resume writing service edmonton creative writing in toronto primary homework help history my homework helper lesson 7 partition shapes help me plan an essay

Tour de France : Tony Gallopin, 2ème victoire française !

gallopinAprès une journée de repos bien méritée, la 11ème étape qui reliait Besançon à Oyonnax avait le profil pour les baroudeurs et les tentatives n’ont pas manquées.

Dès le 2ème kilomètre, Jérémy Roy (Française des Jeux) a attaqué, suivi de Grégory Rast (Trek), Jérôme Pineau (IAM), ainsi que Dries Devenyns (Giant-Shimano), avant d’être repris par le peloton, décidé à ne pas laisser se former une échappée au long court comme lors des étapes précédentes.

Toutefois, au kilomètre 28, Martin Elmiger (IAM) s’échappe avant d’être repris par Cyril Lemoine (Codifis), qu’on a souvent vu à l’attaque depuis le début du Tour, ainsi que d’Antony Delaplace (Bretagne-Séché Environnement). Le trio possède 6 minutes 45, lorsque les équipes Cannondale  et Orica Green Edge prennent les choses en mains. Malgré d’autres attaques dont celle  de Nicolas Roche, équipier d’Alberto Contador au  sein de l’équipe Tinkoff-Saxo, qui a désormais le champ libre, depuis l’abandon de son leader, c’est Tony Gallopin, porteur du maillot jaune le 14 juillet dernier, qui lance la bonne échappée.

Suivez tous nos articles sur le Tour de France

A 13,5 Kms de l’arrivée, Tony Gallopin attaque et file seul dans la descente sur Oyonnax avec une dizaine de secondes d’avance sur l’un des grands favoris de l’étape, Peter Sagan, mais aussi Michael Rogers et Michal Kwiatkowski. A 5 kilomètres de l’arrivée le trio revient sur Tony Gallopin qui sait qu’il n’a aucune chance au sprint avec Sagan. Motivé, le français attaque encore à 2,5 Kms de l’arrivée pour l’emporter de justesse devant un peloton qui revenait très fort.

C’est donc encore une grande satisfaction pour le cyclisme français, qui découvre sur le Tour, un coureur attachant qui a déjà fait ses preuves, notamment l’an dernier en remportant la Classica San Sébastian, une épreuve du World Tour.

A noter sur cette étape, la souffrance d’Andrew Talansky. Le dernier vainqueur du Dauphiné Libéré qu’on annonçait comme un outsider sur ce Tour a fini avec plus de trente minutes de retard.

Jeudi, ce sera encore une étape accidentée, qui reliera Bourg en Bresse à Saint-Etienne, avec un profil qui pourrait encore voir s’échapper un baroudeur. Peter Sagan aura sûrement à cœur de bien faire, lui qui a fini à plusieurs reprises dans les 10 premiers sur plusieurs étapes depuis le début du Tour.

Retrouvez tous les classements, sur le site du Tour de France.

Suivez tous nos articles sur le Tour de France

A propos Guillaume Joubert

A lire aussi

A Nice, l’Hostel Ozz vient d’ouvrir un bar multiculturel

L’Hostel Ozz a ouvert ses portes à Nice, il y a presque cinq ans. Appartenant …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com