Accueil / Sport / Cyclisme / A la Saint Thibault, c’est pour Pinot

A la Saint Thibault, c’est pour Pinot

Le plus jeune coureur du Tour 2012, équipier de l’équipe Fdj-Bigmat, Thibault Pinot s’est imposé en solitaire lors de la 8ème étape entre Belfort et Porrentruy, longue de 157,5 kilomètres. Il devance de 26 secondes Cadel Evans et Tony Gallopin. Il s’agit de la première victoire française sur cette édition 2012.

Voit l’attaquant

Le départ réel de l’étape est retardé de quelques minutes suite à la chute du coureur Matt Lloyd dans la portion neutralisée. Une fois le départ réel donné par Christian Prudhomme, directeur du cyclisme chez A.S.O (Amaury Sport Organisation), certains coureurs montreront rapidement leurs intentions.AU kilomètre 5, un groupe composé de Philippe Gilbert, Christophe Riblon, Luis Léon Sanchez, Jens Voigt, Pablo Urtasun Perez, Nicki Sorensen, Roy Curvers, David Millar, Lieuwe Westra.

Jens Voigt évitera le retour du peloton sur le groupe d’échappés en leur faussant compagnie dans la côte de Bondenval. Il franchira seul la côte du Passage de la Douleur, derrière le groupe d’échappés  sera modifié à plusieurs reprises. Malgré ses diverses tentatives, Voigt ne verra son avance se stabilisait à 11 secondes avant d’être repris par le peloton au kilomètre 39. Les offensives reprendront de plus belles avec des groupes de plus en plus étoffés allant jusqu’à 24 coureurs. Ce qui n’empêchera pas Jens Voigt de repartir en échappé. Il sera accompagné de Steven Kruijswijk. Le duo ne résistera que jusqu’au dernier kilomètre de l’ascension de la côte de Maison-Rouge.

Roy devant, les autres suivent

Une chute, au kilomètre 56 mettra à terre Thomas Voeckler, Alejandro Valverde mais surtout Samuel Sanchez qui quitte le Tour avec une épaule blessée, mais le prive surtout des Jeux Olympiques ou il aurait pu défendre son titre de champion olympique. L’incident n’entamera en rien la motivation des attaquants. Le super combatif du Tour 2011, Jérémy Roy s’échappera suivi d’un groupe de 20 coureurs, au kilomètre 65 il comptera  40 secondes d’avance s; son avance maximale sera d’une minute et 10 secondes avant d’être rejoint par Fredrik Kessiakoff au sommet de la Saignelégier, puis par Kruijswijk et De Weert dans la côte de Saulcy. Kessiakoff entamera un long raid en solitaire à partir de cette côte. Il gravira la côte de Caquerelle avec une minute et 45 secondes d’avance sur ses poursuivants qui commenceront à accuser l’enchainement des difficultés. Dans ce groupe se trouve Tony Gallopin, Christophe Kern, Dominik Nerz, Blel Kadri, David Moncoutié, Johnny Hoogerland, Thibault Pinot, Jérémy Roy, Steven Kruijswijk, Bauke Mollema, Laurence Ten Dam, Chris-Anker Sorensen, Robert Kiserlovski et Kevin De Weert.

 

L’envol de Pinot

Seuls Tony Gallopin et Thibault Pinot ont pu rester plus ou moins au contact de Kessiakoff, au sommet de la côte de Caquerelle qui conserve 1 minute d’avance et 3 minutes 25 secondes sur le peloton. Le plus difficile reste a venir puisque dans la montée du col de la Croix, Kessiakoff sera rejoint par le jeune coureur de la Fdj-Bigmat qui le laissera sur place dans les 300 derniers mètres. Dans la descente vers Porrentruy, il conservera son avance enregistrée lors du passage du col de la Croix et profitera de l’état de fatigue de Kessiakoff qui évitera une chute de justesse dans la descente.

Evans et Van den Broeck contre Wiggins

Derrière, la selection s’effectuera dans les 3,7 kilomètres d’ascension du col de la Croix. Les coureurs les plus entreprenants seront ceux de la Liquigas, puis les Lotto-Belisol avec Jelle Vanendert et Jurgen Van den Broeck. Le travail effectué fera explosé le peloton, qui se réduit à neufs coureurs, avec Vincenzo Nibali, qui mène la descente devant le vainqueur de l’étape d’hier Christopher Froome, Cadel Evans, Bradley Wiggins, Maxime Monfort, Franck Schlek, Denis Menchov, Jurgen Van den Broeck, Haimar Zubeldia. Pendant que Thibault Pinot achève son raid en solitaire sous les encouragements du manager général de son équipe, Marc Madiot, Van den Broeck et Evans tenteront de partir pour creuser un écart sur Wiggins. L’australien remportera le sprint devant Tony Gallopin et Bradley Wiggins, il ne grignotera pas la moindre seconde.

A propos AnthonyJ

A lire aussi

le-mystere-des-EMI-Lallier-Leduc-Slider

Le Mystère des Expériences de Mort Imminente du Dr F. Lallier

Le Mystère des Expériences de Mort Imminente aux Editions Leduc. Quand un Docteur se penche ...

Un commentaire

  1. Que du bonheur!

Lire les articles précédents :
Spécial Jo de Londres : Emission TV Zoom sur Londres

A l'occasion des Jo de Londres , France Net Infos TV vous propose une émission ...

Tom Cruise est Jack Reacher

  Découvrez la bande-annonce de JACK REACHER en exclusivité !De Lee Child, l'auteur aux multiples ...

Froome, l’équipier vainqueur fait la planche

Chris Froome, co-équipier de Bradley Wiggins a remporté la 7ème étape du Tour de France 2012, entre Tomblaine et La...

Fermer