Accueil / Culture / Celui qui va vers elle ne revient pas de Shulem Deen

Celui qui va vers elle ne revient pas de Shulem Deen

Il n’est pas évident de vous présenter un livre comme celui de Shulem Deen, et pourtant il est plus que nécessaire de le faire, particulièrement en ce moment, surtout quand il touche à l’intégrisme religieux. Les Editions Globe ont édité en mars 2017 « Celui qui va vers elle ne revient pas ».

« Kol bo’eho lo yechouvoun. Tels sont les mots de la Bible envers la femme adultère. Tels sont ceux du Talmud envers l’hérésie », c’est aussi le titre du premier livre de Shulem Deen. Ce roman autobiographique raconte son parcours initiatique qui commence par la décision du Tribunal Rabbinique de l’exclure pour hérésie de sa communauté.

Shulem Deen, né en 1974 à New-York et issu d’une famille juive ultra orthodoxe, devient membre d’une des communautés hassidiques les plus extrêmes et les plus isolées des Etats-Unis, la secte skver située à New Square. Cette dynastie hassidique, fondée par Rebbe Yitzchok Twersky, trouve son origine à Skver en Ukraine au milieu du 19è siècle.

Après la seconde guerre mondiale, Rabbi Yakov Yos descendant des « pères fondateurs » de la dynastie, émigre aux Etats-Unis, mais terriblement déçu par le matérialisme américain et la « décadence » de ses valeurs, il fonde un village qui se veut une sorte de réincarnation des anciens Shtetl d’Europe de l’Est. C’est à New Square que Shulem Deen va vivre sa foi, étudier le Talmud, lire des livres sacrés, prier sans poser de questions, ne pas regarder les filles, ne pas écouter la radio, vivre retranché du monde, mis à l’écart du monde, habillé du costume rituel, il n’a pas de libre arbitre et va vivre hors du temps.

A 18 ans il doit se marier, il épouse Gitty sans amour, non sans s’être informé des règles du « service du lit », il lui fera 5 enfants. Mais un jour vers 30 ans, il allume un poste de radio … et ce simple geste va générer un flot d’émotions, de désirs refoulés. Emporté par une frénésie de découvertes, d’autres mots, d’autres visages, d’autres paysages, il va investir les bibliothèques, curieux de tout et très vif d’esprit, il prend son envol s’éloignant inexorablement de la religion ou plutôt de l’extrémisme de la religion.

Ces transgressions ébranlent peu à peu les fondements de son système de croyances. Mis en accusation par sa communauté, il doit tout quitter, sa maison, son épouse, ses enfants …

Shulem Deen nous livre un récit terriblement émouvant mais aussi d’une dureté incroyable, il lève le voile sur une forme peu connue du fondamentalisme juif et par là même nous raconte le long et difficile chemin pour s’en extraire, avec cette crise de foi, l’auteur devient « le rebelle hassidique ».

Incroyablement bien écrit, enrichi de nombreux termes du langage yiddish et hébreux, ce roman demande une lecture studieuse et curieuse et intéressera, j’en suis sûre, ceux qui subissent toutes formes d’extrémismes … et tous les autres.

 

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos dominique iwan

Parallèlement à une vie professionnelle tournée vers le monde des matériaux polymères et un bref passage dans la sphère publicitaire en tant que maquettiste, ma vie a été guidée par deux passions, l’écriture (un livre écrit dans mes jeunes années, des nouvelles pour enfants, un second livre en chantier … ) et la sculpture avec la création d’un blog en 2014  » entre Ciel Ether « .
Je collabore au site www.francenetinfos.com depuis deux ans, particulièrement dans le domaine littéraire, avec déjà une cinquantaine de chroniques.

A lire aussi

Loups solitaires, un roman noir de Serge Quadruppani

Les excellentes éditions Metailie  présentent un solide roman noir de Serge Quadruppani : « Loups solitaires ». ...

2 commentaires

  1. Corinne Hébert

    Il me tarde de découvrir cette autobiographie qui semble bien montrer que toute forme de fondamentalisme religieux -quel qu’en soit son origine- mène à l’obscurantisme, l’annihilation de soi-même intellectuellement et émotionnellement. Merci pour cette chronique !

    • dominique iwan

      Merci Corinne, en effet ce livre est un vrai coup de coeur, et un vrai coup au coeur … incontestablement touchée tant par l’écriture fine et tendre que par la profondeur du propos.

Lire les articles précédents :
Star Wars Icônes, tome 4, L’arnaque rebelle

L'arnaque rebelle est le quatrième tome de Star Wars Icônes, un album qui réunit les ...

La maison bleu horizon de Jean-Marc Dhainaut

Jean-Marc Dhainaut nous livre un deuxième roman fantastique. Ce sont les Editions Taurnada, dont je ...

Le Musée de la Grande Guerre gratuit pour les journées du patrimoine

Le Musée de la Grande Guerre ouvre ses portes gratuitement à l'occasion des journées du ...

Fermer