Accueil / Culture / Littérature / BD / Le cimetière des Innocents, le premier tome, Oriane et l’Ordre des morts

Le cimetière des Innocents, le premier tome, Oriane et l’Ordre des morts

Oriane et l’Ordre des morts est le premier tome du diptyque, Le cimetière des Innocents, une bande dessinée de Philippe Charlot et Xavier Fourquemin, parue aux éditions Grand Angle, en janvier 2018. Entre Paris, croyance, vie et mort, deux jeunes gens vont devoir trouver leur place…

le-cimetiere-des-innocents-t1-oriane-ordre-morts-grand-angleLe prêtre sort de son église, il dit les saintes paroles, avec derrière lui, les enfants de cœur et autres fidèles, qui portent également des reliques. Tout le monde passe dans les rues, devant les habitants et la foule heureuse de pouvoir voir les reliques et de presque les toucher. Dans la grande ville de Paris, un jeune homme demande où se trouve le cimetière des innocents. Quelqu’un lui répond qu’il n’a qu’à suivre l’odeur… Il arrive bientôt sur une place, où tout le monde va vers une sorte de petite chapelle n’ayant aucune ouverture. Tout le monde fait silence, attendant quelque chose. Puis, lorsque la lumière pénètre une toute petite ouverture, un cri se fait ressentir. Les gens sont heureux, car la personne à l’intérieur, emmurée, est encore en vie. La recluse est là depuis bientôt deux ans, pour veiller sur la paroisse. Mais bientôt ils sont interrompus par les déclarations d’une jeune fille habillée en homme…

le-cimetiere-des-innocents-t1-oriane-ordre-morts-grand-angle-extraitParis se dévoile autrement dans cette bande dessinée qui offre une intrigue intéressante et assez captivante. Le cimetière des Innocents était un lieu où la mort et la vie se côtoyaient aisément, en plein cœur de la capitale. La proximité des nombreux cadavres ne gênait pas la population, au contraire, marché et promenade se faisaient… Dans cette histoire la religion est très présente, avec les catholiques et les protestants et cette recluse aux Innocents. Le jeune héros recherche, parmi les milliers de cadavres et de dépouilles, le corps de son père, pour rapporter à sa mère, la bague de la famille. Il rencontre une jeune femme, peu commune, habillée en homme, et fille unique d’un apothicaire, qui vient de faire une découverte incroyable. Malheureusement les choses ne vont pas se passer comme prévu pour les trois protagonistes, et dans l’ombre quelqu’un semble leur vouloir du mal… Les croyances, la magie, la peur, la vie et la mort se mêlent très bien dans cette bande dessinée qui propose une belle intrigue historique. Le dessin est tout aussi plaisant, avec des personnages expressifs et de beaux jeux d’ombre et de lumière.

Oriane et l’Ordre des morts est le premier tome de la nouvelle courte série, Le cimetière des Innocents. Une bande dessinée qui revient sur une partie de l’histoire de Paris, entre vie et mort, avec une intrigue religieuse captivante, et peut être une romance…

A propos celine.durindel

A lire aussi

Frédéric Lenoir en conférence à Marseille

L’association pour la promotion du livre Parlez-moi d’un livre, en partenariat avec la Librairie Prado ...

Lire les articles précédents :
Le cabernet d’Anjou Sophie et Jean-Christian Bonnin à partager à deux !

Pour la Saint Valentin, qu’il est bon de se retrouver en tête à tête, ou ...

Bonduelle présente une nouvelle gamme : Légumiô

Légumiô est la dernière gamme de produits de la marque Bonduelle, qui propose ici de ...

Carmen de Prosper Mérimée par Benjamin Lacombe

Carmen est un beau livre de la collection Métamorphose, des éditions Soleil. Un ouvrage de ...

Fermer