Chiruran, tome 8, aux éditions Mangetsu

Le huitième tome de la saga Chiruran, des éditions Mangetsu, est paru en juin 2022, offrant à découvrir la suite de cette fresque historique. Un manga de Shinya Umemura et Eiji  Hashimoto, captivant et explosif, qui vient présenter quelques personnages attachants et surtout charismatiques.

Dans la rue, alors que la nuit tombe, Shinpachi Nagakura poursuit son récit. La jeune journaliste, Makoto Ichikawa, marche à ses côtés. Elle suppose alors, en pense que Kondô et ses partisans n’auraient donc pas assassiné Kamo Serizawa. Le vieil homme répond aussitôt, il explique que la vérité n’est pas toujours aussi limpide. Il explique que jusqu’alors, lui et ses compagnons ne savaient pas… La journaliste remarque la main tremblante du vieil homme. Elle se demande dans quel abîme ténébreux Serizawa et ses hommes s’étaient engouffrés ! Le 18 août 1863, avant l’aube, des hommes passaient dans les rues. Les clans d’Aizu et de Satsuma conclurent une alliance et assiégèrent le palais impérial. Sanetomi Sanjô, qui contrôlait la cour impériale et sept autres nobles de Chôshû furent bannis sur ordre de l’empereur.

Chiruran-T8-MangetsuCe nouveau tome est plein de rebondissements et d’action, surtout pour la seconde partie. Les personnages et le Miburôshi Gumi trouvent une nouvelle place, au sein du palais royal. En effet, après le coup d’état, le Miburôshi Gumi, malgré ses méthodes, trouva sa place pour patrouiller dans la ville de Kyoto. La milice fut renommée le Shinsen Gumi, avec des guerriers qui allaient sortir de l’ombre et ainsi marquer l’histoire du pays. Le retrait de Chôshû, de la capitale impériale, attira un grand nombre de rônins impérialistes et de bandits de grand chemin. Certains d’entre eux pensaient déjà reprendre leurs affaires, comme au bon vieux temps. D’autres commençaient à ruminer leur vengeance et à affiner un plan, pour faire tomber Kondô et Serizawa. L’occasion d’éliminer Katamori pourrait également permettre à Chôshû de revenir dans la ville impériale.

Alors que les choses ont changé, dans la cité impériale, et que le Shinsen Gumi prend place, d’autres espèrent tout bousculer, pour trouver, aussi, leur heure de gloire. Aussi rien n’est fait, et les attaques se préparent pour que chacun puisse trouver sa place. La première petite partie du manga est donc assez posée, relatant les faits et les évènements, pour une seconde partie beaucoup plus musclée et dynamique. L’ensemble est toujours plaisant à découvrir, avec des personnages charismatiques, des révélations et des combats épiques, entre guerriers qui n’ont peur de rien, et semblent même aimer cela ! La lecture est plaisante, dynamique, bien rythmée, avec pas mal de scènes de combat, qui se lisent donc parfaitement. Le dessin reste vif et fluide, offrant, justement, de belles scènes d’action et de combats.

Le huitième tome de Chiruran, des éditions Mangetsu, présente un tournant, pour les membres du Miburôshi Gumi. En effet, les hommes qui protègent désormais la cité impériale, nt devoir en découdre avec quelques bandits qui veulent faire régner leurs lois…

Lien Amazon

A propos celine.durindel

A lire aussi

Demain nous appartient : rencontre avec Maud Baecker

Anna Delcourt fait partie des personnages préférés des fans de Demain nous appartient. Depuis le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com