Accueil / Culture / Littérature / BD / APOCALYPSE MANGA de Pierre Pigot

APOCALYPSE MANGA de Pierre Pigot

Heureuse période qui voit enfin la bibliographie sur le thème du manga s’enrichir de nouvelles références, L’UNIVERS DES MANGAS de Thierry Groensteen paru en 1996 s’étant longtemps senti bien seul sur les étagères des librairies, mais rejoint ces dernières années par les ouvrages de référence de Paul Gravett (traduit aux Éditions du Rocher) de Jean Marie Bouissou (chez Picquier) ou de Karyn Poupée (chez Taillandier). APOCALYPSE MANGA, écrit par Pierre Pigot  et publié par les Presses Universitaires de France, se présente comme un essai centré sur le thème de l’apocalypse vu par le prisme du manga.

APOCALYPSE MANGA Pierre Pigot PUFQue le thème de l’apocalypse soit la source d’un nombre incalculable d’œuvres publiées depuis la naissance du manga moderne est une évidence (et ce bien au delà des modes qui ont vu ce thème apparaître dans nos productions littéraires et cinématographiques occidentales). Que ce thème soit lié au souvenir traumatique de l’holocauste nucléaire et que le manga explose dans sa forme actuelle dans les années qui suivent la fin de la guerre faisant de la catastrophe nucléaire un motif structurant de la bande dessinée japonaise de la seconde moitié du 20eme siècle est un aspect qui a déjà été analysé dans les ouvrages consacrés au manga (cf. le chapitre 11 du livre de Jean Marie Bouissou). Mais ce qui fait la singularité d’APOCALYPSE MANGA, c’est de dépasser l’analyse sociologique, les considérations culturelles et les mises en perspective historiques ou plutôt se servir d’elles pour s’intéresser peut-être au fond à la dimension « performative » du manga, en quoi les auteurs et les œuvres, à travers leurs formes singulières, produisent une « histoire secrète » et une pensée du thème de l’apocalypse, réfléchissent par elles-mêmes sur l’histoire de leur pays et sur les motifs de la destruction et de la disparition de l’humanité dans un monde qui avait toujours considéré la vie comme un cycle immuable voué au recommencement.

Pour cela, Pierre Pigot fait le choix de ne pas se laisser déborder par la profusion des œuvres et de choisir un corpus restreint, motivés par des choix radicaux. On sait aujourd’hui que l’histoire du manga a été mieux défrichée qu’il existe toute une veine plus adulte, plus « auterisante » du manga (les auteurs issus du gekiga) qui ont traité les thèmes de la mémoire, de la guerre de manière peut-être plus directe, ces auteurs pourtant sont absents du livre, Pierre Pigot préférant aller vers des auteurs plus populaires mais aussi plus « souterrains » (plus « contrebandiers » s’il fallait parler d’Eiichiro Oda ?) dans leurs démarches et donc non moins complexes, jouant avec les mythes et les genres, ce sont Leiji Matsumoto, Keiji Nakazawa, Hayao Miyazaki ou Katsuhiro Otomo qui sont convoqués mais aussi des auteurs qui ont été plus rarement commentés (car aussi moins connus chez nous) comme Kazuo Umezu ou Shotaro Ishinomori. La structure même du livre permet alors, en invoquant nombre de références littéraires, philosophiques, picturales et cinématographiques, de livrer des analyses véritablement approfondies et de développer des points de vues critiques sur les œuvres, l’évolution des auteurs, de ne pas considérer le passage de certains d’entre eux de la bande dessinée à l’animation comme une simple curiosité artistique mais comme une facette importante et une clé de compréhension de leur travail. Une lecture riche en enjeux et passionnante d’un bout à l’autre.

APOCALYPSE MANGA – PUF – Collection Perspectives Critiques – Paru le 2 octobre 2013

A propos Agence

A lire aussi

Les livres pour enfants curieux !

Les enfants sont de plus en plus curieux. Ils posent sans cesse des questions sur ...

Lire les articles précédents :
Stop aux rhumatismes grâce à « Vaincre l’arthrose » aux éditions Dangles!

Vous avez beau être jeune et en pleine santé, vous n'échapperez sûrement pas à l'arthrose ...

EXPOSITION -VENTE de PLAYMOBIL

  C’est au Champs de course d’Enghien-Soisy que nous avons pu découvrir le 5 et ...

Lectures de poilus, 1914-1918

Quand on vous évoque la Première Guerre Mondiale, vous pensez certainement à tranchée, boue, décès ...

Fermer