Accueil / Sport / Cyclisme / Tour d’Italie 2014, satisfaction côté français

Tour d’Italie 2014, satisfaction côté français

pierrerollandAvec la fin des Ardennaises, fin avril, on se demandait ici même, sur France Net Infos, où en était Pierre Rolland. Depuis le début d’année, le leader de l’équipe Europcar n’avait en effet rien prouvé de sa forme et ce n’est que sur Liège Bastogne Liège qu’on a pu le voir à l’offensive, laissant présager de bonnes choses pour le Giro, qu’il disputait pour la première fois.

10ème du Tour de France en 2011, 8ème en 2012, et vainqueur de 2 étapes de montagne, Pierre Rolland n’avait pu confirmer en 2013, finissant ce dernier à la 24ème place après s’être battu pour le classement du maillot à poids, de meilleur grimpeur.

Discret depuis le début de la saison, la 97ème édition du Tour d’Italie, a permis au leader d’Europcar de prouver que l’on pouvait compter sur lui sur les grands rendez-vous. Jouant la gagne sur plusieurs étapes, Pierre Rolland s’est montré à son avantage dès que la route s’élevait. A l’avant sur les étapes de montagne, il s’est montré à jeu égal avec le grimpeur colombien Nairo Quintana, vainqueur de ce Giro.

Pierre Rolland, 4ème du Tour d’Italie n’a rien a regretter. Il a bien sûr été un moment 3ème, et on aurait aimé qu’il termine sur le podium. Mais il le reconnaît lui même, les trois coureurs devant lui étaient tout simplement meilleurs que lui. Le classement du dernier contre la montre aura confirmé le classement général avec la victoire de Quintana devant Aru et Uran suivi de Pierre Rolland, tout de même 4ème d’un contre la montre, alors que c’est loin d’être sa spécialité.

On retiendra donc de ce Giro, la forte présence des colombiens avec la victoire de Nairo Quintana, mais aussi la seconde place de Rigoberto Uran, déjà second en 2013. Avec l’autre colombien, vainqueur du dernier Paris Nice, Carlos Betancur, autant dire que l’avenir des grands tours, pourraient bien se jouer entre colombiens…

A chaque grand tour, il est courant de voir un coureur se révéler. Cette année, la grande révélation du Giro est le coureur italien, Fabio Aru, 24 ans en juillet prochain, annoncé, par Pierre Rolland, lui-même, comme un futur très très grand coureur.

Côté français, on retiendra bien sûr la 4ème place de Pierre Rolland, mais aussi les 3 victoires d’étapes du sprinteur de la Française des Jeux, Nacer Bouhanni, qui fini d’ailleurs avec le maillot rouge du classement par points, sans oublier la belle place de 11ème au général du coureur d’AG2R, Alexis Vuillermoz, ainsi que la 13ème place d’Alexandre Geniez et la 16ème place de l’éternel Hubert Dupont, coureur d’AG2R, qui fini régulièrement dans les 20 premiers du Giro.

A propos guillaume joubert

Après avoir été rédacteur sur divers sites musicaux comme Rocknfrance, Zikannuaire, Punksociety, Zik'nblog, et animateur d'une émission de radio diffusée sur 12 radios, dont 7 FM, en France, en Belgique et en Suisse, j'ai décidé de reprendre l'écriture sur FranceNetInfos. C'est un plaisir de participer à la diffusion d'informations régionales et nationales, sur des sujets qui me tiennent à coeur comme, entres autres, la culture, le cyclisme et l'environnement.

A lire aussi

mbappe-psg

PSG – L’avenir passe par Liverpool !

Après ses matchs nuls successifs contre Naples en France (2-2) comme en Italie (1-1), le ...

Un commentaire

  1. Bonne chance aux Français pour le Tour de France 2014, on croise les doigts.

Lire les articles précédents :
Daniel Armand : En l’Air

Après avoir écumé de nombreuses scènes au sein du trio lyonnais, Triste Sire, en tant ...

Hapsatou Sy : l’étoile business lance antiKOD

Actuellement chroniqueuse dans l’émission ‘Le Grand 8’, Hapsatou Sy est né sous une bonne étoile  en ...

Miracleman arrive chez Panini !

Oyé oyé, cette nouvelle a secoué le monde des amateurs de comics : Miracleman revient ...

Fermer