Accueil / Sport / Ski / Championnat du Monde de ski Alpin Handisport

Championnat du Monde de ski Alpin Handisport

Bochet Marie © M-Hartmann
Bochet Marie © M-Hartmann

A un an des Jeux Paralympiques de Sochi 2014, la station de La Molina (Espagne) accueille les Championnats du Monde de Ski alpin handisport, du 20 au 28 février. L’équipe de France, emmenée par Marie Bochet, Vincent Gauthier Manuel et Yohann Taberlet souhaite confirmer qu’elle est l’une des meilleures nations mondiales, en 2011 (Sestrières – Italie), la France avait décroché 17 médailles dont 7 en or, se classant ainsi première nation.

 La Molina reste dans l’esprit de Christian Fémy, Directeur Sportif du ski alpin et nordique français une étape sur le chemin de Sochi : « L’objectif principal est de mettre en application le jour de la course tout ce qu’on a mis en place à l’entraînement et en stage ».

L’équipe de France

Catégorie  « Déficient visuel » :

Nicolas Berejny guidé par Gregory Nouaut

Catégorie « Debout » :

Marie Bochet
Solène Jambaqué
Vincent Gautier Manuel
Cédric Amafroi-Broisat
Romain Riboud

Catégorie « Assis »
Yohann Taberlet
Frédéric François
  
Le programme
Mercredi 20 février : Descente
Vendredi 22 février : Super Géant
Samedi 23 février : Slalom spécial
Lundi 25 février : Super Combiné
Mardi 26 février : Slalom Géant
Mercredi 27 février : Compétition par équipe
 
Les différentes catégories
– les athlètes concourant « debout »
Invalidité d’un ou des deux membres supérieurs et / ou inférieurs – Regroupe les classes LW1 à LW9
 – les athlètes concourant « assis »
Invalidité des membres inférieurs, aucun ou faible équilibre fonctionnel en position debout ; amputation de membres inférieurs – Regroupe les classes LW 10, LW11 et LW12
 – les athlètes « déficients visuels »
Non-voyants ou malvoyants, concourant avec un guide – Regroupe les classes B1, B2 et B3
A l’intérieur de chacun de ces groupes, chaque skieur se voit attribué un pourcentage calculé en fonction de son degré de handicap, pouvant varier en fonction du type d’épreuve (style classique ou skating en ski de fond).
Le temps réel de chaque skieur sur une descente est multiplié par ce coefficient pour déterminer le temps calculé qui servira de référence pour le classement final. Le temps affiché à l’arrivée tient compte de ce coefficient.
GAUTHIER-MANUEL_Vincent©M-Hartmann_28
Gauthier Manuel Vincent © M-Hartmann
Taberlet Yohann © M-Hartmann
Taberlet Yohann © M-Hartmann

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l’actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l’actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l’actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Pierra Menta 2016 : Du beau monde dans la montagne !

Après trois étapes longues et éprouvantes, la traditionnelle journée du Grand Mont lors de la ...

Lire les articles précédents :
Exclusivité mondiale au prochain salon du livre de Paris

Après New York en 2011 et Tokyo en 2012, l’International Digital Publishing Forum aura lieu ...

Made in Trappes : Un livre de Papy alias Alain Degois publié aux éditions Kero

Quelle jubilation que de dévorer ce livre Made in Trappes, de Alain Degois !!   Une ...

« Vive la France » : La déclaration d’humour de Michael Youn à la France

Demain, mercredi, c'est le jour des sorties cinéma. On retrouve à l'affiche notamment, le nouveau ...

Fermer