Accueil / Mode / Parfums / Yes I am Pink First ou le Pink Power

Yes I am Pink First ou le Pink Power

Après le succès en 2018 de l’Eau de Parfum Yes I Am , Cacharel lance Yes I am Pink First, un nouveau jus synonyme de gaieté, de fraîcheur et de liberté. FranceNetInfos l’a testé.

Yes I am Pink First est le nouveau chapitre d’une aventure olfactive qui a commencé en 2018 avec l’eau de parfum Yes I am. Comme son prédécesseur, Yes am Pink First est un nouveau jus audacieux, plein de pep’s et de fantaisie, imaginé pour les jeunes femmes d’aujourd’hui.

Indépendantes, sûres d’elles  et hyper-connectées,  ces dernières souhaitent mener leur vie comme elles entendent, réaliser leurs rêves ; même les plus fous, et s’affranchir des diktats de la société. A travers cette fragrance, ces jeunes générations de femmes assument leur féminité, en jouent et revendiquent leur droit à plus de légèreté.

Yes I am Pink First

Plus aérienne que la fragrance originale mais aussi plus espiègle, ce nouveau parfum est un hymne à la joie immense et à une féminité joyeuse et colorée. C’est un parfum très doux, chaleureux et terriblement sensuel. Il se pose sur la peau avec délicatesse et un soupçon de gourmandise. Au niveau de la composition, on retrouve le coeur floral de la version originale avec des fleurs blanches de jasmin de Sambac et l’accord fleur de gingembre. La nouveauté, ce sont les notes de fleurs d’oranger ainsi que l’ambrox, une molécule utilisée en parfumerie pour prolonger la sensualité d’un parfum.  On obtient une fragrance légère, florale et délicieusement épicée.

Et comme il n’y a pas de grand parfum sans égérie, la maison Cacharel a fait appel, comme pour la version originale, à  la chanteuse britannique Izzy Bizu, accompagnée de trois femmes  aux caractères bien trempés. L’actrice française Jessica Errero,  l’actrice espagnole Maria Pedraza et l’influenceuse Sarah Ellen. Dans un film pop et glamour, on les voit prendre du bon temps ensemble et revendiquer ainsi, chacune à leur manière,  leur indépendance et leur liberté. A elles quatre, elles incarnent  cette nouvelle génération de femmes  qui s’accomplissent car conscientes de leur propre potentiel.

A la rédaction, on a bien évidemment craqué pour le flacon  en forme de rouge à lèvres qui appelle à l’audace et à la gaieté. La bouteille reste à peu près la même que celle de Yes I am, la version précédente. La différence se situe au niveau du rouge à lèvres qui n’est plus rouge mais d’un rose fushia vif mais aussi du col qui passe du doré à l’argenté. Joyeux, sexy et inédit, ce flacon est à l’image du jus qu’il renferme.

Avec Yes Iam Pink First, les parfums Cacharel  incitent les femmes à briser les codes tout en assumant leur féminité. Plus qu’un parfum, Yes I am Pink First est une véritable philosophie de vie : le Pink Power.  Un petit bijoux à offrir (ou s’offrir) pour la Saint-Valentin !

A propos gabrièle

A lire aussi

The Harmonist

Mariage du mot harmonie et alchimiste, The Harmonist est un parfum qui a vu le jour en ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Défis cobayes – Incroyables sciences !

La collection des éditions Larousse, Défis cobayes, qui s’inspire de l’émission de France 4, se ...

VPN
Quelles sont les fonctionnalités du PureVPN ?

Disposer d’un dispositif qui permet de masquer et protéger son adresse IP a de multiples ...

Face de Lune, l’intégrale 1/2

L’œuvre d’Alejandro Jodorowsky et François Boucq Face de Lune est à retrouver dans un bel ...

Fermer