Accueil / Culture / Musique / Concerts / Angèle a conquis le Nice Jazz Festival

Angèle a conquis le Nice Jazz Festival

Le public, (très) jeune, n’avait d’yeux que pour elle. La chanteuse belge Angèle, qui cartonne partout en ce moment, était la star de la deuxième soirée du Nice Jazz Festival.  Il fallait jouer des coudes pour tenter de l’apercevoir chanter et danser. La soirée affichait complet depuis la veille et, bien avant 21 heures, presque dix mille personnes s’étaient massées devant la scène Masséna pour assister à son concert. Il y a un mois, elle était déjà venue à Nice pour la soirée de le fête de la Musique diffusée en direct sur France 2. Elle l’a rappelé pour le plus grand plaisir de ses fans qui étaient déjà venus à ce premier rendez-vous.

Son album Brol est sorti il y a quelques mois mais presque tous les spectateurs connaissaient les paroles de tous ses titres. C’est impressionnant à voir et à entendre. Vêtue d’une combinaison et de baskets, elle chante et se déhanche, accompagnée de ses danseuses.  La foule exulte, notamment sur Tout oublier et Balance ton quoi, que tous les publics, toutes générations confondues, connaissent. Indiscutablement, Angèle dégage une énergie et une joie largement contagieuses. Le public ne la quitte pas des yeux. A mi-concert, elle nous offre un petit moment d’émotion en reprenant  T’es beau, la très jolie chanson  de Pauline Croze. Et lorsque de petits problèmes techniques l’interrompent à plusieurs reprises, elle fait face toujours avec le sourire, sous l’ovation du public acquis à sa cause.  Vivement sa nouvelle venue à Nice !

Après le show d’Angèle, à 23 heures, la scène Masséna a laissé la place au duo The Blaze et à leur univers si particulier, mêlant, musique électro, sons, images et cinéma. Ils ont hypnotisé le public, avec leurs morceaux envoûtants accompagnés de clips.  Ils ont enchaîné les titres, livrant une prestation parfaitement huilée, que l’on n’oubliera pas. Et lorsque le concert s’est terminé, un générique de fin s’est déroule sous nous yeux, tel un film auquel on viendrait d’assister.

The Blaze (crédit photo : Ville de Nice)

Du côté du théâtre de verdure, la chanteuse Judi Jackson a présenté son premier album aux sonorités soul et blues. Accompagnée par un contrebassiste, un batteur et un pianiste, elle a conquis le public.

Judi Jackson (crédit photo : Ville de Nice)

A propos laurence ray

A lire aussi

aspic-detectives-etrange-t7-mystere-momie-blette-soleil

Aspic, Détectives de l’étrange, tome 7, Le mystère de la momie blette

Le mystère de la momie blette est le septième tome de la série Aspic, Détectives ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Tour de France 2019 : une course en toute sécurité avec la gendarmerie nationale

Partenaire historique depuis 1903, la gendarmerie nationale assure la sécurité des coureurs et des spectateurs ...

hello-bank
Hello Bank métamorphosée par BNP Paribas

 Le bilan de ces dernières années n’est pas fameux pour Hello Bank. Pour y remédier, ...

bonne-nuit-petit-poussin-kididoc-nathan
Kididoc – Bonne nuit petit poussin !

Bonne nuit petit poussin ! est un nouvel album animé de la collection Mes 1res histoires ...

Fermer