creative writing wits essay about doing physical activity creative writing describing the sun creative writing clubs edinburgh homework help electricity que significa i am doing my homework personal essay writers does homework help you prepare for tests

Bettie Hunter – Tome 1

Bettie Hunter est une nouvelle série des éditions Glénat, de la collection Comix Buro, qui débute avec ce premier tome, paru fin août 2021. Une bande dessinée d’Aurélien Ducoudray et Marc Lechuga, qui présente une jeune humaine dans un space opera futuriste survolté et loufoque.

bettie-hunter-t1-glenatUn alien joue à un jeu télévisé et tente de répondre à la question posée par l’animateur, un autre extraterrestre. Bettie regarde l’émission et semble dépitée de voir de telles réponses. Elle explique à son compagnon de route qu’elle aurait dû s’inscrire à un de ces jeux, au lieu de faire sa thèse… Le robot qui l’accompagne intervient, expliquant que le voyant qu’elle a demandé de regarder est tout rouge ! Elle se prépare, s’habille d’une combinaison. Elle met un casque et s’éloigne. Un peu plus loin, devant elle, surgit du sable, une sorte de ver, rayé vert et jaune, qui l’avale aussitôt. S’ensuit une partie de sa thèse qui présente le Lombricus Stockus géant, un grand carnivore, originaire de système de Rigel, mais qui s’est plutôt bien adapté au climat d’Axolotl 24. Un cargo colonial terrien serait à l’origine de l’espèce, sur cette planète.

bettie-hunter-t1-glenat-extraitC’est un space opera, un peu décalé par moments, qui est à découvrir ici, avec Bettie Hunter, qui a un excellent niveau scolaire, qui se retrouve, avec son partenaire robot Harvey, être chasseuse de prime. Après avoir retrouvé une crapule, Bettie et son camarade ont une nouvelle mission à accomplir. Ils doivent rechercher une personne perdue sur Minaria Prime, qui est en plein conflit. C’est dans un nouveau bourbier que les deux héros vont plonger, tout en faisant des découvertes surprenantes ! La bande dessinée est curieuse, haletante, captivante et bien rythmée, présentant, à travers des flashbacks, le passé des deux personnages principaux, pour mieux les cerner et comprendre leur vie actuelle. Le récit est plaisant, parfois drôle et décalé, offrant une aventure à grand spectacle, surtout avec cette faune extraterrestre surprenante et loufoque. Il y a aussi des sujets plus subtils, comme la différence et la tolérance. Le dessin est assez simple, néanmoins efficace, moderne et vif.

Bettie Hunter est une nouvelle série, des éditions Glénat, qui débute avec ce premier tome, présentant un space opera efficace et dynamique, pop et dense, deux héros attachants et amusants, chasseurs de prime à travers différentes planètes.

A propos celine.durindel

A lire aussi

Jusqu’au 2 octobre, Michel Boujenah fait ses adieux aux Magnifiques au théâtre Anthéa d’Antibes

Jusqu’au 2 octobre, le théâtre Anthéa d’Antibes présente Les adieux des Magnifiques de Michel Boujenah. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com