont été cachées aux hommes venus siberia-56-t2-morbius-glenat-extraitdécouvrir et fouler cette terre. Des espèces animales incroyables et menaçantes vivent sur cette planète, mais surtout le Morbius, étrange spécimen invisible, qui broie et déchiquette tout sur son passage, un prédateur redoutable qui a peut-être fait fuir ou anéanti la race humanoïde qui s’était installée sur Siberia 56. Des réponses sont donc données dans ce second tome, mais pleins que questions restent encore à solutionner, car ce monde oppressant et glacial regorge de bien des merveilles, mais également de créatures féroces et meurtrières. Le dessin est toujours aussi juste, superbe et prenant.

Siberia 56, Morbius, offre un second tome intéressant et tout aussi prenant, avec la tension qu’il faut, les rebondissements justes, l’action toujours présente et quelques réponses qui amènent toujours d’autres questions, en espérant que le troisième tome soit toujours aussi captivant !

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos celine.durindel

A lire aussi

Pockemon Crew : Big Data is watching you

Tous les soirs c’est le même refrain. Ils se donnent rendez-vous au même endroit, écoutent ...

Lire les articles précédents :
Russenko 2015 : 6ème édition

Le Kremlin-Bicêtre se mettra à l'heure des cultures russes et russophones du 30 janvier au 1er février. ...

Mozart l’opéra rock Le Concert au Zénith de Rouen

Mercredi 22 octobre 2014, le Zénith de Rouen accueillait toute la troupe du spectacle Mozart ...

Le tracteur de Peter pour s’amuser dans le bain !

Paru mi-septembre 2014, aux éditions Fleurus, dans la collection P’tit garçon, le livre de bain, ...

Fermer