Accueil / Culture / America Latina 1960 – 2013

America Latina 1960 – 2013

© Paolo Gasparini, El habitat de les Hombres..., Caracas, Bello Monte, 1968
© Paolo Gasparini, El habitat de les Hombres…, Caracas, Bello Monte, 1968

L’exposition America Latina 1960 – 2013 proposée à Paris du 19 novembre au 6 avril par la Fondation Cartier pour l’art contemporain, en coproduction avec le Museo Amparo de Puebla (Mexique), montre une perspective inédite sur l’histoire tumultueuse de la photographie en Amérique latine depuis trente ans, mettant en perspective le rapport entre texte et photographie.

 L’exposition rassemble plus de 70 artistes de 11 pays différents avec la présentation de plus de 500 œuvres. Elle opère loin des clichés une plongée dans l’histoire du demi-continent en mettant en avant des artistes majeurs pratiquement inconnus en France. Si l’Amérique latine fascine toujours autant et s’associe à un relatif exotisme, le cadre de sa production culturelle n’est pas très connu. Dans des territoires soumis à la dictature et à de nombreux bouleversements, les artistes se sont forgé un espace de liberté entre texte et photographie. A travers leurs créations formelles, ils ont réussi à décrire la complexité et la violence de leur monde et, parfois, louvoyer avec la censure. C’est ainsi que l’artiste Chilien Eugenio Dittborn s’est affranchi de l’enfermement culturel du Chili sous Pinochet, en envoyant partout dans le monde des « peintures arépostales » pliées dans les années 1980 ou que le Brésilien Miguel Rio Branco s’est appliqué à transmettre avec délicatesse le vécu des laissés pour compte d’une société à deux vitesses.

America latina 1960-2013 comporte quatre volets thématiques : Territoires / Villes / Informer-dénoncer / Mémoire et identités. Elle montre comment les artistes d’Amérique latine ont procédé pour dépasser la limite de la photographie courante en lui ajoutant une grande variété de pratiques : sérigraphie, collage, vidéo, installation, puzzle, et bien d’autres… Cette exposition foisonnante, qui a nécessité deux ans de montage et mobilisé cinq commissaires, témoigne de la vitalité de cet art et de l’héritage laissé par ces artistes dans leur pays et bien au-delà. Le film Revuelta(s), réalisé sur commande de la Fondation Cartier pour l’art contemporain par l’artiste paraguayen Fredi Casco, constitue un complément d’excellence à l’exposition. L’artiste a parcouru en compagnie de la réalisatrice Renate Costa huit pays d’Amérique du Sud, traversant Buenos Aires, Mexico, Caracas, La Havane, Sao Paulo et Lima. Son film documentaire à valeur historique retrace les entretiens réalisés avec trente artistes photographes, pour des portraits approfondis pénétrant leur univers. S’il reflète la diversité de leurs vocabulaires visuels, il montre également quelles profondes affinités les relient entre eux, quels que soient les pays et les générations.

Exposition du 19 novembre 2013 au 6 avril 2014. Fondation Cartier pour l’art contemporain, 261 boulevard Raspail – 75014 Paris. Tél.: 01 42 18 56 50. Ouverture tous les jours sauf le lundi de 11h à 20h – nocturne le mardi jusqu’à 22h.

 

 

 

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos Agence

A lire aussi

Tour de France 2018 : Cochonou fête ses 20 ans sur le Tour de France !

Les anniversaires de mariage sont une jolie tradition qui permet de se dire que, malgré ...

Lire les articles précédents :
Nouveau Dacia Duster : qu’est-ce qui a vraiment changé ?

Disponible en version 4×4 et 4×2, le Dacia Duster est un véhicule appartenant à Dacia, ...

Les recettes dessinées de Papinette aux éditions First.

Paru en octobre 2013 aux éditions First, Les recettes dessinées de Papinette, est un livre ...

Guerre 14-18 Justice de paix : conférences à Mende

A Mende, à la salle des fêtes du Conseil Général, rue de la Rovère, se ...

Fermer