Accueil / Agenda / « Signé Dumas » – Un duel magistral au Théâtre La Bruyère – Paris

« Signé Dumas » – Un duel magistral au Théâtre La Bruyère – Paris

Signé Dumas – Magnifique moment de théâtre sur la scène du Théâtre La Bruyère. À sa création, la pièce a reçu 7 nominations aux Molières ! Dumas  et son collaborateur Maquet, écrivent ensemble. Dumas appose sa signature mais est-elle légitime ?

SIGNÉ DUMAS

Théâtre La Bruyère

À partir du 12 septembre 2018

signé-dumas-paris

En 1848, Alexandre Dumas est à son apogée. Il travaille avec son fidèle collaborateur, Auguste Maquet, et forment ensemble le recto et le verso des pages qui passionnent les lecteurs du monde entier… Pourtant, quand éclate une querelle entre les deux hommes, une question cruciale se pose : quelle est la part exacte de l’un et de l’autre dans cette grande réussite ?
Lequel des deux est le père de d’Artagnan et de Monte-Cristo ? Et si c’est Dumas qui signe, jusqu’où Maquet peut- il, lui aussi, prétendre être l’auteur de ses œuvres ?

AUTEURS : Cyril Gély, Éric Rouquette
SUR SCÈNE : Davy Sardou, Xavier Lemaire, Thomas Sagols
METTEUR EN SCÈNE : Tristan Petitgirard

INFOS PRATIQUES ET BILLETTERIE :

Théâtre La Bruyère – 5, rue La Bruyère – 75009 PARIS

Par internet : www.theatrelabruyere.com et tous les sites de réservation habituels.

Par téléphone : 01 48 74 76 99

Tarifs : Carré Or : 42 € / 1ère catégorie : 38 € / 2ème catégorie : 26 € / 3ème catégorie : 22 € /

              Tarif Jeunes -26 ans : 12 € (du mardi au jeudi dans la limite des places disponibles)

NOTE D’INTENTION DES AUTEURS

Quinze ans après sa création au Théâtre Marigny, nous sommes heureux de voir Signé Dumas reprendre vie au Théâtre La Bruyère. Tristan Petitgirard apporte un nouveau regard sur la relation entre Dumas Père et Maquet, qui ensemble ont écrit les plus belles pages d’un genre majeur de la littérature française, le roman historique.

En découvrant le rôle décisif qu’avait tenu Maquet auprès de Dumas, rôle que l’histoire a jeté aux oubliettes, nous avons pensé qu’il y avait là matière à un duel théâtral. D’un côté, le truculent Dumas, homme public, haut en couleur, passionnément scandaleux dans sa manière de vivre, et de l’autre le discret Maquet, son nègre, son écrivain-fantôme (comme disent les Anglais), qui préférait rester enfermé dans son bureau plutôt que de paraître au monde, il ne manquait qu’une étincelle pour allumer la mèche. Nous nous sommes appuyés sur le contexte politique de l’époque. Le régime vacillant de Louis-Philippe, les privilèges des riches et l’impatience du peuple, pour que les ondes de choc de la révolution qui guettait pénètrent dans le cabinet de travail où les deux hommes écrivent ensemble. Le désaccord sur le parti à prendre, la mise en danger des intérêts communs, l’apport de l’un et de l’autre dans le succès des romans, la pièce que nous écrivions avançait comme la chronique d’une rupture annoncée.

Un duel de plumes qui savent combien leurs attaques peuvent être cruelles et dévastatrices, entre la vision d’un Maquet convaincu que Dumas ne serait rien sans lui, et celle d’un Dumas qui se croit déjà immortel et balaie la révolte de revers de manches de plus en plus fébriles.

Si, des années plus tard, Maquet a perdu le procès qu’il a intenté à Dumas en reconnaissance de sa paternité sur ses œuvres, il a obtenu une revanche symbolique. Les œuvres de Dumas, en effet, ne sont pas tombées dans le domaine public soixante-dix ans après sa mort (comme le veut la loi) mais soixante-dix ans après celle de Maquet.

Les Trois Mousquetaires, La Reine Margot, Le Comte de Monte-Cristo n’existent que parce qu’il y avait l’un et parce qu’il y avait l’autre.

NOTRE AVIS :

Vous avez dévoré les 3 Mousquetaires, le comte de Monte-Cristo ou La Reine Margot. Les oeuvres de Dumas ont traversé les générations comme une référence littéraire et… et si justement… ces oeuvres n’étaient pas de lui ! Dans « Signé Dumas » vous assisterez à une joute verbale entre les deux protagonistes Alexandre Dumas, pittoresque et truculent, et son fidèle associé Auguste Maquet, effacé et incolore, du moins au début. Les deux comédiens bourrés de talents évoluent dans un décor magnifique et se donnent la réplique sur un scénario riche et intelligent qui relate l’Histoire avec un grand H avec beaucoup de dynamisme. Cette pièce est un petit chef-d’oeuvre que la rédaction vous encourage à foncer voir !

 

A propos carolinemarquet

A lire aussi

Les Croques, le premier tome, Tuer le temps

Tuer le temps est le premier tome de la nouvelle série de Léa Mazé, Les ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Choix de ses montures de lunettes : Plutôt plastique ou métal

Les montures de lunettes en métal sont très souvent fines, donc discrètes et légères. Elles ...

fourniture scolaire
Le prix des fournitures scolaires a augmenté de 28% par rapport à l’année dernière

Tiendeo.fr, le portail leader des offres et des brochures géolocalisées en ligne, a réalisé une ...

machine-a-laver
Comment choisir votre machine à laver ?

Un machine a laver peut être classée en fonction de plusieurs types de chargement c'est-à-dire ...

Fermer