Alice Matheson, tome 6, L’origine du mal

L’origine du mal est le sixième et dernier tome de la série Alice Matheson. Une bande dessinée de Jean-Luc Istin et Philippe Vandaële, parue aux éditions Soleil, qui offre une conclusion spectaculaire et plutôt bien menée.

alice-matheson-T6-origine-du-mal-soleilA la morgue, cet espace froid et silencieux, Alice prépare ses ustensiles. C’est l’endroit parfait pour faire ce qu’elle doit faire. C’est aussi le seul endroit où il n’y a pas de caméra. Morgane Baker, sa jeune patiente est allongée sur une table devant elle. La jeune femme a eu un début de vie heureux dans une famille semblable à bien d’autres. Jusqu’à ce que ses parents décèdent, suite à l’incendie de leur maison. Morgane était la seule survivante. C’est sa tante qui s’est chargée de son éducation. Morgane a traversé le pays dans tous les sens, changeant sans cesse de domicile. Rien de stable pour la jeune fille qu’elle était, elle n’arrivait pas à se faire d’amis. Puis, elle a contracté un cancer… Morgane ouvre les yeux et demande à Alice si elle ne deviendra pas une de ces choses, un zombie. Alice la rassure. La jeune femme n’a pas été mordue, il n’y a aucune raison qu’elle revienne à la vie…

alice-matheson-T6-origine-du-mal-soleil-extraitLe récit est toujours découpé en plusieurs chapitres, rythmant ainsi le récit, dévoilant petit à petit l’intrigue. Alice a toujours ses pulsions de psychopathe, mais tente de les maitriser, car dans l’hôpital et au-dehors, dans les rues de Londres, c’est le chaos. L’épidémie prend une nouvelle ampleur et l’armée a des difficultés à contenir tout cela. L’enquête de Kitson se poursuit difficilement et Skinner et Alice continue de se mettre des bâtons dans les roues. Mais de son côté, l’héroïne tueuse, continue aussi ses investigations, pour découvrir qui se cache derrière tout cela. La bande dessinée est pleine de surprises, de révélations, de rebondissements, de secrets, de morts vivants et de scènes d’action, offrant une conclusion tout à fait satisfaisante et cela jusqu’au bout. Le dessin est également travaillé, avec un trait fluide et vif, un découpage bien exécuté, un graphisme qualitatif.

L’origine du mal est une bande dessinée qui vient conclure la série Alice Matheson, série d’anticipation avec des zombies, un hôpital, des expériences, une infirmière psychopathe, des flirts, des secrets, un passé terrible, une enquête…

A propos celine.durindel

A lire aussi

Robert Plant Digging Deep Subterranea : un condensé discographique précieux sur Robert Plant !

 Dans cette nouvelle anthologie, le label de Robert Plant réédite 30 chansons incontournables forte de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Read previous post:
unimog camion de pompier
L’unimog, un véhicule de légende

En 1946, l’Unimog a fait sa première apparition. La légende de l’Unimog Mercedes Benz débute …

« Fils de Sorcières » : Une adaptation BD du roman de Pierre Bottero !

Lorsque l’on vit dans une famille où la sorcellerie passe de mère à fille, la …

Vaux-le-Vicomte fête la tradition de Noël

Vaux-le-Vicomte se pare de ses plus belles couleurs pour fêter Noël. Le château et tout le …

Close