Accueil / Culture / Littérature / BD / Bran, Une histoire de l’île d’Errance.

Bran, Une histoire de l’île d’Errance.

bran-histoire-ile-errance-glenatInspirée des contes et légendes celtiques, Bran, une histoire de l’île d’Errance est une bande dessinée de Grimaldi, pour le scénario et Maike Plenzke, pour le dessin, est parue aux éditions Glénat, le 14 janvier 2015 et offre un récit merveilleux, aventureux, fantastique…

Sur l’île d’Errance, Bran, fils héritier, jeune prince arrogant, énumère à ses cousins ses conquêtes féminines, une discussion et des chamailleries ont alors lieu entre eux, lorsqu’ils sont interpellés par un paysan qui tient dans ses bras un enfant qui la marques des Créatures. En effet, le jeune garçon a une queue au bas du dos, sa mère un peu plus loin implore de le laisser tranquille, elle supplie son seigneur, Bran de ne faire aucun mal à son enfant. Mais le jeune seigneur sans pitié demande à ce que l’on mette la Créature et sa mère au cachot ! Enervé d’être en retard pour sa partie de chasse, il part aussitôt suivi de ses cousins, ils passent devant la ferme des Garet, où le chien aboie dès qu’il les voit. Une fois de plus, les seigneurs sont énervés pour rien et envoient balader la jeune femme qui retient son chien tout en s’excusant… Enfin arrivés dans les bois, où ils ont le droit de chasser, Bran ne trouve qu’un vieux cerf à abattre, mais il veut un meilleur trophée à rapporter à son père, il décide alors d’enfreindre un interdit, et de pénétrer dans la forêt interdite pour rapporter un trophée digne de son nom à son père…

Le récit est posé, intéressant et très entraînant, pour une aventure incroyable et fantastique, où le lecteur va découvrir cette mystérieusebran-histoire-ile-errance-glenat-extrait île d’Errance où une trêve à lieu entre les humains, qui détiennent une partie du territoire et les Créatures, qui ont l’autre partie de l’île et la forêt au milieu. Les humains haïssant les Créatures, celles-ci se réfugient sur leur territoire, douées de magie, elles effraient les humains, qui n’hésitent pas à les capturées et les mettre aux geôles, lorsqu’ils en trouvent sur leur territoire. Bran va blesser une biche aux cornes dorées, celle-ci va se venger et toute sa colère va se réfugier en un terrible sort jeté sur le prince. Bran voit sa vie complètement basculer, lui qui haïssait tant les Créatures, il en est devenu une, et va devoir trouver la force de surmonter cette épreuve et celles qui suivent pour tenter de trouver un remède à son mal. La bande dessinée offre de l’aventure, des découvertes incroyables, une belle rencontre, également du suspens, de l’humour, des rebondissements et un héros insupportable, dont le lecteur essaie tout de même de se prendre d’affection, espérant qu’il changera… Un très bel album qui offre aussi un très beau dessin fluide, dynamique, chaleureux, avec une jolie colorisation, douce, très agréable.

Bran est une bande dessinée très intéressante, une aventure incroyable qui entraîne facilement le lecteur à suivre des déboires du jeune prince arrogant et insociable, une aventure qui finit brusquement, malheureusement un seul tome est prévu, mais mériterait bien une suite…

A propos celine.durindel

A lire aussi

Didier Van Cauwelaert à la Librairie Lumière d’Août à Marseille

Le talentueux auteur Didier Van Cauwelaert sera de passage à Marseille pour présenter son dernier ...

Lire les articles précédents :
Toute première fois – le 28 janvier

Le tout nouveau film de Noémie Saglio et Maxime Govare  " Toute première fois"  ou ...

Bordeaux : Plus que jamais capitale du vin

« Élément phare de la nouvelle image de Bordeaux, la Cité des civilisations du vin va ...

Rallye de Monte-Carlo top départ

Ce jeudi soir a eu lieu le  départ du 83 eme Rallye de Monte Carlo ...

Fermer